Cassique cul-jaune

Cacicus cela - Yellow-rumped Cacique

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Ictéridés

  • Genre
    :

    Cacicus

  • Espèce
    :

    cela

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 100 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cassique cul-jaune, en voilà un drôle de nom pour un oiseau ! Son nom vient probablement du Cacique indien que l'on peut apparenter au chef de village. Ce nom, en s'hispanisant, décrit maintenant un notable important dans une communauté. Notre oiseau est également un sujet de conte dans le folklore péruvien : appelé paucar, il était à l'origine un jeune homme qui portait toujours un pantalon noir avec une veste jaune. Un jour, ce jeune homme accusa une vieille femme, qui était en fait une fée déguisée, celle-ci se vengea alors, en transformant l'homme en oiseau vagabond et bruyant ; on notera que notre cacique est présumé être un oiseau de bonne augure ! Un grand passereau : le mâle mesure 28 cm. La couleur dominante est un noir légèrement brillant sur tout le corps qui va s'orner de magnifiques marques jaune vif, sur les grandes et moyennes couvertures. Ces marques peuvent varier suivant les individus et les sous-espèces : ssp cela présente une coloration jaune plus importante sur pratiquement toutes les couvertures alors que que ssp vittelinus a la marque jaune presqu'uniquement sur les grandes couvertures. La couleur jaune apparaît sur d'autres parties, le bas-ventre, le croupion et les sous-caudales, faisant de notre cassique un oiseau inmanquable et dont l'identification ne laissera aucun doute. Les rectrices sont noires et les tibias recouverts du même plumage noir, les tarses ont une teinte gris-acier. Le bec est blanc-crème, presque ivoire, long et fort à sa base, il donne au cassique cul-jaune un aspect parfois peu avenant. La pupille de l'œil est noire avec un cercle oculaire bleu ciel qui se remarque immédiatement.
Il y a peu de différenciation entre les sexes. La femelle a, en général, une couleur jaune plus terne. Les jeunes n'ont pas le cercle oculaire bleu de leurs parents.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Cacicus cela cela (e Colombia and Venezuela, the Guianas south to c Bolivia and s Brazil)
  • Cacicus cela vitellinus (c Panama to n and c Colombia)
  • Cacicus cela flavicrissus (w Ecuador and nw Peru)

Noms étrangers

  • Yellow-rumped Cacique,
  • Cacique Lomiamarilo,
  • Xexéu,
  • Gelbbürzelkassike,
  • sárgafarkú kacika,
  • Geelstuitbuidelspreeuw,
  • Cacicco groppagialla,
  • Gulgumpkasik,
  • Gulgumpkasik,
  • trupiál žltochrbtý,
  • vlhovec žlutokostřecový,
  • Gulgumpet Pungstær,
  • kultaperäkasikki,
  • cacic sedós,
  • kacyk żółtosterny,
  • Желтопоясничный чёрный кассик,
  • キゴシツリスドリ,
  • 黄腰酋长鹂,
  • 黃腰酋長鳥,

Voix chant et cris

Un oiseau très bavard. Le cri usuel est un "kweu" répété qui se transforme en "kwawk" court et strident comme cri d'alarme ; au Surinam, on l'a observé lancer des chants différents suivant l'heure de la journée : les mâles de la ssp vitellinus peuvent chanter aussi bien des strophes très aiguës, que des "gazouillis" courts et graves. Le cassique cul-jaune est surtout un imitateur doué : perroquets, pics, passereaux, il peut même imiter des mammifères.

Habitat

On le trouve partout, forêts clairsemées ou denses, savanes, prairies agrémentées de grands arbres, le long des grands fleuves du nord de l'Amérique du Sud. Il peut résider dans les parties inondées, appelées "varzea" le long de l'Amazone et rentrer également à l'intérieur de la jungle amazonienne.

Comportement traits de caractère

Essentiellement sédentaire, la ssp flavicrissus n'apparaît en Equateur, qu'à la saison des pluies de novembre à avril. Cet ictéridé vit en colonies très importantes : on observe souvent des groupes de cent individus, y compris les jeunes lors des périodes de naissance.

Alimentation mode et régime

Principalement arthropodes et petits mammifères ; il variera son menu de graines et de fruits, tels les fruits du Platonia esculenta, bacuri en espagnol, qui est comestible et sert à faire de l'alcool.

Reproduction nidification

Peut se reproduire toute l'année, avec des variations suivant les régions : avril-mai au Panama, de novembre à janvier au Brésil ou de juin à septembre en Bolivie et pratiquement toute l'année au Surinam. Les cassiques cul-jaune sont polygames : le mâle restera avec la femelle qui couvera 2 œufs pendant 15 jours. La période de nourrissage des petits dure de 24 à 28 jours, et ce jusqu'au moment où ils quitteront le nid. Un mâle va avoir plusieurs femelles successivement, les mâles dominants s'appropriant le plus grand nombre de femelles (jusqu'à 27 pour un seul mâle !). Le nid est construit uniquement par la femelle, qui mettra de 5 à 15 jours pour le construire, à partir de fibres végétales et de feuilles de palmier, le mâle, lui, défendra farouchement le nid et sa progéniture. Ce nid en forme de bourse d'une hauteur de 38 à 50 cm, a son ouverture par le haut et est accroché à une branche. Nichant en colonie, on peut compter une centaine de nids dans celle-ci, Cacicus cela peut se regrouper avec Cacicus haemorrhous, le cassique cul-rouge, afin de renforcer la défense de la colonie. Les observateurs ont souvent remarqué que des nids de guêpes, réputées aggressives comme Synoeca ou Polybia, se trouvaient à proximité des nids des cassiques, afin de constituer un barrage contre les prédateurs. L'oiseau utilise également les barrières naturelles ou humaines, les colonies seront situées sur des petites îles ou des arbres isolés au milieu d'un fleuve ou des varzea de l'Amazonie, voire à proximité de villages. Si les colonies peuvent renforcer la défense, elles attirent de nombreux prédateurs qui cherchent les œufs ou les oisillons, singes, rapaces (comme les caracaras), serpents.

Distribution

Depuis l'Amérique Centrale, le Panama, le nord de l'Amérique du Sud, l'Equateur, la Colombie, le nord-ouest du Pérou, le Venezuela, la Bolivie et bien sûr le Brésil, où on le verra aussi bien dans la jungle amazonienne que dans le Mato Grosso ; d'importantes populations sont présentes sur la côte est du Brésil.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC. Le cassique cul-jaune ne pose aucune préoccupation pour l'instant. Il faut noter le rôle important de la ssp vitellinus dans la pollinisation du bacuri, Platonia esculenta, dont l'essence est recherchée en construction ; le fruit riche en vitamine C est soit mangé, soit servira à faire de l'alcool. Les graines peuvent être également utilisées pour traiter les maladies de la peau.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cassique cul-jauneFiche créée le 01/05/2013 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2018 Oiseaux.net