Aigle de Wahlberg

Hieraaetus wahlbergi - Wahlberg's Eagle

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Hieraaetus

  • Espèce
    :

    wahlbergi

Descripteur

(Sundevall, 1850)

Biométrie
  • Taille
    : 61 cm
  • Envergure
    : 130 à 146 cm.
  • Poids
    : 437 à 1400 g
Longévité

12 ans

Distribution

Distribution

Description identification

L'Aigle de Wahlberg est un aigle de taille moyenne. Posé, il paraît assez peu massif, élancé, avec la pointe des ailes atteignant le bout de la queue. Au vol, la silhouette est svelte, avec des ailes longues, et une queue étroite dont la longueur est égale à la largeur de l'aile ou un peu supérieure. L'arrière de sa tête est orné d'une petite huppe érectile, pas toujours visible. Comme chez tous les vrais aigles, ses tarses sont emplumés. L'Aigle de Wahlberg est polymorphique, c'est à dire que son plumage peut présenter diverses apparences, sans lien avec le sexe. Il existe notamment un morphe sombre et un morphe clair, avec de nombreux intermédiaires. Les oiseaux sombres sont généralement les plus nombreux, en particulier au nord de l'aire. Les oiseaux clairs varient beaucoup individuellement. Toutefois ceux qui ont un dessous uniformément crème sont les plus courants. Les individus sombres ont un plumage qui va du brun chocolat foncé au brun terne. Souvent, différentes sortes de brun se mélangent, en particulier sur la tête et sur les couvertures alaires. Certaines formes plus rares ont un dessous crème et des liserés crème à beige sur les plumes des parties supérieures. D'autres individus, encore moins nombreux, ont des parties inférieures blanchâtres et des larges bordures pâles à grises sur le dessus. Chez les formes intermédiaires, la couleur de la tête diffère presque toujours de celle du reste du corps, claire quand le corps est sombre ou brun roux lorsque le corps est gris. Mais dans tous les cas, les rémiges et les rectrices sont brun foncé dessus et gris clair dessous, comme argentées, avec de fines barres pâles qui se remarquent d'autant plus quand le plumage corporel est sombre. Le bec est noir et l'iris brun foncé. La cire et les doigts sont jaunes. Le juvénile ne peut être distingué de l'adulte qu'avec difficulté. Il a tendance à avoir des bordures plus larges aux tectrices du dessus.
Le morphe sombre peut prêter à confusion avec d'autres aigles sombres, ne serait-ce qu'avec le ravisseur quand on ne peut apprécier la taille. Par rapport à ce dernier, l'Aigle de Wahlberg est moins massif, plus svelte, a le bec plus faible, les narines arrondies, des tarses plus faibles, des culottes moins amples et très souvent une ébauche de huppe sur la nuque. L'Aigle botté (Hieraaetus pennatus) de morphe sombre a deux fenêtres pâles au niveau des primaires internes et des "feux de position" blancs à l'attache antérieure de l'aile.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Wahlberg's Eagle,
  • Aguila de Wahlberg,
  • Águia de Wahlberg,
  • Silberadler,
  • Wahlberg-sas,
  • Серебристый орёл,
  • 细嘴雕,
  • Wahlbergs Arend,
  • Aquila di Wahlberg,
  • Wahlbergs örn,
  • Bantuørn,
  • orzełek afrykański,
  • orol savanový,
  • orel Wahlbergův,
  • Savanneørn,
  • sirokotka,
  • Bruinarend,
  • ヒメイヌワシ,

Voix chant et cris

Son cri le plus courant et plus caractéristique est un long sifflement : "kleeah-kleeah-kleeah". On ne possède pas plus d'informations.

Habitat

Les Aigles de Wahlberg occupent tous les milieux forestiers, excepté ceux qui sont trop denses, ainsi que la savane arborée. Ils évitent les déserts. Il leur arrive de résider à la périphérie des zones urbaines.

