Paradoxornis tridactyle

Cholornis paradoxus - Three-toed Parrotbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sylviidés

  • Genre
    :

    Cholornis

  • Espèce
    :

    paradoxus

Descripteur

Verreaux, J, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 32 à 38 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Sylvidés sont des passeraux de taille petite à moyenne, au plumage en général discret (teinte allant jusqu'au roux), au bec fin adapté à un régime insectivore (à l'exception des "becs de perroquet", rattachés récemment, qui l'ont court et épais) et aux pattes bien développées, adapt... lire la suite

Description identification

Les Paradoxornis tridactyles ont un plumage dont la coloration est identique à celle de la Grande Panure (Conostoma aemodium). Le troisième orteil est atrophié et positionné en arrière par rapport aux deux autres. Chez les individus de la race nominale, le front est gris cendré clair, le capuchon et la nuque sont plus bruns et plus sombres. Les parties supérieures et les couvertures alaires sont brun cendré avec une teinte légèrement plus chaude.
Les lores brun noirâtre se poursuivent en un très long sourcil qui fait quasiment le tour de la nuque. On peut apercevoir un net anneau orbital blanchâtre plus épais à l'arrière de l'œil. Les rémiges et les tertiaires gris uni sont surmontés par des vexilles internes chamoisés. Le dessus de la queue est entièrement gris avec un soupçon de brun sur le centre des plumes. Les joues et les oreillons bruns sont décorés avec des stries rose argenté. La gorge et le haut de la poitrine sont identiques, mais avec une nette tache noirâtre au centre de la gorge. Le reste du dessous est semblable aux parties supérieures avec cependant une tache grise au centre de l'abdomen.
Les iris sont gris clair, le bec jaune-orange, les pattes gris terne. Le mâle et la femelle sont identiques. Les juvéniles ne sont pas décrits mais on les suppose identiques aux adultes.
La race taipaiensis ressemble à la nominale mais elle s'en distingue par la calotte gris plus clair et le sourcil taché d'olive. L'ensemble du corps gris contraste avec la partie centrale blanche du ventre.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Cholornis paradoxus paradoxus (s Gansu, Sichuan and se Shaanxi. c China.)
  • Cholornis paradoxus taipaiensis (Qinling Mts. in s Shaanxi. c China.)

Noms étrangers

  • Three-toed Parrotbill,
  • Picoloro tridáctilo,
  • Dreizehen-Papageimeise,
  • Drieteendiksnavelmees,
  • Psittorinco tridattilo,
  • Tretåig papegojnäbb,
  • Tretåbuttnebb,
  • sutora trojprstá,
  • sýkořice tříprstá,
  • Tretået Papegøjenæb,
  • isonokkatimali,
  • paradoxorni tridàctil,
  • ogoniatka trójpalczasta,
  • trīspirkstu apaļknābītis,
  • Трёхпалая сутора,
  • ミユビダルマエナガ,
  • 三趾鸦雀,
  • 三趾鴉雀,

Voix chant et cris

Le chant est un "uui u", "uui uui" limpide, aigu et d'une sonorité quelque peu plaintive. Il peut être également un simple "uui" répété à intervalle régulier. Parfois il se transforme en un "ii-u-ua'ua" plus rapide et plus bas. Les cris sont des "grrah" rudes et gutturaux, Les cris de contact sont des notes discordantes à peine audibles mêlées avec des "ip-ip-iiuu" de qualité assez nasale.

Habitat

Les Paradoxornis tridactyles fréquentent les massifs de bambous ou les forêts mixtes de conifères et d'arbres à larges feuilles de la zone tempérée. Ils vivent à des altitudes comprises entre 1 500 et 3 660 mètres.

Comportement traits de caractère

En dehors de la saison de nidification, les Paradoxonis tridactyles vivent habituellement en bandes qui peuvent atteindre jusqu'à une quinzaine d'individus. Ces oiseaux sont souvent très dépendants des massifs de bambous lorsqu'ils recherchent leur nourriture ou qu'ils prospectent de façon très méthodique et attentive dans les feuillages.
Les Paradoxornis tridactyles sont sédentaires, ce qui ne ne les empêche pas d'être l'objet de faibles mouvement altitudinaux et locaux pendant la période hivernale. Ces mouvements interviennent principalement lorsque les tiges et les feuilles de bambous s'assèchent et dépérissent.

Alimentationmode et régime

Les Paradoxornis tridactyles ont un menu insectivore, ils consomment principalement des coléoptères. Ils recherchent leur nourriture en petits groupes, même à la fin avril qui correspond à la période de nidification.

Reproduction nidification

Les Paradoxornis tridactyles vivent dans les mêmes types d'habitats que les Paradoxornis de Zappeyi. Il est probable qu'à l'instar de ceux-ci, ils se reproduisent dans les massifs de bambous et les bouquets d'arbres à larges feuilles. Leur aire est partiellement commune au Sichuan, on peut donc supposer qu'ils nichent pendant la période où les précipitations sont les plus abondantes et où l'influence de mousson se fait le plus sentir (200 mm/mois). Del Hoyo et Ali ne produisent aucun renseignement sur les mœurs reproductives et et sur le soin parental dans leurs ouvrages respectifs. La moyenne des pontes est vraisemblablement de 3 œufs.

Distribution

Les Paradoxornis tridactyles sont originaires du centre de la Chine, ils occupent une aire morcelée comprise entre les fleuves Yangtze et Hoang ho. On reconnaît officiellement 2 sous-espèces :
P. p. paradoxus - du sud du Gansu jusqu'au sud-centre du Sichuan, également les monts Daba (nord-est du Sichuan - sud-est du Shaanxi), dans le centre de la Chine.
P. p. taipaiensis - monts Qinling, dans le sud du Shaanxi (centre de la Chine).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que son aire de distribution ait une superficie assez restreinte dans les montagnes du Sichuan, cette espèce n'est pas globalement menacée Elle est peu commune. De plus, ses mœurs très discrètes et ses caractères inconnus font qu'elle est peu identifiée et sous-estimée dans ses effectifs. Sa très grande dépendance vis-à-vis des massifs de bambous ne constitue pas un handicap insurmontable et son espérance de vie est assez longue, surtout dans les zones protégées du Shaanxi.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradoxornis tridactyleFiche créée le 28/05/2016 par
publiée le - modifiée le 11-09-2016
© 1996-2020 Oiseaux.net