Araçari de Beauharnais

Pteroglossus beauharnaesii - Curl-crested Aracari

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Pteroglossus

  • Espèce
    :

    beauharnaesii

Descripteur

Wagler, 1832

Biométrie
  • Taille
    : 46 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 164 à 280 g
Distribution

Distribution

Description identification

De près, le caractère le plus significatif est constitué par la huppe de plumes bouclées qui couronne sa tête et, à un degré moindre, par le bec assez court et la queue relativement allongée. Les plumes blanchâtres des joues et de la gorge ont le même aspect corné mais ne sont pas frisées et forment des mèches allongées. Le dessus est vert foncé, encadré par un manteau et un croupion rouge. La gorge pâle précède une poitrine jaune couverte de marbrures écarlates qui vont en s'élargissant au fur et à mesure que l'on descend vers le ventre jusqu'à former une fine bande rouge et noire sur l'abdomen. La peau nue autour de l'oeil est bleu clair. Le bec est particulièrement spectaculaire grâce à la tache orange qui orne la mandibule bleue et marron. Les deux sexes sont quasiment identiques. La femelle se distingue à peine grâce à sa face plus pâle et son bec légèrement plus court.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Curl-crested Aracari,
  • Arasarí Crespo,
  • Araçari-mulato,
  • Krauskopfarassari,
  • bodrosfejű arasszári,
  • Kroeskoparassari,
  • Aracari crestariccia,
  • Krustofsad aracari,
  • Krølltukan,
  • arasari kučeravý,
  • arassari řasnatý,
  • Krøltoppet Arasari,
  • kihara-arakari,
  • aracari cresp,
  • arasari kędzierzawy,
  • Курчавый арасари,
  • ニジチュウハシ,
  • 曲冠簇舌巨嘴鸟,
  • 曲冠阿拉卡鴷,

Voix chant et cris

Aucun araçari n'est capable de produire les jappements sonores émis habituellement par les grands toucans. Le cri de l'araçari de Beauharnais est très singulier, ressemblant aux coassements rauques des grenouilles.

Habitat

On le trouve dans le bassin sud-ouest de l'Amazonie, au sud du fleuve Amazone, au Pérou, dans le nord de la Bolivie et dans l'extrême ouest du Brésil. Il vit dans les forêts tropicales humides, en lisière des forêts, dans les clairières et les zones herbeuses de collines basses jusqu'à 600 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Son activité est principalement diurne. Pendant la nuit, il dort dans des cavités. Pendant son sommeil, il pose son bec sur le dos et relève sa queue, qui forme ainsi un toit au-dessus du dos et du bec. Cette position permet aux oiseaux d'occuper moins d'espace. En certaines circonstances, son style de vol ressemble beaucoup à celui d'un pic, parfois court et maladroit. Mais, dans d'autres cas, notamment lorsqu'il se déplace dans la canopée, il fait preuve de rapidité et d'habileté, sautant, grimpant et passant d'une branche à l'autre. Il est également capable de voler à terre pour s'abreuver, de nager pour glaner quelque nourriture.

Alimentation mode et régime

Ce toucan se nourrit principalement de fruits et de baies, mais il pille également les oeufs et les oisillons qu'il trouve dans les nids d'autres espèces. Il est réputé pour s'en prendre plus particulièrement à celui du Cassique cul-jaune (Cacicus cela), Embérézidé de taille moyenne, présent sur la même aire de distribution. Les insectes et toute autre forme de petits vertébrés sont seulement un complément à son régime, qui a besoin d'être considérablement amélioré pendant la période de reproduction.

Reproduction nidification

Le nid est creusé dans un tronc d'arbre pourrissant par le mâle et la femelle. Cependant, le couple utilise parfois un vieux nid de pic. Contrairement à certaines espèces qui tapissent le fonds du nid de débris alimentaires régurgités, l'araçari à tête frisée (son autre nom), n'y apporte aucun matériau et dépose sa ponte directement sur l'écorce.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net