Comportement traits de caractère

Les Aigles de Wahlberg sont surtout des oiseaux solitaires, on peut souvent les apercevoir à la lisière des forêts. Ils peuvent chasser à l'affût à partir d'un perchoir. Il capturent également leurs proies en planant au-dessus du sol et en plongeant. Ce sont des rapaces très rapides et très agiles, faisant preuve d'une grande dextérité. La plupart des victimes sont capturées à terre, mais certaines sont saisies après de brèves poursuites aériennes. Ils sont très opportunistes, saisissant la moindre occasion pour attraper une proie : ils profitent souvent de feux de broussailles pour s'emparer de proies affolées qui s'enfuient.
Les parades nuptiales sont bruyantes mais plutôt brèves, avec des vols circulaires des deux partenaires.
Le vol : Cet aigle fait un peu illusion sur sa taille par ses battements amples, lents et souples, mais sa silhouette élancée, particulièrement la longue queue, fait la différence. Il pratique volontiers le vol plané circulaire, ailes légèrement coudées.

Alimentation mode et régime

Leur régime alimentaire se compose principalement de reptiles, en particulier des lézards, des oiseaux jusqu'à une taille de gallinacés, des petits mammifères ainsi que des insectes et des amphibiens. Ils sont connus pour chaparder leurs proies aux Aigles huppards (Lophaetus occipitalis), ce qu'on le kleptoparasitisme.

Reproduction nidification

Les Aigles de Wahlberg se reproduisent de juillet à août en Afrique occidentale, de septembre à octobre dans le nord-est et d'août à novembre en Afrique orientale. Ils choisissent toujours la saison des pluies. Ces oiseaux construisent leur nid avec des branches. Ils élaborent une plate-forme assez réduite qu'ils installent sur la fourche ouverte d'un grand arbre. L'édifice est souvent placé le long d'un cours d'eau, sur le flanc d'une colline ou à la lisière d'une zone boisée. Le même site de nidification est généralement occupé pendant de nombreuses années consécutives. La femelle dépose habituellement un oeuf unique, rarement 2. L'incubation varie de 44 à 46 jours. Lorsqu'ils naissent, les poussins ont un duvet brun foncé ou crême selon la couleur du plumage de leurs parents. Si deux oeufs éclosent, ce qui arrive cependant rarement, l'ainé tue son frère. Cette pratique est connue sous le nom de "caïnisme". Le survivant quitte le nid et prend son envol au bout de 70 à 75 jours. Les aigles de Wahlberg survivent bien dans leur milieu ambiant, certains ont une durée de vie qui peut aller jusqu'à 12 ans.

Distribution

Ce sont des oiseaux originaires du continent africain où ils sont répandus au sud du Sahara. Compte-tenu des critères d'habitat définis plus haut, ils sont absents des zones désertiques et sub-désertiques du nord du continent, de l'Afrique équatoriale aux forêts trop denses et des zones désertiques méridionales, du Kalahari par exemple. Les Aigles de Wahlberg sont des migrateurs intra-africains trans-équatoriens. Les oiseaux du sud de l'Afrique migrent vers le nord après la reproduction pour aller passer l'intersaison aussi loin que dans le sud du Soudan et du Tchad et dans l'est du Nigeria. Les oiseaux du nord-ouest du continent seraient sédentaires.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

C'est assurément l'aigle le plus commun en Afrique centrale et méridionale. Il est un peu moins courant en Afrique de l'Ouest. Au Transvaal, les nids sont espacés d'un peu moins de 3 kilomètres et on trouve une densité d'un couple par 4,3 kilomètres carrés. Dans cette province d'Afrique du Sud, la population globale est estimée à près de 9000 couples. L'Aigle de Wahlberg est très sensible à la déforestation. On ignore s'il présente un vulnérabilité aux pesticides, mais certains déclins locaux peuvent sans doute être attribués à ce facteur. L'espèce n'est pas globalement menacée. A notre connaissance, aucune mesure spécifique n'est prise pour sa protection.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 13/03/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net