Pic cendré

Picus canus - Grey-headed Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Picus

  • Espèce
    :

    canus

Descripteur

Gmelin, JF, 1788

Biométrie
  • Taille
    : 33 cm
  • Envergure
    : 38 à 40 cm.
  • Poids
    : 125 à 165 g
Longévité

6 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Pic cendré
♂ adulte
Pic cendré
♀ adulte

Le Pic cendré est un peu plus petit et plus fin que l'autre Picus, le Pic vert. Vu de loin, il présente le même plumage vert-jaune. Alors, que faut-il regarder ? Nous évoquerons ici la sous-espèce qui nous concerne, la ssp. canus.
Il faut regarder la tête. Chez le cendré adulte, comme son nom l'indique, elle est gris-cendre avec les lores noirs et un trail malaire noir partant du bec. On voit aussi un vague sourcil plus clair. La gorge est aussi plus pâle. Le mâle se distingue de la femelle à l'avant de la calotte rouge vif.
Autrement, le dessus du corps et du bras est vert, avec le croupion plus jaune et une nuance jaune au bras. Les plumes de la main et de la queue sont brun sombre, avec une ponctuation claire sur le bord d'attaque des rémiges. Le bec est gris, avec du jaune à la mandibule. L'iris est rosé. Sans la tête, la confusion est possible avec le Pic vert.
Le juvénile est une réplique terne de l'adulte, avec un plumage moins net, barré sur les ailes et comme écailleux, marqué de sombre par endroits. Le jeune mâle a l'avant de la calotte rouge-orange.
L'espèce compte 11 sous-espèces, d'où une assez grande diversité de plumages qu'on ne peut décrire ici. Simplement, dans le sud-est asiatique, les mâles ont l'arrière de la calotte et la nuque noirs.

Indications subspécifiques 10 sous-espèces

  • Picus canus canus (n and c Europe to w Siberia)
  • Picus canus jessoensis (e Siberia to ne China, Korea and n Japan)
  • Picus canus kogo (c China)
  • Picus canus guerini (nc and ec China)
  • Picus canus sobrinus (se China and ne Vietnam)
  • Picus canus tancolo (Hainan I.. off se China. and Taiwan)
  • Picus canus sordidior (se Tibet and sw China to ne Myanmar)
  • Picus canus sanguiniceps (ne Pakistan to n India and w Nepal)
  • Picus canus hessei (Nepal and ne India to Myanmar and Indochina)
  • Picus canus robinsoni (w Malaysia)

Noms étrangers

  • Grey-headed Woodpecker,
  • Pito cano,
  • peto-cinzento,
  • Grauspecht,
  • hamvas küllő,
  • Grijskopspecht,
  • Picchio cenerino,
  • gråspett,
  • Gråspett,
  • žlna sivá,
  • žluna šedá,
  • Gråspætte,
  • harmaapäätikka,
  • picot cendrós,
  • Gráspæta,
  • dzięcioł zielonosiwy,
  • pelēkā dzilna,
  • pivka,
  • Седой дятел,
  • Pelatuk muka-kelabu,
  • ヤマゲラ,
  • 灰头绿啄木鸟,
  • นกหัวขวานเขียวหัวดำ,
  • 綠啄木〔灰頰綠啄木,灰頭綠啄木〕,

Voix chant et cris

Pic cendré
♂ adulte

Le cri est dur, comme souvent chez les pics. C'est un "kiek" ou "kiok" voire "kiuk" percutant et souvent répété. À l'envol, inquiet, il pousse un "kiwit" ou "kiwiwit" sonore.
Le chant est une suite sonore de syllabes (7 en moyenne) faisant penser au cri et qui s'enchaînent en allant decrescendo et comme en mineur "kiukiukiuk kiu kiu kiu kiuk". En comparaison, le chant du Pic vert est plus long et de tonalité moins plaintive. C'est une suite monotone d'au moins 10 "wouak" sonores, "wouakwouakwouakwouakwouakwouakwouakwoualwouakwouakwouakwouak..."
Le tambourinage fait un peu penser à celui du Pic noir, puissant, régulier, simplement un peu moins long et au rythme un peu plus rapide.
Toutes ces vocalisations peuvent être entendues sur le site xeno-canto
https://xeno-canto.org/species/Picus-canus

