Anabasitte tachetée

Premnoplex brunnescens - Spotted Barbtail

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Furnariidés

  • Genre
    :

    Premnoplex

  • Espèce
    :

    brunnescens

Descripteur

Sclater, PL, 1856

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 14 à 19 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce petit furmariidé se distingue principalement par ses riches ornements ventraux et abdominaux. Chez les oiseaux de la race nominale, une série de taches circulaires, disposées d'une manière assez compacte, décorent le dessus et l'arrière de l'œil, formant un étroit sourcil. Les lores sont ocre terne mêlé de brun. Les couvertures auriculaires brunes sont recouvertes de stries ocres. De vagues rangées de taches ocre-fauve se développent sur le cou et rejoignent le sourcil. Le capuchon brun est écaillé de gris. Les taches du front se fondent dans celles plus claires de la calotte. Les plumes brun sombre du dos ont des liserés noirs qui reproduisent le même thème écaillé du capuchon. Le croupion est nuancé de châtain. Les sus-caudales châtain-brun. Les ailes et les couvertures primaires sont brun plus foncé. La queue est brune, les rectrices centrales sont raidies, les rectrices externes ont des barbes terminales qui leur donne la forme d'épines.
Les parties inférieures sont nettement brunes excepté la gorge et la poitrine qui sont plus claires. Certains oiseaux ont même une gorge blanchâtre. Les taches qui ornent de façon évidente le ventre deviennent moins oblongues et plus estompées sur la zone anale. Elles se transforment en stries sur les flancs. Les sous-caudales sont ternes avec des ornements à peine visibles.
Les iris adoptent différentes teintes de brun ; la mandibule supérieure est noire ; la mandibule inférieure gris-rose pâle. Les pattes et les pieds sont gris-brun foncé. Les 2 sexes sont identiques. Les juvéniles ont des stries chamoisées sur le dos, plus évidentes sur la gorge. La différence entre les sous-espèces n'est pas très marquée.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Premnoplex brunnescens brunneicauda (Costa Rica and w Panama)
  • Premnoplex brunnescens albescens (e Panama)
  • Premnoplex brunnescens coloratus (Santa Marta Mts.. ne Colombia.)
  • Premnoplex brunnescens rostratus (n Venezuela)
  • Premnoplex brunnescens brunnescens (Andes of Colombia, Venezuela, Ecuador to sc Peru)
  • Premnoplex brunnescens stictonotus (Andes of s Peru and n Bolivia)

Noms étrangers

  • Spotted Barbtail,
  • Subepalo Moteado,
  • João-malhado,
  • Fleckbrust-Stachelschwanz,
  • Vlekborstboomloper,
  • Codariccia macchiato,
  • Fläckig taggstjärt,
  • Flekkpiggstjert,
  • ostnár škvrnitý,
  • šplhálek plavoskvrný,
  • Plettet Spidshale,
  • pisaraorneero,
  • corretroncs pintat,
  • perłowiec brunatny,
  • Пятнистый щетинкохвостый горшечник,
  • キボシヒゲオカマドドリ,
  • 点斑尾雀,
  • 黑斑尾雀,

Voix chant et cris

Le chant de l'Anabasitte tachetée est une série de notes hautes, sèches et explosives qui se terminent par un trille et dure environ 5 secondes, ce qui donne à peu près "eep, eep, eep, ti-ti-ti-tititit". Les cris rudes, simples sont des "teep", "teek", ou "pseék", qui sont répétés à de multiples reprises.

Habitat

Les Anabasittes tachetées fréquentent les forêts de montagne pourvues d'arbres à feuilles permanentes, en particulier dans les endroits où les mousses et les épiphytes sont abondantes. En Amérique Centrale, leur habitat préféré se situe la plupart du temps entre 1 200 et 2 300 mètres d'altitude. Dans les Andes d'Amérique du Sud, l'amplitude altitudinale est encore plus importante et se répartit de 900 à 2 600 mètres. Dans l'ouest de son aire de distribution, elles peuvent descendre jusqu'à 650 m et grimper localement jusqu'à 3 000 mètres.

