Rhipidure tacheté

Rhipidura verreauxi - Streaked Fantail

Rhipidure tacheté
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Rhipiduridés

  • Genre
    :

    Rhipidura

  • Espèce
    :

    verreauxi

Descripteur

Marie, 1870

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    :
Distribution

Distribution

Identification

Rhipidure tacheté
adulte

Le Rhipidure tacheté est un petit oiseau d'apparence robuste, qui se distingue notamment par des taches sur la poitrine, à l'origine de son nom. Selon certains auteurs, il est parfois séparé en trois espèces distinctes. Les parties supérieures du corps sont brun sombre, avec des notes plus grises sur la tête et la queue, et la partie dorsale du manteau au croupion de couleur rouille, voire roux chez la sous-espèce R. v. verreauxi. La gorge est blanche, la mandibule inférieure pâle. Sur le haut de la poitrine, on retrouve de fortes taches noires ou des stries, la taille et la forme de ces dernières variant en fonction de la sous-espèce, formant un motif écailleux sur un fond gris pâle. Ce motif descend et s'estompe jusqu'au niveau du ventre, qui lui est pâle, entre gris et roux. Les flancs et le bas-ventre prennent des tonalités roussâtres. Le visage est marqué par un sourcil blanc épais, commençant à la base du bec et dépassant l'œil, et un trait sourcilier de la même couleur, allant de l'arrière de l'orbite à l'arrière de la joue, conférant à l'oiseau un aspect " sévère ". Les extrémités des grandes couvertures alaires, ainsi que les bords des rémiges tertiaires chez certaines sous-espèces, sont pâles. De même, l'extrémité de la queue et le bord des rectrices sont plus clairs, variant entre les différentes populations. Les deux sexes sont identiques chez cette espèce. Les juvéniles apparaissent plus ternes, avec le bord des rémiges tirant sur le chamois.
Le Rhipidure tacheté partage son aire de répartition avec R. albiscapa, qui se différencie par une poitrine claire et unie marquée d'une unique barre pectorale transversale noire, une taille plus petite, un aspect moins massif, et une queue proportionnellement plus longue. Aux Fidji, on retrouve également R. personata.

Indications subspécifiques 5 sous-espèces

  • Rhipidura verreauxi verreauxi (New Caledonia and Loyalty Is.)
  • Rhipidura verreauxi spilodera (Banks Is., n and c Vanuatu)
  • Rhipidura verreauxi rufilateralis (Taveuni I.. n Fiji I..)
  • Rhipidura verreauxi layardi (Ovalau and Viti Levu Is.. w Fiji Is..)
  • Rhipidura verreauxi erythronota (Vanua Levu and Yanganga Is.. n Fiji Is..)

Noms étrangers

  • Streaked Fantail,
  • Abanico moteado de Nueva Caledonia,
  • rabo-de-leque-sarapintado,
  • Fleckenfächerschwanz,
  • csíkosbegyű legyezőfarok,
  • Gevlekte Waaierstaart,
  • Codaventaglio striato,
  • strimmig solfjäderstjärt,
  • Stripeviftestjert,
  • vejárnik škridličkový,
  • pávík šupinkoprsý,
  • Spættet Viftehale,
  • viirurintaviuhko,
  • cuaventall maculat,
  • wachlarzówka kreskowana,
  • Пятнистая веерохвостка,
  • タテフオウギビタキ,
  • 点胸扇尾鹟,
  • 點胸扇尾鶲,

Voix chant et cris

Le chant est un bégaiement rapide avec des notes claires comme des tintements, montantes puis descendantes, en quatre syllabes ou plus, distinctes, courtes et mélodieuses.
Le cri est un "chup" nasal et grinçant, parfois répété en séries régulières, beaucoup plus grave que celui de R. albiscapa. Ce dernier rappelle le cri des zostérops.

Habitat

Le Rhipidure tacheté possède certaines exigences écologiques. Il vit essentiellement dans les forêts tropicales fermées, ce qui le différencie de R. albiscapa. On peut parfois le retrouver dans des espaces dégradés, des zones de lisière, des bosquets ou des jardins, à condition de retrouver une zone de forêt dense à proximité. Il fréquente les forêts jusqu'à 1 500 m d'altitude.

Comportement traits de caractère

À l'image de tous les rhipidures, le Rhipidure tacheté adopte une posture caractéristique avec les ailes tombantes et une queue dressée, et étalée en éventail. Même s'il demeure très actif, il apparaît un peu plus calme que d'autres espèces. Il se déplace généralement seul ou en couple à la recherche de nourriture, mais on peut éventuellement le retrouver dans des volées regroupant de nombreuses autres espèces.

Alimentationmode et régime

Il se nourrit d'insectes qu'il cherche dans les étages forestiers ombragés. Il peut ainsi chasser sous la canopée, en sous-bois, voire au sol.

Reproduction nidification

Chez le Rhipidure tacheté, les deux membres du couple s'investissent dans la construction du nid, l'incubation des œufs et le nourrissage des oisillons.

Le nid est construit au niveau d'une bifurcation d'une branche fine ou d'un bout de bois mort, et prend la forme d'une coupe ronde, avec une queue dépassant en dessous, lui conférant la forme caractéristique de verre à vin que prennent les nids de rhipidures. Il est constitué avec divers matériaux végétaux, comme des brindilles, des herbes sèches ou de petits morceaux d'écorce, et entouré sur sa face externe d'une couche de toile d'araignée. Il est très semblable à celui de R. albiscapa, mais demeure légèrement plus grand. Le nid est souvent construit bas, entre 1 m et 3,5 m. Deux œufs sont pondus, parfois trois. Ils sont de couleur blanche, maculés de points bruns. L'incubation dure entre 15 et 16 jours, et les petits restent ensuite au nid pendant encore 15 jours supplémentaires. En Nouvelle-Calédonie, la saison de reproduction s'étale de septembre à février.

Distribution

Le Rhipidure tacheté vit sur l'archipel du Vanuatu, celui des Fidji ainsi qu'en Nouvelle-Calédonie. En Nouvelle-Calédonie, on le retrouve sur Grande Terre, l'Île des Pins et aux Îles Loyauté de Maré et Lifou. Cette population est parfois considérée comme une espèce distincte. Au Vanuatu, l'espèce est notée sur toutes les îles entre Vanua Lava (Îles Banks) et Éfaté, à l'exception des petits îlots. Il est également présent sur les îles de Viti Levu, Ovalau, Vanua Levu, Yaqaga et Taveuni aux Fidji.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est commune sur son aire de répartition, et considérée comme à préoccupation mineure (LC) à l'échelle mondiale.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Rhipidure tachetéFiche créée le 05/08/2023 par
publiée le - modifiée le 24-08-2023
© 1996-2024 Oiseaux.net