Amakihi de Kauai

Chlorodrepanis stejnegeri - Kauai Amakihi

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Chlorodrepanis

  • Espèce
    :

    stejnegeri

Descripteur

Wilson, SB, 1890

Biométrie
  • Taille
    : 11 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés (fringilles dans le langage courant) sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à un régime granivore, mais non exclusif. Ils occupent des mili... lire la suite

Description identification

Ce nectarivore de petite taille possède un bec moyen en forme de faucille qui est proportionnellement plus long que celui de la plupart de ses autres congénères. Le mâle est jaune-olive, un peu plus foncé sur les parties supérieures, y compris la nuque et le capuchon. Le sourcil pâle est à peine marqué, les lores sont étroits et gris. Les couvertures sous-caudales sont gris clair. Les iris sont brun sombre, le bec est couleur corne, avec une nuance plus noire sur le culmen et la pointe, une teinte plus pâle sur la base. Les pattes varient du gris violacé au corne foncé.
La femelle est sembable au mâle mais elle est moins jaune. Les immatures sont identiques aux femelles.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Kauai Amakihi,
  • Amakihi de Kauai,
  • Kauaiamakihi,
  • Kauaiämakihi,
  • Amakihi di Kauai,
  • Kauaiamakihi,
  • Tykknebbamakihi,
  • havajčan haluziar,
  • šatovník kauaiský,
  • Tyknæbbet Amakihi,
  • kauainamakihi,
  • amakihi de l'illa Kauai,
  • hawajka oliwkowa,
  • Кауайская гавайская серпоклювка,
  • カウアイミツスイ,
  • 考岛绿雀,
  • 考艾綠雀,

Voix chant et cris

Le cri typique est un "tseet" puissant, assez semblable à celui du Petit Amakihi (Magumma parva), du Loxopse de Kauai ou du grimpeur de Kauai. On peut entendre aussi des notes nasales et miaulantes non éloignées de celles des psittirostres. Le chant de reconnaissance est composé de trilles variables et puissants. Le chant murmuré est long et complexe, avec un mélange de trilles, de pépiements, de gazouillements et d'imitations d'autres oiseaux.

Habitat

Les amakihis de Kauai, aussi appelés amakihis de Stejnager, fréquentent les forêts humides mixtes d'O'hias (metrosideros) et d'Acacias koas. On les trouve aussi dans les forêts tempérées qui sont envahies par des plantes introduites, dans les parcelles qui sont assez largement composées de bananiers (passiflora molissima). Autrefois, les amakihis de Kauai pouvaient être observés dans tous les types de forêts indigènes.

Comportement traits de caractère

Les amakihis de Kauai se nourrissent principalement dans les sous-bois des forêts. Les insectes, en particulier les larves de coléoptères et les chenilles, sont picorés sur l'écorce des troncs et des branches, dans des postures acrobatiques. Ils grimpent aussi à la manière des sittelles et ils glanent dans les feuilles. Les amakihis de Kauai ou de Stejnager recueillent occasionnellement du nectar et des fruits à partir d'une grande variété de plantes indigènes telles que les broussaias, les naupakas et les Koliis. Ils mangent aussi des fruits introduits tels que les mûres et les bananes. Ils introduisent leur bec courbé dans la corolle ouverte des fleurs et jouent le rôle de pollinisateur en perçant leur organe tubulaire. Les amakihis de Stjenager se joignent aux bandes mixtes qui errent de façon éparse.

Alimentation mode et régime

Les amakihis de Stejnager sont omnivores mais leur régime est plus spécialisé que celui de leurs congénères. Ils consomment des invertébrés (coléoptères et papillons) et des matières végétales en proportions à peu près égales.

Reproduction nidification

La saison de nidification est très étendue. Pendant la parade nuptiale, le mâle sautille dans les branches à la poursuite de sa partenaire. Le nid est construit par la femelle seule qui reçoit toutefois un peu d'aide de son compagnon. Le nid, dont le diamètre mesure 11 cm et la hauteur 6 cm, est constitué principalement de brindilles d'O'hia, de radicelles aériennes, de tiges de fougères, de mousses, de feuilles et de lichens. La coupe intérieure est garnie avec des lanières d'écorce. Il est placé dans le feuillage épais de la canopée d'un arbre. Le territoire effectue une circonférence de 5 mètres 50 autour du site de nidification.
La ponte comprend 3 œufs, de couleur blanche avec des taches brunes réparties sur la partie la plus évasée de la coquille. Leur dimension est de 24 mm sur 18 ; ils sont incubés par la femelle seule. Les oisillons sont nourris par les mâles pendant 14 jours. Après qu'ils aient réalisé plus de 70% de l'approvisionnement. Les poussins sont réchauffés par les femelles. Les juvéniles prennent leur envol 19 jours après l'éclosion.

Distribution

Les amakihis de Stejnager sont endémiques de Kauai dans l'archipel des Hawaii. Leur aire de distribution est restreinte au-dessus de 450 mètres dans le massif de Kokee et la chaîne d'Alekai. Une population isolée vit aussi dans les monts Malakeha où elle est stable jusqu'à présent.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que la population globale soit considérée comme VULNERABLE, les effectifs sont estimés comme en légère augmentation, notamment dans la partie occidentale de leur territoire. Les amakihis de Kauai subissent une assez grande mortalité du fait du développement des maladies aviaires par les essaims de moustiques. D'après le Handbook des oiseaux du Monde, les effectifs variaient de 15 à 20 000 individus à la fin du XIXème siècle. Actuellement, au début des années 2000, la population atteint désormais les 42 000 oiseaux.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Amakihi de KauaiFiche créée le 25/07/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net