Alouette des champs

Alauda arvensis - Eurasian Skylark

Alouette des champs

Alouette des champs

Alauda arvensis

(Linnaeus, 1758)


Ordre : Passériformes

Famille : Alaudidés  ;

Genre : Alauda

Espèce : arvensis

Sous-espèces : 11 [+] [-]
Alauda arvensis arvensis(widespread)
Alauda arvensis sierrae(Portugal, c and s Spain)
Alauda arvensis harterti(nw Africa)
Alauda arvensis cantarella(s Europe from ne Spain to Turkey and the Caucasus)
Alauda arvensis armenica(se Turkey to Iran)
Alauda arvensis dulcivox(se European Russia and w Siberia to nw China and sw Mongolia)
Alauda arvensis kiborti(s Siberia, n and e Mongolia and ne China)
Alauda arvensis intermedia(nc Siberia to ne China and Korea)
Alauda arvensis pekinensis(ne Siberia, Kamchatka Pen. and Kuril Is.)
Alauda arvensis lonnbergi(n Sakhalin I.)
Alauda arvensis japonica(s Sakhalin I., s Kuril Is., Japan and Ryukyu Is.)

Biométrie :

Taille : 19 cm
Envergure : 35 cm.
Poids : 45 à 50 g

Longévité : 12 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : skřivan polní (cs), Sanglærke (da), Feldlerche (de), Eurasian Skylark (en), Alondra Común (es), kiuru (fi), Mezei pacsirta (hu), Allodola eurasiatica (it), ヒバリ (ja), Sanglerke (nb), Veldleeuwerik (nl), skowronek (zwyczajny) (pl), Laverca (pt), Полевой жаворонок (ru), škovránok poľný (sk), Sånglärka (sv), 云雀 (zh)

Identification :
Alouette des champs L'Alouette des champs a les parties supérieures brunes, intensément striées de brun noirâtre. La calotte est légèrement plus foncée, contrastant avec le sourcil blanchâtre.
Les parties inférieures sont blanches, excepté la poitrine chamois clair striée de brun foncé. La gorge est jaunâtre, finement striée de foncé. La queue est presque noire, avec les rectrices externes tachetées de blanc. Les ailes présentent des liserés clairs.
La tête possède de longues plumes sur le sommet de la calotte, formant une crête qui se hérisse à certains moments. Les yeux sont brun foncé. Le bec est relativement court et de couleur corne.

Mythologie - Symboles : Les légions romaines qui étaient essentiellement composées Alouette des champs de gaulois avaient pour signe distinctif des ailes d'alouettes pour décorer leurs casques. Notre emblème, le coq gaulois, ne fut choisi qu'à la révolution française.

Chant : L'Alouette des champs mâle a un chant complexe. Le chant est émis en vol. Quand l'Alouette des champs chante au sol, le chant est plus calme et plus court. Le chant de l'Alouette des champs est unique. Sa qualité, sa variété et sa longueur ont inspiré de nombreux artistes, fascinés par ses merveilleuses variations.

Habitat : L'Alouette des champs vit dans les campagnes ouvertes, les zones cultivées, les marais, les prairies et les dunes. Elle évite les zones boisées, mais on peut la trouver aux lisières des forêts et aussi à moyenne et haute altitude dans les zones ouvertes, de 1000 à 2700 mètres.

Comportements : L'Alouette des champs vit sur le sol. Pour se nourrir, elle fouille sur le sol, cherchant sa nourriture Alouette des champs à vue, un peu accroupie et avançant au fur et à mesure. Son plumage la rend presque invisible au sol.
Le mâle chante au-dessus ou sur son territoire, à environ 50 à 60 mètres du nid. Le chant est utilisé pour défendre le territoire et pour renforcer les liens entre les partenaires.
Les couples se forment en février. A ce moment-là, les mâles commencent leurs vols nuptiaux, s'élevant du sol en spirale et en chantant fortement. Une fois à bonne hauteur, le mâle descend en spirale, alternant battements d'ailes et glissés, toujours en chantant. Quand il arrive à une hauteur moindre, il se laisse tomber sur le sol comme une pierre. Là, il effectue encore d'autres parades, marchant autour de la femelle avec la crête dressée, les ailes abaissées et la queue déployée en éventail.
L'Alouette des champs est territoriale Alouette des champs pendant la saison de reproduction.

Vol : L'Alouette des champs vole à basse altitude au-dessus de la campagne. Sur de longues distances, le vol devient ondulant, mais l'alouette a aussi un vol direct puissant.

Nidification : L'Alouette des champs niche sur le sol dans une dépression peu profonde. La femelle construit le nid avec de l'herbe et des tiges sèches. Le nid est tapissé de matériaux fins et de crins ou de poils.
La femelle dépose 3 à 5 oeufs. L'incubation dure environ 11 jours assurée par la femelle, tandis que le mâle continue à chanter et à voler au-dessus du territoire.
Les poussins sont nourris par les deux parents et grandissent vite. Ils abandonnent le nid à l'âge d'environ 9 à 10 jours et restent dans la végétation environnante. Ils s'envolent 10 jours plus tard, à l'âge de trois semaines.

Régime : L'Alouette des champs se nourrit d'insectes et de larves, de vers de terre, et de graines et semences diverses.

Protection / Menaces : Les populations d'alouettes des champs sont menacées par la perte de l'habitat, avec les changements dans les pratiques agricoles et la perte des campagnes ouvertes.

Sources :

 

Autres liens :
D'après Buffon : Oiseaux étrangers qui ont rapport au Alouettes
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs


Fiche créée le 12/01/2001 par Didier COLLIN


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 30/05/2016 04:23:10 - © 1996-2016 Oiseaux.net

Les passereaux d'Europe, tome 1

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs

Alouette des champs