Macreuse brune

Melanitta fusca - Velvet Scoter

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Melanitta

  • Espèce
    :

    fusca

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 58 cm
  • Envergure
    : 86 à 99 cm.
  • Poids
    : 1100 à 1895 g
Longévité

13 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Anatidés sont des oiseaux de taille moyenne à grande, occupant tous les continents, excepté l'Antarctique. La famille est forte de quelque 165 espèces. Ils sont très liés à l'eau, majoritairement aux eaux douces. Leurs pattes courtes sont palmées, ce qui constitue une adaptation à la n... lire la suite

Description identification

Macreuse brune
♂ adulte plum. nuptial
Macreuse brune
♀ adulte plum. internuptial

La Macreuse brune d'Eurasie est un grand canard plongeur de l'ouest du continent eurasiatique. L'ancien taxon "Macreuse brune" a récemment été scindé en 3 nouvelles espèces, la Macreuse brune d'Eurasie (ou plus simplement Macreuse brune) qui nous intéresse ici, la Macreuse de Sibérie qui occupe l'est du continent et la Macreuse à ailes blanches qui occupe le nord du continent nord-américain. La Macreuse brune (d'Eurasie) est de ce fait devenue monotypique.
Les adultes nuptiaux présentent un net dimorphisme sexuel. Le mâle sur l'eau apparaît entièrement noir avec une tête particulière et une ligne blanche dans l'aile. En fait, c'est le bec qui est particulier avec la zone des narines gonflée et noire. Lui-même est jaune à jaune-orange, bordé de noir, avec un onglet orange à rouge. L'iris est d'un gris très clair et une nette virgule blanche oblique vient souligner l'œil. Concernant la ligne alaire blanche, c'est la partie visible dans l'aile pliée du grand miroir blanc formé par les rémiges secondaires et les extrémités des grandes couvertures blanches. Elle est souvent cachée au repos par les plumes des flancs. En revanche, quand l'oiseau est actif, il a l'habitude d'écarter les ailes en plongeant, ce qui dévoile le blanc. En vol, la grande taille, le plumage tout noir et le grand miroir blanc à l'arrière du bras sont diagnostiques. Les pattes sont rose-rouge à palmure noirâtre. Ce phénotype n'apparaît pas en France continentale où ce sont des oiseaux de type femelle qui se montrent sur les grands plans d'eau.
La femelle adulte a un plumage entièrement brun sombre. Elle possède aussi le miroir blanc de l'aile. En revanche sa tête est différente. Elle montre une zone pâle, beige, entre l'œil et le bec et une tache blanchâtre en arrière de l'œil sur le haut des couvertures auriculaires. L'œil est sombre. Le bec est gris noirâtre, sans gonflement basal. De loin, elle apparaît comme un grand canard sombre à tête triangulaire porteuse de deux taches pâles.
Le juvénile est semblable à la femelle, mais plus pâle du fait des liserés pâles des plumes et avec des taches pâles à la tête plus grandes et plus marquées. Au cours du premier hiver, il sera possible de sexer les jeunes oiseaux. On verra en effet du noir apparaître dans le plumage des mâles.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Velvet Scoter,
  • Negrón especulado,
  • negrola-d'asa-branca,
  • Samtente,
  • füstös réce,
  • Grote Zee-eend,
  • Orco marino,
  • svärta,
  • Sjøorre,
  • turpan tmavý,
  • turpan hnědý,
  • Fløjlsand,
  • pilkkasiipi,
  • ànec fosc,
  • Korpönd,
  • uhla (zwyczajna),
  • tumšā pīle,
  • beloliska,
  • Турпан,
  • ヨーロッパビロードキンクロ,
  • 丝绒海番鸭,
  • 斑臉海番鴨,

Voix chant et cris

Macreuse brune
♂ adulte plum. nuptial

L'espèce n'est pas bavarde. On entend des "hin hin hin hin" ou "ha ha ha ha" descendants de la part d'oiseaux en vol, probablement femelles, sur sites de reproduction.

Habitat

Macreuse brune
♂ adulte

La Macreuse brune se reproduit autour des petits plans d'eau douce de la forêt boréale et de la toundra arctique, un peu le long des rives boisées du sud de la Mer Baltique, et à l'est de l'aire, au-delà de l'Oural, également au bord des eaux continentales bien à l'intérieur des terres.

