Alcippe à gorge rayée

Fulvetta cinereiceps - Grey-hooded Fulvetta

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sylviidés

  • Genre
    :

    Fulvetta

  • Espèce
    :

    cinereiceps

Descripteur

Verreaux, J, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Ce petit passereau est remarquable par son corps brunâtre, sa tête unie et sa barre alaire blanche et noire.
Chez la race nominale, le capuchon et le manteau forment un ensemble gris clair. On peut apercevoir des lores et un sourcil plus sombres et plus bruns ainsi qu'une strie latérale de la même couleur, se fondant dans le brun du dos et l'ocre-roux du croupion. Les couvertures alaires, les vexilles externes des secondaires et les bordures extérieures des rectrices ont une teinte roussâtre. Le reste des ailes et de la queue est brun moyen, les premières nommées affichant une belle tache bicolore noire et blanche.
Les côtés de la tête et du cou sont un peu plus clairs et ont une nuance plus rosâtre que la gorge et la poitrine environnantes. Le ventre et les cuisses sont gris-blanc, les flancs et la zone anale ont une teinte ocre-fauve.
Les iris sont couleur paille, le bec noir ou brun foncé. Les pattes présentent diverses nuances de brun ou de rose chair. Les sexes sont identiques, les juvéniles ressemblent aux parents. Les différentes races se distinguent principalement grâce à la couleur du capuchon.

Indications subspécifiques 4 sous-espèces

  • Fulvetta cinereiceps cinereiceps (sc China)
  • Fulvetta cinereiceps fessa (c China)
  • Fulvetta cinereiceps fucata (e China)
  • Fulvetta cinereiceps guttaticollis (se China)

Noms étrangers

  • Grey-hooded Fulvetta,
  • Fulveta encapuchada,
  • Braunkopfalcippe,
  • Streepkeelnontimalia,
  • Fulvetta golastriata,
  • Gråhuvad fulvetta,
  • Stripestrupefulvetta,
  • fulveta sivohlavá,
  • timálie čárkohrdlá,
  • Gråøret Fulvetta,
  • viirutiaistimali,
  • fulveta capgrisa,
  • cynamonek popielaty,
  • brūngalvas losīte,
  • Буроголовая альциппа,
  • アリサンチメドリ,
  • 褐头雀鹛,
  • 灰頭雀鶥,

Voix chant et cris

Le chant de l'Alcippe à gorge rayée est une série de "ti fuu fííuu" ou de "ti wuu wiiuu", fins, puissants, sifflés et répétés toutes les 5 à 7 secondes. La première note est montante, la seconde est légèrement descendante, le reste est une suite de notes tombantes. Les cris, composés de trémolos, sont émis jusqu'à ce que l'oiseau paraisse à bout de souffle.

Habitat

Les Alcippes à gorge rayée fréquentent les sous-bois et les massifs de bambous à l'intérieur des forêts à larges feuilles, des parcelles d'épicéas et de sapins. On peut également les apercevoir dans les parcelles secondaires en cours de régénération, dans les broussailles, les massifs de ronces et de bambous, à des hauteurs qui varient de 1 400 à 3 400 mètres d'altitude. On les trouve principalement au-dessus de 1 700 m au printemps. Pendant la saison hivernale, ils peuvent descendre localement dans les vallées jusqu'à environ 1 000 mètres.

Comportement traits de caractère

En dehors de la saison de nidification, les Alcippes à gorge rayée vivent en petites bandes qui contiennent la plupart du temps de 6 à 10 individus. Ces rassemblements sont plurispécifiques et comprennent des petits timaliidés et d'autres passereaux comme les pouillots du genre Phylloscopus. Ces oiseaux naviguent à proximité du sol sur un parcours hérissé de broussailles denses. Ils grimpent parfois aux arbres. Ils recherchent leur nourriture avec un grand dynamisme et une grande agilité, un peu à la manière des mésanges. Ils ne sont pas craintifs et on peut aisément les observer.
Les Alcippes à gorge rayée sont réputés pour être sédentaires.

Alimentationmode et régime

Les Alcippes à gorge rayée consomment principalement des insectes, des chenilles de papillons et des petits mollusques.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois d'avril au mois de juin. Le nid est une coupe soignée, avec des morceaux de nervures de feuilles, des feuilles entières, des herbes et de la mousse reliés entre eux par des plantes en vrille. Il est placé sur la fourche d'un petit buisson ou d'un bambou nain.
La ponte contient 4 ou 5 œufs dont la couleur varie du verdâtre clair au vert bleuâtre, avec des taches brunes et des éclaboussures et des marques au-dessus du brun. Il n'y a pas d'informations supplémentaires concernant la durée d'incubation et le soin parental.

Distribution

Les Alcippes à gorge rayée sont endémiques du centre et du sud de la Chine. La limite septentrionale de leur aire est constituée par le fleuve Hoang Ho, la limite méridionale par le Tropique du Cancer. On reconnaît officiellement 4 sous-espèces :
F. c. fessa - centre de la Chine (Sud-Ningxia jusqu'au sud du Gansu, sud du Shaanxi et extrême nord du Sichuan).
F. c. cinereiceps - nord-est, centre-sud du Sichuan jusqu'à l'ouest du Guizhou (sud-centre de la Chine).
F. c. fucata - ouest du Hubei jusqu'au nord du Guizhou, nord-est du Guangxi et sud-est du Hunan (est de la Chine).
F. c. guttaticollis - sud-est de la Chine, du nord-ouest du Fujian jusqu'au nord du Guangdong.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, le statut de cette espèce n'est pas défini. Elle est commune et répandue en Chine Méridionale, bien qu'elle ait été déclarée absente dans plus de 50 sites visités. Cependant, elle est visible dans tout le Sichuan où elle trouve un habitat qui convient à son mode de vie.
Selon Birdlife, la superficie de l'aire est légèrement inférieure à 1 million de kilomètres carrés et son avenir est de préoccupation moindre (LC).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Alcippe à gorge rayéeFiche créée le 30/05/2016 par
publiée le - modifiée le 2016-09-11 12:07:48 © 1996-2019 Oiseaux.net