Synallaxe de Wyatt

Asthenes wyatti - Streak-backed Canastero

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Furnariidés

  • Genre
    :

    Asthenes

  • Espèce
    :

    wyatti

Descripteur

Sclater, PL Salvin, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 17 à 25 g
Distribution

Distribution

Description identification

Synallaxe de Wyatt
adulte

Ce Synallaxe de couleur plutôt sombre est strié sur tout le dos. Le mâle de la race nominale affiche un étroit sourcil chamois, le reste de la face est brun clair avec des nuances grisonnantes et noires. Les lores ont une teinte plus foncée, la capuchon et les parties supérieures jusqu'aux sus-caudales ont un fond brun-olive et des stries sombres. Les motifs décoratifs commencent comme des mouchetures sur le front et se poursuivent comme des stries sur la nuque et le cou. Ils s'élargissent sur le dos. Les ailes très sombres ont de larges bordures rousses. Les primaires ont des liserés roux-fauve. Il y a un miroir roux au niveau des secondaires. Les rectrices centrales ont des extrémités arrondies. Les rectrices externes sont majoritairement rousses.
Le menton est chamois-fauve. Le haut de la gorge bénéficie d'une petite tache orange avec d'étroites stries brun foncé. Le bas de la gorge est gris brunâtre. La poitrine brun clair est recouverte d'imperceptibles mouchetures brun foncé. L'abdomen est chamois-fauve éclatant, les flancs et les sous-caudales sont chamois roussâtre.
La mandibule supérieure est noire, l'inférieure corne rosâtre. Les tarses et les pieds ont une teinte gris-noir.
Les 2 partenaires sont identiques. Le plumage des juvéniles forme un ensemble plus brun foncé. La tache orange de la gorge est absente, les stries des parties inférieures sont moins proéminentes.
Les différentes sous-espèces n'affichent pas des différences très marquées avec l'espèce nominale.

Indications subspécifiques 7 sous-espèces

  • Asthenes wyatti wyatti (e Andes of n Colombia)
  • Asthenes wyatti sanctaemartae (Santa Marta Mts.. ne Colombia.)
  • Asthenes wyatti phelpsi (ne Colombia and nw Venezuela)
  • Asthenes wyatti mucuchiesi (Mérida and Trujillo. w Venezuela.)
  • Asthenes wyatti aequatorialis (c Ecuador)
  • Asthenes wyatti azuay (s Ecuador)
  • Asthenes wyatti graminicola (c and s Peru)

Noms étrangers

  • Streak-backed Canastero,
  • Canastero de Wyatt,
  • Strichelrückencanastero,
  • Streeprugcanastero,
  • Canestraio dorsostriato,
  • wyattkanastero,
  • Striperyggkurvfugl,
  • košikárik behavý,
  • hrnčiřík andský,
  • Nordlig Kurvebygger,
  • lakikanastero,
  • cisteller de Wyatt,
  • koszykarz skalny,
  • Пестроспинный канастеро,
  • セジマカマドドリ,
  • 纹背卡纳灶鸟,
  • 紋背卡納雀,

Voix chant et cris

La race mucuchiesi s'exprime de 2 façons possibles, soit un simple trille qui ressemble à un bourdonnement d'insecte, soit 3 émissions plus brèves d'insecte. Les 2 chants ne durent pas plus d'une seconde. Les populations de l'Équateur produisent des chants de 2 secondes légèrement montants.
Les cris de contact sont des notes uniques "chick", "tick" ou "took" produites généralement en séries.
Au Venezuela, le chant est décrit comme une sorte de trille bref qui prend progressivement de la hauteur et de la vitesse, ce qui peut être retranscrit de la façon suivante : "wu'u'ur'ur'd'd'd'd".

