Rossignol komadori

Larvivora komadori - Ryukyu Robin

Rossignol komadori
♂ adulte plum. nuptial
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Larvivora

  • Espèce
    :

    komadori

Descripteur

Temminck, 1835

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Muscicapidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (10 à 20 cm de longueur). Dans un premier temps, ils regroupaient principalement les gobemouches au sens large. Mais les recherches récentes ont montré qu'il fallait leur adjoindre certains taxons appartenant jusqu'alors aux Sylvii... lire la suite

Description identification

Rossignol komadori
♂ adulte
Rossignol komadori
♀ adulte plum. nuptial

Les sexes sont identiques.
Chez le mâle adulte, le haut du front jusqu'aux oreillons, les côtés de la nuque et les parties supérieures jusqu'aux sus-caudales, les scapulaires et les ailes (y compris l'alula, les couvertures primaires et les tertiaires), forment un ensemble d'un roux resplendissant. Selon l'exposition à la lumière, les couleurs sont variables et apparaissent plus sombres dans le sous-bois. L'extrémité de la queue est ronde ou carrée selon l'usure.
Les bordures des rémiges sont roux éclatant, légèrement plus claires au niveau des primaires et sur les vexilles internes des grandes couvertures. Il y a du gris clair sur les tertiaires et sur les pointes des rémiges.
Le bas du front, les lores, les pourtours de l'œil, les joues, la gorge et le haut de la poitrine forment un masque noir.
Le reste des parties inférieures est blanc, excepté de longues barres noires sur les flancs.
L'œil et le bec sont noirs. Les pieds et les pattes sont roses ou brun grisâtre. La femelle est comme le mâle mais est plus terne sur le dessus.
Le dessous est blanchâtre avec un peu de gris sur la poitrine, les flancs et l'écaille des pointes.
Les juvéniles sont semblables aux adultes, avec un dessous blanc sale vaguement écaillé de gris. Les jeunes mâles sont tachetés de noir sur la gorge et sur la poitrine
Les oiseaux de la race nammeyi ont une nuance gris fumeux sur l'abdomen.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Larvivora komadori komadori (n Ryukyu Is.)
  • Larvivora komadori namiyei (Okinawa I.)

Noms étrangers

  • Ryukyu Robin,
  • Ruiseñor de Okinawa,
  • Samtkehlnachtigall,
  • bársonyostorkú vörösbegy,
  • Ryukyuroodborst,
  • Pettirosso delle Ryukyu,
  • Ryukyurödhake,
  • Svartskjegg,
  • slávik ozdobný,
  • červenka černohrdlá,
  • Ryukyurødhals,
  • riukiunsatakieli,
  • rossinyol pitnegre,
  • słowik czarnolicy,
  • samtrīklīte,
  • Рюкюйский соловей,
  • アカヒゲ,
  • 琉球歌鸲,
  • 琉球歌鴝,

Voix chant et cris

Le chant du Rossignol komadori ressemble à celui du Rossignol akahigé, mais il est bien plus musical et bien plus varié. 2 types de voix peuvent être entendus : un "teet-see teet-see too", ou un "seeet-seeet zeeto-zeeto seeet-tsi-ti-ti-ti-ti-took". La femelle chante faiblement pendant la construction du nid et pendant l'incubation. Ses vocalises font réponse à celles du mâle. Les "tsiiii" et les "hiiick" sont respectivement des cris de reconnaissance et des cris d'alarme.

Habitat

Les Rossignols komadoris fréquentent les sous-bois humides, denses et ombragés dans les forêts à feuilles permanentes qui longent les cours d'eau. Ils préfèrent généralement les parcelles qui sont composées de fougères, de buissons et de massifs de bambous, à des altitudes modestes comprises entre 100 et 200 m. Au dessus des planchers des vallées, on les trouve à des élévations bien plus importantes, car ils s'aventurent au petit matin le long des lisières, sur le bord des sentiers ou le bas-coté des routes. A Yakushima, ils vivent entre 200 et 600 mètres alors que les Rossignols akahigés résident dans des habitats supérieurs juste au-dessus d'eux.

Comportement traits de caractère

Rossignol komadori
♂ adulte plum. nuptial

Les Rossignols komadoris recherchent leur nourriture à terre, dans le sous-bois des forêts. Ils sont sédentaires dans l'île d'Amami et à Okinawa. Dans les autres îles et les petits îlets, ils sont strictement migrateurs sur de courtes distances. Ces oiseaux apprécient les nichoirs artificiels. Plus de 200 nichoirs ont été construits et sont occupés à Nakawa-Shima.

Alimentationmode et régime

Comme tous les oiseaux passereaux du genre Larvivora (Rossignols siffleurs, Calliopes de Sibérie, Rossignols akahigés, Rossignols à tête rousse, Rossignols bleus), le Rossignol komadori se nourrit exclusivement de larves, de chenilles de la famille des lépidoptères. On ne sait pas si son menu est complété par d'autres catégories d'invertébrés ou de plantes.

Reproduction nidification

La saison des nidification se subdivise en 2 périodes qui s'étalent respectivement d'avril à juin et de mai à août. La première atteint son paroxysme à la mi-mai et la seconde culmine à la mi-juin.
Les Rossignols komadoris sont territoriaux et ils restent fidèles à leur site de reproduction pendant plusieurs années consécutives. Le nid est fabriqué avec des feuilles de bambou séchées ou des mousses. Il est placé dans une berge légèrement pentue ou dans une cavité d'arbre. Parfois, ce petit passereau utilise un nichoir artificiel ou installe son nid à l'intérieur d'un immeuble encore habité
La ponte comprend 3 ou 5 œufs de couleur rosâtre. Les serpents sont réputés pour prélever les œufs et les oisillons. D'après le Handbook des oiseaux du Monde, il n'y a pas d'autres informations.

Distribution

Il y a 2 sous-espèces :
L. k. komadori - nord des îles Ryukyu (Tanegashima et Tokunoshima).
L. k. namiya - Okinawa.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Rossignols komadoris sont actuellement classés comme vulnérables. Il y a peu de temps encore, ils avaient le statut d'espèce presque menacée. Ce changement de classification est dû principalement à leur déclin continuel et à la dégradation de leur habitat depuis quelques dizaines d'années. Dans l'archipel des îles RyuKyu qui constitue leur bastion, ils sont communs sur les îles Tokara et Anami. Ils sont assez courants sur la grande île d'Okinawa et rares sur les autres îles. D'après un recensement datant de l'année 2016, les effectifs globaux sont estimés entre 20 et 100 000 individus. Le nombre d'adultes en état de se reproduire varie de 6 667 à 13 333 oiseaux.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Rossignol komadoriFiche créée le 07/12/2016 par
publiée le - modifiée le 2016-12-10 07:41:23 © 1996-2019 Oiseaux.net