La petite population isolée du Caucase et de l'est de la Turquie se reproduit dans un environnement particulier, à savoir au bord des lacs d'altitude dont certains sont des cratères volcaniques.
Elle hiverne principalement en mer, généralement dans les eaux moins profondes du littoral, et en petit nombre sur les eaux continentales, soit sur de grands plans d'eau riches en faune benthique, soit sur des portions favorables de grands cours d'eau comme le Danube. Les jeunes oiseaux resteront en mer à la fin de l'hiver et y passeront toute leur 2e année.

Comportement traits de caractère

Macreuse brune
♂ adulte plum. nuptial

Comme à peu près tous les anatidés, la Macreuse brune devient grégaire après la reproduction. Les oiseaux se rassemblent sur les zones de mue tranquilles des côtes nord de la Russie avant d'entreprendre leur migration qui amènera certains jusque sur nos côtes.

Macreuse brune
♂ adulte plum. internuptial

Il est intéressant de suivre les groupes en recherche collective de nourriture. Lors des plongées, les oiseaux déploient partiellement leurs ailes juste avant de disparaître. En effet, les macreuses nagent sous l'eau à l'aide leurs pattes bien sûr, mais aussi de leurs ailes, ce qui en fait des plongeurs hors pairs restant longtemps sous l'eau. Elles peuvent s'associer à d'autres plongeurs comme les Eiders à duvet ou les Grèbes jougris avec profits mutuels.

Vol

Vol typique de canard.

Alimentationmode et régime

Macreuse brune
♂ adulte

La Macreuse brune est un plongeur émérite. Elle peut plonger jusqu'à une profondeur de 20 m en se servant de ses pattes palmées et de ses ailes comme nageoires.

Macreuse brune
♂ 1ère année
Son régime est très majoritairement composé d'invertébrés aquatiques, marins et d'eau douce. En période de reproduction, elle consomme surtout des crustacés, amphipodes et autres, et des larves d'insectes, particulièrement de certains diptères. Aussi un peu de matériel végétal.
En saison hivernale en mer, le régime devient nettement malacophage. Elle recherche activement les lamellibranches d'une certaine taille comme les Moules bleues et des coques extraites du substrat, mais d'autres invertébrés sont également chassés, des échinodermes (oursins), des annélides (vers polychètes), des crustacés et quelques poissons.

Reproduction nidification

Macreuse brune
♂ 1ère année

La saison de reproduction s'étend sur mai, juin et juillet. L'espèce est monogame. Les couples sont territoriaux mais supportent des voisins dans les sites favorables.

Macreuse brune
♂ adulte
Ils nidifient sur le sol, à moins de 100 m de l'eau libre. Le nid est fait de quelques éléments de la végétation environnante et garni de duvet avant la ponte. Il est caché par la végétation ou par des pierres. La femelle y pond 7 à 9 œufs (5-12) qu'elle incube seule 26 à 29 jours. Les canetons sont nidifuges. Les jeunes de différentes familles se rassemblent en crèches. Mais peu survivent aux premières semaines. La fécondité de la femelle est en fait une adaptation à une forte mortalité des poussins au début de leur vie.

Distribution

Macreuse brune
♂ adulte

La Macreuse brune se reproduit au nord du continent eurasiatique sur les eaux douces de l'intérieur en retrait des côtes de l'Atlantique nord et de l'Océan glacial arctique jusqu'à la péninsule de Taymyr. L'aire de nidification devient continentale aussi au delà de l'Oural, descendant jusqu'au nord du Kazakhstan. Une petite population isolée survit dans la région caucasienne et l'est de la Turquie sur les lacs d'altitude d'origine volcanique.
En automne, la Macreuse brune devient essentiellement maritime et rejoint les rivages littoraux de l'Atlantique, de la Mer Noire et de la Caspienne, très ponctuellement du nord de la Méditerranée dont le Golfe du Lion en France. Les eaux de l'intérieur accueillent quelques hivernants, dont le Bassin du Danube.

Menaces - protection

Macreuse brune
♂ adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Après avoir été classée "En danger" à la charnière des deux siècles, peut-être de façon trop rapide car en 2015, BirdLife International l'a up-gradée "Vulnérable".

Autres références utiles

QRcode Macreuse bruneFiche créée le 22/12/2020 par
publiée le - modifiée le 29-12-2020
© 1996-2021 Oiseaux.net