Habitat

Les Synallaxes de Wyatt fréquentent les prairies de Puna et de Paramo. Ces habitats sont souvent arides, ils sont parsemés de rocailles et ils contiennent une quantité plus ou moins importante de buissons de petite taille, en particulier des plantes du genre espeletia qui se caractérisent par leurs feuilles succulentes et leurs grandes fleurs jaunes qui ressemblent à des tournesols ou à des marguerites. Dans les parties nordiques de leur aire, ils occupent des broussailles et des touffes d'herbe.
Les Synallaxes de Wyatt s'installent principalement entre 3 000 et 4 500 mètres d'altitude. Localement, ils peuvent grimper jusqu'à 5 000 mètres. Les oiseaux de la race sanctamariae descendent jusqu'à 2 400 mètres.

Comportement traits de caractère

Les Synallaxes de Wyatt sont principalement des oiseaux terrestres. Ils sautillent et ils courent rapidement sur le sol. Lorsqu'ils s'estiment en danger, ils se précipitent dans les bouquets d'herbes ou ils plongent à toute vitesse sous le couvert pour y trouver un bon abri. Arrivés là, ils se tiennent immobiles jusqu'à ce qu'ils pensent que le danger est passé.
Autre comportement typique, ils dressent leur queue et ils l'agitent légèrement de haut en bas.
Les Synallaxes de Wyatt recherchent leur nourriture en solitaire ou en couples. Pendant une grande majorité de l'année, ils entretiennent un territoire dont ils extraient une grande partie de leurs ressources alimentaires. Ces oiseaux utilisent de nombreuses techniques de chasse. La plupart du temps, ils glanent à terre ou dans les buissons proches du sol, mais il leur arrive également de poursuivre et capturer leurs proies dans les airs.

Alimentationmode et régime

Les Synallaxes de Wyatt consomment principalement des arthropodes qu'ils trouvent à proximité du sol. Ils capturent également des insectes aériens en s'élançant et bondissant dans les airs.

Reproduction nidification

Le dépôt des pontes a lieu en janvier au Pérou. L'envol des jeunes se déroule en avril dans le nord de la Colombie.
Les Synallaxes de Wyatt sont probablement monogames, c'est à dire qu'ils gardent le même partenaire pendant toute leur vie. Le nid est une masse arrondie qui mesure 25 centimètres de diamètre. Il est construit avec des feuilles mortes et des tiges d'herbes qui sont mélangées les unes aux autres. Le trou d'entrée latéral donne directement sur la chambre de ponte qui mesure 12 cm et dont le fond est garni d'une couche d'herbes.
Contrairement à celui des autres congénères, le nid est habituellement placé près du sol, extrêmement bien dissimulé par une touffe d'herbes Dans son ouvrage sur les oiseaux de Colombie, Hilty le décrit comme une structure assez large en forme de panier et parfois recouverte d'un dôme.
La ponte contient 2 ou 3 œufs dont la couleur est souvent décrite comme blanc-crème.

Distribution

7 sous-espèces sont officiellement reconnues : la race mucuchiesi est parfois considérée comme distincte de la nominale par certains auteurs. De nombreuses races ont de nombreux points de ressemblance avec le Synallaxe de Cordoba (Asthenes scalteri) et forment avec lui une super-espèce.

A. w. sanctaemartae - nord de la Colombie (monts Santa Marta).
A. w. perijana - monts Perijá, à la frontière de la Colombie et du Venezuela.
A. w. mucuchiesi - Andes de l'ouest du Venezuela (Trujillo, Mérida).
A. w. wyatti - versant est des Andes du nord de la Colombie (Nord-Santander).
A. w. aequatorialis - Andes du centre de l'Équateur.
A. w. azuay - Andes du sud de l'Équateur et du Nord-Pérou.
A. w. graminicola - Andes du centre et du sud du Pérou.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Synallaxes de Wyatt ne sont pas globalement menacés. En Colombie et au Venezuela, ils sont considérés comme communs localement. En Équateur, on estime qu'ils sont plutôt clairsemés. Au Pérou et au Venezuela, on peut les apercevoir dans les réserves nationales et les zones protégées.
L'aire de distribution mesure environ 4 millions de kilomètres carrés, les effectifs sont en léger déclin et perdent 10% de leurs membres toutes les 3 générations.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Synallaxe de WyattFiche créée le 02/02/2017 par
publiée le - modifiée le 05-02-2017
© 1996-2021 Oiseaux.net