Allotrie à gorge marron

Pteruthius melanotis - Black-eared Shrike-babbler

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Viréonidés

  • Genre
    :

    Pteruthius

  • Espèce
    :

    melanotis

Descripteur

Hodgson, 1847

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 10 à 14 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ces petits passereaux du sud-est asiatique, les parties supérieures affichent une couleur vert-olive. Le front est jaune et le collier nuchial est gris cendré. Un évident anneau orbital blanc entoure les iris, l'œil est surmonté par un épais sourcil blanc grisâtre. Les lores et la peau nue de l'œil sont noirs, ce qui lui attribue son nom anglais (black-eared shrike-babbler). Un épais croissant noir souligne les couvertures auriculaires jaune doré. Les couvertures alaires sont traversées par une large barre noire qui est encadrée par 2 fines barres blanches. La queue est verte et noire, avec des liserés blancs sur la bordure et la pointe des rectrices externes. La gorge et la haut de la poitrine forment une bavette marron, le reste des parties inférieures est jaune.
La femelle est assez identique à son partenaire, mais les ornements faciaux sont moins proéminents et les marques noires autour de l'œil sont remplacées par du gris. L'anneau orbital es particulièrement mis en valeur, la gorge est chamoisée au lieu de châtain et elle est encadrée par une moustache couleur cannelle. Les ailes sont verdâtres. La large barre noire de la figure est encadrée par des barres roux-saumon au lieu de blanc. Chez les 2 parents, les iris sont brun-roux, le bec est gris, nuancé d'ardoise sur la mandibule supérieure. Les pattes varient du brun blanchâtre à la couleur chair.
La race tahanensis a un front châtain et le croissant noir sur le côté du cou est absent. Les juvéniles sont semblables aux parents mais le dessus est plus brun et les parties inférieures plus pâles.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Pteruthius melanotis melanotis (c Nepal and ne India to Myanmar, w Thailand, n Indochina and s China)
  • Pteruthius melanotis tahanensis (s Thailand and Malay Pen.)

Noms étrangers

  • Black-eared Shrike-babbler,
  • Timalí-alcaudón orejudo,
  • Zimtkehl-Würgertimalie,
  • feketefülű gébicstimália,
  • Zwartoorbriltimalia,
  • Garrulo averla guancenere,
  • Svartörad broktimalia,
  • Gulkinnprakttimal,
  • strakoška žltočelá,
  • timálie šedobrvá,
  • Sortøret Vireotimalie,
  • rinneharlekiinitimali,
  • timalí botxí daurat,
  • dzierzbogłów rdzawogardły,
  • Черноухая сорокопутовая тимелия,
  • クリノドモズチメドリ,
  • 栗喉鵙鹛,
  • นกเสือแมลงคอสีตาล,
  • 栗喉鵙鶥,

Voix chant et cris

Les Allotries à gorge marron ont unne communication très discrète. D'après Ali et Ripley, ils peuvent même rester silencieux pendant de longues minutes. Le cri de reconnaissance est un "too-weet, too-weet, too-weet" agréable et mélodieux. Il peut y avoir des variations régionales assez remarquables : "twi-twi-twi-twi-twi..." ou "dwit-dwit-dwit-dwit-dwit-dwit..." au Tonkin et en Thaïlande, et même des "jujujujujujuju­jujujujujujujuju" rapides en péninsule malaise.

Habitat

Les Allotries à gorge marron fréquentent principalement les forêts pluviales qui possèdent de larges feuilles permanentes. Au Laos, elles vivent plus particulièrement dans les parcelles boisées qui sont dominées par les bois de Siam (Fokienia), une espèce qui est apparentée aux cyprès. Dans le sous-continent indien, ces oiseaux sont répartis à des altitudes qui varient de 1 200 à 1 600 mètres, pouvant descendre exceptionnellement jusqu'à 300 m dans certaines régions. D'autres hauteurs sont proposées pour des localisations géographiques différentes : 1 200-2 400 m pour la Chine, 1 050-2 200 m pour l'Asie du Sud-Est et 1 370-1 830 m pour la péninsule malaise.
A l'intérieur de ces habitats, les Allotries à gorge marron privilégient les sites ouverts tels que les clairières et les berges des cours d'eau, tous lieux qui sont réputés pour leur humidité et pour leur fraîcheur.

