Stourne à queue courte

Aplonis minor - Short-tailed Starling

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sturnidés

  • Genre
    :

    Aplonis

  • Espèce
    :

    minor

Descripteur

Bonaparte, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 39 à 45 g
Distribution

Distribution

Description identification

Stourne à queue courte
adulte
Stourne à queue courte
adulte

Chez les adultes, les plumes du front sont légèrement hérissées et celles de la gorge sont lancéolées. Les plumes du front et du capuchon présentent une belle couleur violet-bronze irisé. La gorge, le haut de la poitrine, les côtés du cou et la nuque sont violet plus éclatant. Le reste du plumage corporel est vert huileux irisé. Les ailes sont noires avec un faible lustre vert sur les secondaires. La queue est courte et carrée, de couleur noire avec un peu de vert brillant sur les bordures des rectrices externes. Le bec est noir, relativement fin et bref, avec un culmen légèrement incurvé. Les pattes sont noires, l'iris vermillon.
Les immatures affichent un dessus brun, avec un peu de vert brillant sur la calotte et sur le dos. Les plumes des parties inférieures sont brunes, un peu plus pâles sur la gorge et sur le ventre, mais avec des liserés chamois ou blanchâtres qui produisent un effet de stries. Chez la race montosa, le violet du plumage est assez réduit. Chez la race todayensis, cette teinte est pratiquement imperceptible, voire absente. Les variations géographiques sont tellement réduites que White et Bruce émettent des doutes quant à l'opportunité de diviser cette espèce en trois races. Ils considèrent cet oiseau comme étant monotypique.
Cette espèce est très semblable au stourne bronzé (Aplonis panayensis) et, sur la seule base de leur apparence, seul un oeil exercé est capable de distinguer les deux espèces.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Aplonis minor minor (Sulawesi to Java and the Lesser Sundas)
  • Aplonis minor todayensis (Mindanao. s Philippines.)

Noms étrangers

  • Short-tailed Starling,
  • Estornino colicorto,
  • Sundastar,
  • szunda-szigeteki énekesseregély,
  • Kleine Purperspreeuw,
  • Storno codacorta,
  • kortstjärtad stare,
  • Korthalestær,
  • majna krátkochvostá,
  • špaček malý,
  • Lille Træstær,
  • celebesinkiiltokottarainen,
  • estornell cuacurt,
  • skworczyk krótkosterny,
  • Малый аплонис,
  • Perling kecil,
  • コミドリカラスモドキ,
  • 短尾辉椋鸟,
  • 短尾輝椋鳥,

Voix chant et cris

Stourne à queue courte
adulte

Son cri le plus courant est un 'seep' plaintif mais il émet également un 'chilanc' métallique et mal articulé. On peut aussi entendre quelques courtes notes délivrées sur le ton du bavardage. En vol, les stournes à queue courte produisent des hurlement clairs et froids. On ignore à quoi servent tous ces cris.

Habitat

Sur la plus grande partie de son aire de distribution, c'est surtout un oiseau des plaines jusqu'à 1500 m et des petites îles. Aux Célèbes et dans les petites îles de la Sonde, on le trouve principalement dans les forêts et à la lisière des zones boisées, et seulement parfois dans les zones cultivées et dans les villages. A Java (plus particulièrement dans l'est) et à Bali, il semble toutefois marquer une nette préférence pour les terres agricoles situées en bordure des forêts. Par contre, à Mindanao, le stourne à queue courte fréquente les forêts de montagne, aussi bien à l'intérieur du couvert qu'à la lisière. Dans cette île des Philippines, il est présent au-dessus de 900 mètres. Le stourne à queue courte est résident de l'extrême sud-est de l'Asie. On le trouve aux Philippines, dans la partie sud de Sulawesi, à Java, Bali et dans les petites îles de la Sonde, aussi à l'est que Wetar, Romang et Moa. Aux Philippines, cette espèce n'est présente qu'a Mindanao, alors qu'au sud de Sulawesi, elle peuple de nombreuses petites îles de Selayar jusqu'à Tukangbesi. Trois sous-espèces sont répertoriées : Aplonis minor (petites îles de la Sonde) - A.m.montosa (Sulawesi) - A.m.todayensis (Philippines).

Comportement traits de caractère

Les stournes à queue courte sont très grégaires. Ils recherchent leur nourriture en petites bandes et nichent en colonies de petite tailles. Ils se reposent en commun, établissant des perchoirs collectifs. Ces oiseaux sont réputés pour être majoritairement sédentaires, mais leur comportement n'est pas uniforme. Ainsi, à Java et à Bali, on ne les considère que comme des nicheurs qui se sont établis tout récemment et qui continuent à migrer après la saison. Au Timor Occidental, l'espèce est sûrement nomadique dans la mesure où elle est présente localement pendant la saison des pluies et absente pendant la saison sèche.

Alimentationmode et régime

Selon McKinnon, les stournes à queue courte recherchent surtout leur nourriture dans les buissons et dans les arbres. Ils consomment des fruits et des baies, y compris ceux des caféiers, ainsi qu'un grande variété d'insectes. Lorsqu'ils s'alimentent dans les arbres fruitiers, ils peuvent former d'assez larges bandes.

Reproduction nidification

Stourne à queue courte
adulte

Daprès McKinnon, cette espèce niche en petites colonies dans des cavités naturelles situées dans le bois mort. Coates et Bishop développent un point de vue totalement différent et affirment que ce stourne niche en solitaire et qu'il creuse son nid par ses propres moyens. Les oeufs sont semblables à ceux du stourne bronzé (Aplonis panayensis) mais ils sont finement tachés et mesurent environ 25 mm sur 18.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Espèce assez courante. Classée comme 'de préoccupation mineure'.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Stourne à queue courteFiche créée le 01/04/2008 par
publiée le - modifiée le 01-04-2008
© 1996-2021 Oiseaux.net