Ara hyacinthe

Anodorhynchus hyacinthinus - Hyacinth Macaw

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittacidés

  • Genre
    :

    Anodorhynchus

  • Espèce
    :

    hyacinthinus

Descripteur

Latham, 1790

Biométrie
  • Taille
    : 100 cm
  • Envergure
    : 130 à 150 cm.
  • Poids
    : 1435 à 1695 g
Longévité

60 ans

Distribution

Distribution

Description identification

A première vue, l'ara hyacinthe paraît entièrement bleu-violet. Avec une observation plus minutieuse, la tête semble légèrement plus claire. Le dessous des rémiges et de la queue sont gris sombre. Le bec et les pattes sont noirs. L'anneau orbital et la tache en forme de croissant située à la base de la mandibule inférieure sont jaune éclatant. L'iris est châtain. Les sexes sont identiques. Les immatures ont une queue plus courte et une peau nue orbitale plus pâle.
L'ara hyacinthe est le plus long de tous les perroquets. Il n'existe que deux aras possédant un plumage entièrement bleu, un bec massif et une queue aussi fortement graduée : l'ara hyacinthe et l'ara de Lear. Le premier se distingue du second par sa couleur plus uniformément bleue, sa taille plus grande et la forme de sa tache faciale jaune.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Hyacinth Macaw,
  • Guacamayo Jacinto,
  • Arara-azul-grande,
  • Hyazinthara,
  • jácintkék ara,
  • Hyacinthara,
  • Ara giacinto,
  • Hyacintara,
  • Hyasintara,
  • ara hyacintová,
  • ara hyacintový,
  • Hyacintara,
  • hyasinttiara,
  • guacamai jacint,
  • ara hiacyntowa,
  • Гиацинтовый ара,
  • スミレコンゴウインコ,
  • 紫蓝金刚鹦鹉,
  • 紫藍麥鷍,

Voix chant et cris

En vol ou quand il est perché, l'ara hyacinthe émet un "kraaa-aaa" puissant et discordant qu'il répète de façon abrupte. Quand il est alarmé, il délivre des "trara" et des cris grinçants et tranchants. Lorsqu'il réside dans les dortoirs communs, il produit également des sons grognants, plaintifs ainsi que des jappements assez semblables à ceux des jeunes chiots. Pendant l'accouplement, on peut entendre un "kru" qui peut durer plusieurs minutes. De nombreux cris, notamment ceux qui sont les plus profonds, ont une qualité vibratoire.

Habitat

L'ara hyacinthe vit principalement dans des contrées modérément boisées et dominées par les palmiers. Il est très répandu dans les forêts-galeries et dans les zones boisées parsemées de broussailles. Au nord de son aire de distribution, on le trouve assez couramment dans les zones de cerrado, alors qu'au sud, dans la région du Pantanal, il occupe les prairies périodiquement envahies par les eaux. En Amazonie, il évite, les forêts pluviales denses auxquelles il préfère les zones boisées de colline et les bouquets de palmiers du genre Mauritia. Dans cette région, la plupart du temps, il est confiné aux vallées et aux ravins dont les parois rocheuses sont escarpées. Ce genre d'endroits lui procure de nombreuses possibilités de nidification dans les façades des falaises.

Comportement traits de caractère

L'ara hyacinthe est bruyant et très facilement observable. Dans la partie la plus septentrionale de son territoire, il vit en solitaire ou en petits groupes ne dépassant généralement pas 4 individus. Dans les autres régions, il vit en bandes de 12 et même de 20 oiseaux au sein desquelles les couples ou les trios sont parfaitement repérables. Pendant la saison de nidification, les rassemblements se dispersent et l'ara hyacinthe adopte alors un mode de vie solitaire ou en couple. Cette espèce se restaure le matin et en fin d'après-midi. Elle marque une certaine préférence pour les endroits qui ont été récemment incendiés et dont les noix de palme sont souvent fissurées par le feu. Elle est également active pendant les nuits de pleine lune. Pendant les moments les plus caniculaires de la journée, l'ara hyacinthe se repose calmement ou en lançant quelques cri rauques dans la canopée des grands arbres. Les oiseaux qui sont appariés se tiennent toujours à faible distance l'un de l'autre. S'ils sont dérangés, ils quittent la canopée et tournoient dans les airs en poussant de puissants cris.
Le vol : Leur vol paraît aisé, ferme et sans effort, avec des battements d'ailes volontaires mais de faible amplitude. Leur queue flottante donne l'impression de longues banderoles. Les aras hyacinthe volent en couple, l'un derrière l'autre, en poussant des cris constants pour garder le contact. Ils parcourent de longues distances, souvent à de grandes hauteurs.

Alimentation mode et régime

L'ara hyacinthe est un végétarien et il se nourrit principalement de noix de palmiers. Il prélève son alimentation dans les arbres ou à terre, dans ce dernier cas surtout quand les fruits sont tombés après un incendie. Il sonde également les déjections du bétail pour récupérer les restes indigestes. D'autres fruits, comme les figues, figurent au menu. Les mollusques aquatiques du genre Pomacea sont également consommés. Cet oiseau se désaltère dans les arbres sur les fruits qui ne sont pas parvenus à maturité.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de juillet à décembre, peut-être un peu plus tardivement dans le sud. Dans la partie inférieure de l'Amazone et le Pantanal, le nid est situé dans une cavité naturelle d'arbre, plus particulièrement un sterculia dans la mesure où ce dernier possède un taille suffisante. Ailleurs, les palmiers Mauritia ou les souches mortes constituent d'excellents sites de nidification. Dans le nord-est du Brésil, les aras hyacinthe nichent dans les falaises. La ponte comprend 2 oeufs, parfois 3, qui sont couvés pendant une période qui varie de 27 à 30 jours. Les oisillons sont nidicoles et ils ne prennent pas leur envol avant 105 ou 110 jours. Il n'est pas rare qu'un seul jeune quitte le nid, toutefois le succès des couvées est très variable selon les années.

Distribution

L'ara hyacinthe est endémique du centre de l'Amérique du Sud. L'aire de distribution est divisée en trois parties bien distinctes : la population située le plus au nord, vit dans le nord-est du Brésil. Son aire s'étend sur la rive auche du cours inférieur de l'Amazone, dans l'état d'Amapa, ainsi qu'au sud du fleuve entre le Rio Tapajos et le Rio Tocantins. La population résidant dans le centre-est, occupe le sud de l'état de Piaui, le sud du Maranhão, le nord du Goias et le nord de l'état de Bahia. Son centre est situé dans la chaîne montagneuse appelée Chapada das Mangabeiras. La population la plus méridionale est installée dans le sud-centre du Brésil, à la limite du nord du Paraguay et de l'est de la Bolivie. Elle occupe le sud du Mato Grosso et le bassin supérieur du Rio Paraguay, une région plus connue sous la dénomination de Pantanal.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

A l'origine, et même dans un passé relativement récent, l'ara hyacinthe était réputé comme commun. Au cours des dernières décennies, il a subi un déclin dramatique, en particulier à cause de la dégradation de son habitat. Il subit également une capture et une commercialisation importante car il est un oiseau de compagnie très apprécié. Désormais, c'est un oiseau dont l'aire de distribution est très morcelée. Dans bien des lieux, il est clairsemé et dans d'autres, il a radicalement disparu. La population mondiale n'excède pas 3000 individus et elle est considérée comme vulnérable. Depuis 1990, l'espèce est protégée.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 03/08/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net