Comportement traits de caractère

Les Allotries à gorge marron sont entièrement arboricoles, elles fréquentent surtout la canopée des arbres. Ces oiseaux ne sont pas très grégaires : en dehors de la saison de nidification, on peut les observer en solitaire, en couples ou en petits groupes familiaux. Ils intègrent parfois des rassemblements dans lesquels on trouve des mésanges et des pouillots, d'autres espèces de petits timaliidés, des insectivores de la catégorie des rhidipures. Dans ces rassemblement bruyants et inépuisables, ils ont tendance à passer inaperçus
Toutefois, leurs mouvements lents et paresseux, leur silhouette plus trapue et leur posture plus rectiligne sont autant de signes particuliers qui permettent souvent de les distinguer des autres espèces.
Les Allotries à gorge marron sont des oiseaux sédentaires qui accomplissent quelques mouvements altitudinaux, c'est à dire qu'en hiver, ils se rapprochent des vallées pour trouver des conditions climatiques plus favorables dans le nord-est de l'Inde (Assam et Nagaland).

Alimentationmode et régime

Les Allotries à gorge marron ont un régime majoritairement insectivore. Ils consomment principalement des grosses sauterelles vertes. Ils se restaurent surtout dans l'étage supérieur des arbres, parfois au niveau moyen. Ils procèdent par des mouvements lents, ce qui fait qu'ils passent souvent pour des oiseaux très méthodiques et méticuleux.

Reproduction nidification

Les Allotries à gorge marron se reproduisent habituellement pendant la période qui va du mois d'avril au mois de juin. (Mars-juin en Inde et février-juin en Malaisie). Le nid est une structure désordonnée mais robuste. Il a la forme d'une coupe et il est construit avec des fougères, des racines, des brindilles, des vrilles de plantes grimpantes et du lichen. Tous ces élements sont reliés entre eux et renforcés par des toiles d'araignée. Les parois extérieures sont plus ou moins revêtues de mousses et de lichens. La garniture intérieure est composée d'une maigre couche de radicelles. En vue générale, il ressemble à un hamac suspendu à la fourche d'un arbre, à une hauteur qui varie de 2 à 5 mètres au-dessus du sol.
La ponte comprend généralement 4 ou 5 œufs, de couleur blanc-lilas pâle ou blanc-crème avec des motifs roussâtres ou violacés sur la partie la plus large de la coquille. Ils mesurent 18 mm sur 13 et demi et sont couvés par les 2 parents à tour de rôle pendant une durée indéterminée. Les renseignements sur le soin parental et le développement des petits ne sont pas connus.

Distribution

Les Allotries à gorge marron sont originaires du sud-est du continent asiatique, des collines du centre de l'Himalaya jusqu'au sud de la péninsule malaise en passant par le nord du Myanmar, le sud de la Chine et l'extrême nord de l'Indochine (Nord-Vietnam, Laos). Son aire de distribution a une superficie d'environ 840 000 kilomètres carrés et a une configuration très morcelée. 2 sous-espèces sont officiellement reconnues :
P. m. melanotis - du centre du Népal vers l'est jusqu'au Bhoutan, tous les états de colline du nord-est de l'Inde ; Chine méridionale (sud-est du Xizang,ouest et sud du Yunnan), ouest, nord et sud-est du Myanmar, nord-ouest et sud-ouest de la Thaïlande, nord et centre du Laos ainsi que le Vietnam (sud et centre du Annam).
P. m. tahanensis - extrême sud de la Thaïlande et péninsule malaise.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Allotries à gorge marron ne sont pas globalement menacés. Ils sont assez courants dans les zones tempérées (centre et est Népal, Bhoutan). Sur le reste de leurs territoires (Chine, Birmanie, Thaïlande et Malaisie), ils sont considérés comme locaux ou rares. Les effectifs de la population globale ne sont pas connus, mais ils semblent qu'ils soient en déclin en raison de la fragmentation et de la détérioration constante de leur habitat. Malgré cela, cette espèce continue à être classée comme de préoccupation moindre (LC).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Allotrie à gorge marronFiche créée le 29/04/2016 par
publiée le - modifiée le 2016-05-07 17:45:13 © 1996-2019 Oiseaux.net