Habitat

Pic cendré
♂ adulte

Le Pic cendré est un pic purement forestier, contrairement au Pic vert qui n'est qu'en lisière et dans les bosquets. Il est très majoritairement en feuillus et a un attrait particulier pour la vieille hêtraie où il trouve l'habitat optimal. On le note aussi, mais moins nombreux, dans d'autres facies forestiers comme la chênaie-charmaie, la forêt mixte chêne-pin, et en altitude jusque vers 1700 m, dans la forêt coniférienne comme le mélézin.

Comportement traits de caractère

Pic cendré
♂ adulte

Autant le Pic vert est un oiseau volontiers anthropophile, occupant parcs et jardins arborés dans et autour des agglomérations, autant le Pic cendré, un Picus lui aussi, habite les vieilles forêts retirées et semble éviter les activités humaines.
Comme tous nos picidés à l'exception chez nous du Torcol fourmilier, le Pic cendré est sédentaire, pouvant passer toute sa vie dans le même massif forestier.

Vol

Pic cendré
♀ adulte

Vol typique de pic, les séries de battements d'ailes alternant avec des pauses ailes au corps. Ceci entraîne un vol onduleux avec la montée correspondant aux battements. Ce vol est à mettre en lien avec la sédentarité de l'oiseau.

Alimentationmode et régime

Pic cendré
♂ adulte

Le Pic cendré, et ce n'est pas une surprise, est avant tout insectivore. Il recherche sa nourriture au sol et dans les arbres morts sur pied.

Pic cendré
♀ adulte
Il est surtout myrmécophage, c'est à dire mangeur de fourmis, mais consomme également d'autres insectes comme les termites, les coléoptères et leurs larves charnues, particulièrement les xylophages, et d'autres arthropodes comme les araignées, les mille-pattes, etc. Sa langue allongée est un outil essentiel pour extirper les proies des fissures et des galeries du bois mort. Il est aussi frugivore le cas échéant.

Reproduction nidification

Pic cendré
♀ adulte

Le Pic cendré est territorial et monogame. La reproduction a lieu sur le territoire défendu par le mâle.

Pic cendré
♂ juvénile

La cavité de nidification, à orifice sub-ovale de 6 x 5,5 cm, est creusée la plupart du temps dans le tronc d'un feuillu mort ou en mauvaise santé entre 2 et 10 m de hauteur. L'excavation peut demander 2 ou 3 semaines de travail et le cavité atteindre une 30e de cm de profondeur.
La femelle y pond en moyenne 8 œufs qu'elle incubera avec le mâle en alternance pendant une 15e de jours. Puis le couple nourrira les jeunes au nid par régurgitation pendant 3 semaines et continuera à les nourrir 3 autres semaines après leur sortie du nid jusqu'à leur émancipation.

Distribution

Pic cendré
♀ adulte

L'espèce compte 11 sous-espèces dans sa grande aire de répartition allant de la France au Japon, Cette aire est coupée en deux, et se trouve pour partie en Europe (de l'ouest de la France à l'ouest de la Russie un peu au-delà de l'Oural) et pour partie dans le sud-est asiatique (du centre de la Russie au Japon au nord et de l'Himalaya à la mer de Chine au sud, de Sumatra à Taïwan.

Menaces - protection

Pic cendré
♂ adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée au niveau mondial, mais elle a régressé localement, en particulier en Europe de l'ouest comme en France située en limite occidentale de répartition. L'homme y est certainement pour quelque chose en surexploitant ou entretenant trop rigoureusement les forêts. Ce peut être aussi une question de changement climatique.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic cendréFiche créée le 03/02/2024 par
publiée le - modifiée le 05-02-2024
© 1996-2024 Oiseaux.net