Rhipidure à collier

Rhipidura fuliginosa - New Zealand Fantail

Rhipidure à collier
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Rhipiduridés

  • Genre
    :

    Rhipidura

  • Espèce
    :

    fuliginosa

Descripteur

Sparrman, 1787

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 6 à 9 g
Distribution

Distribution

Identification

Rhipidure à collier
adulte
Rhipidure à collier
adulte

Anciennement considéré comme une sous-espèce de R. albiscapa, le Rhipidure à collier a été élevé au rang d'espèce à part entière, mais il possède de nombreuses ressemblances avec son homologue. On retrouve deux morphes très distincts chez cette espèce. Chez le morphe dit "pie" (pied morph en anglais), la partie supérieure du corps est grise, avec un manteau tirant légèrement sur le brun, et des rémiges plus sombres, contrastant avec le reste du plumage. Le dessous, allant de la poitrine au bas-ventre, est teinté de chamois-roux pâle. Le haut de la poitrine est marqué par une bande transversale noire, dont l'épaisseur et l'intensité peuvent varier entre individus. Le visage est marqué par une gorge blanche et un sourcil court mais épais, allant de l'arrière du front jusqu'à l'arrière de l'œil, également de couleur blanche. À l'inverse de R. albiscapa, on ne retrouve pas de trait sourcilier à l'arrière de l'orbite. Les rectrices externes sont beaucoup plus claires, tirant sur le blanc, et sont notamment visibles quand l'oiseau déplie sa queue. Les extrémités pâles des couvertures forment une double barre alaire. L'iris est sombre, les pattes sont noires, et le bec court et fin, également noir, est cerné de vibrisses facilement remarquables. Il existe également un morphe sombre, beaucoup plus rare. Dans ce cas, l'oiseau arbore un plumage intégralement noir tirant sur le roux, à l'exception d'une très légère tache blanche à l'arrière de l'œil que l'on ne retrouve pas chez le morphe "pie". Il n'existe pas de dimorphisme sexuel chez le Rhipidure à collier. Les juvéniles sont beaucoup moins contrastés, avec des barres alaires et des sourcils chamois, et une gorge et bande pectorale noires très peu marquées.
Il s'agit de la seule espèce de rhipidures présente en Nouvelle-Zélande, ce qui rend toute confusion impossible.

Indications subspécifiques 4 sous-espèces

  • Rhipidura fuliginosa fuliginosa (Stewart and South Is.)
  • Rhipidura fuliginosa placabilis (North I.)
  • Rhipidura fuliginosa penita (Chatham I.)
  • Rhipidura fuliginosa cervina (Lord Howe I.)

Noms étrangers

  • New Zealand Fantail,
  • Abanico maorí,
  • rabo-de-leque-neozelandês,
  • Neuseeland-Fächerschwanz,
  • örvös legyezőfarok,
  • Maoriwaaierstaart,
  • Codaventaglio grigio,
  • maorisolfjäderstjärt,
  • Maoriviftestjert,
  • vejárnik maorský,
  • pávík popelavý,
  • Newzealandsk Viftehale,
  • tiaisviuhko,
  • cuaventall de Nova Zelanda,
  • wachlarzówka posępna,
  • Серая веерохвостка,
  • ニュージーランドオウギビタキ,
  • 新西兰灰扇尾鹟,
  • 紐西蘭扇尾鶲,

Voix chant et cris

Rhipidure à collier
adulte

Les deux sexes chantent, les femelles moins, et parfois au nid. Le chant est une combinaison de deux notes.

Habitat

Le Rhipidure à collier fréquente tout type de milieux boisés. Il s'accommode aussi bien aux formations d'espèces végétales natives, que d'espèces introduites. On le retrouve également jusque dans les parcs et les jardins.

Comportement traits de caractère

Rhipidure à collier
adulte

Le Rhipidure à collier est un oiseau sédentaire, mais on observe certains mouvements saisonniers de la part des populations nichant dans les montagnes, et rejoignant des altitudes plus basses après la saison de reproduction.

Alimentationmode et régime

Rhipidure à collier
adulte

Le Rhipidure à collier se nourrit d'insectes volants, particulièrement coléoptères, diptères et lépidoptères (papillons).

Reproduction nidification

La saison de reproduction s'étend d'août à mars, variant notamment en fonction des différentes populations. Ils effectuent souvent deux nichées, ou plus, par an.

Distribution

Rhipidure à collier
adulte

On retrouve le Rhipidure à collier sur l'ensemble de la Nouvelle-Zélande, aussi bien l'Île du Nord que l'Île du Sud, mais aussi sur l'archipel des Chatham. Anciennement, on retrouvait également une sous-espèce endémique à l'Île Lord Howe, aujourd'hui malheureusement disparue.

Menaces - protection

Rhipidure à collier
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas globalement menacée, lui valant le statut d'espèce à préoccupation mineure (LC). Elle est largement distribuée sur l'ensemble de la Nouvelle-Zélande. Sa capacité à s'adapter aux milieux anthropiques a permis une croissance des populations.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Rhipidure à collierFiche créée le 05/08/2023 par
modifiée le 22-08-2023
© 1996-2024 Oiseaux.net