Comportement traits de caractère

Les Anabasittes recherchent leur nourriture dans les sous-bois et jusqu'à l'étage moyen des arbres et de la végétation. Elles grimpent le long des troncs et des branches verticales en utilisant leur queue barbelée comme support.
Ces oiseaux se restaurent habituellement en solitaire, mais il arrive aussi qu'ils prospectent en couples ou en petits groupes familiaux. Ils s'associent éventuellement avec d'autres espèces insectivores et ils forment alors des bandes plurispécifiques.
En de rares occasions, ces oiseaux se laissent pendre la tête en bas. Ils fouillent dans les branches mousseuses, glanent dans les crevasses sombres, les épiphytes et les troncs.

Alimentation mode et régime

Les Anabasittes tachetées ont un menu qui est composé principalement de coléoptères d'une catégorie assez rare comme les Brenthiidés et les Scarabéidés. Elles consomment aussi des insectes bien plus courants comme les blattes, les fourmis et d'autres sortes d'hyménoptères. Les œufs et les araignées viennent compléter le régime alimentaire.
En Équateur, les repas sont composés de presque 90% d'insectes, parmi lesquels 50% d'orthoptères et 38% de papillons ou de chenilles (lépidoptères). Quelques petits animaux à squelette comme les grenouilles et les poissons appartiennent également parfois au menu.

Reproduction nidification

En Amérique Centrale, les Anabasittes tachetées se reproduisent du mois de mars au mois de juin. En Équateur, les pontes sont visibles en mars et en juin. En Colombie, les juvéniles commencent à prendre leur envol au mois d'avril.
Les Anabasittes tachetées sont présumées monogames et elles établissent des liens conjugaux qui durent plusieurs années. Leur nid est une boule massive qui mesure une trentaine de centimètres de diamètre, il est construit principalement avec des mousses, des hépatiques et des lichens qui sont liés entre eux par des radicelles et des fines fibres. L'édifice est blotti dans une crevasse, un coin de fenêtre. On le trouve aussi dans une souche tombée, entre 2 ou 3 mètres du sol dans un site qui surplombe une rivière.
Les Anabasittes tachetées apprécient les sites plus ou moins ombragés. La ponte comprend 2 œufs d'un blanc immaculé et mesurent 22 mm sur 16. Le poids est relativement important et mesure jusqu'à 21% de la masse des adultes. L'incubation, particulièrement longue, dure 27 jours et est assurée par les 2 parents. Les relais sont très longs et s'étendent souvent sur 21 ou 22 jours. Les deux parents ravitaillent les oisillons. Selon HBW, les adultes assurent jusqu'à 73% des visites de ravitaillement.

Distribution

P. b. brunneicauda - montagnes du Costa Rica et de l'ouest du Panama (aussi à l'est que Veraguas).
P. b. brunnescens - savanes de l'extrême est du Panama et du nord-ouest de la Colombie, monts Perija dans les Andes du Venezuela (Trujillo, Barinas, Mérida, Táchira), en Colombie, monts Macarena et Sierre Meta, au Pérou, vers le sud jusqu'à Cuzco.
P. b. coloratus - monts Santa Marta au nord de la Colombie.
P. b. rostratus - côtes montagneuses du nord du Venezuela (de Lara à Miranda et Aragua).
P. b. stictonotus - Andes à partir du Sud-Pérou (Puno) jusqu'au centre de la Bolivie (Cochabamba).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Anabasittes tachetées ne sont pas globalement menacées. Sur l'ensemble de leur aire de distribution, elles ont une répartition inégale et elles peuvent être classées de communes à localement communes.
Ces oiseaux fréquentent principalement les zones protégées au Costa Rica, au Venezuela, en Colombie et au Pérou.
D'après Birdlife, les effectifs sont stables, en raison de l'absence de menaces substantielles et de leur adaptation aux habitats dégradés.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/12/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net