Araçari grigri

Pteroglossus aracari - Black-necked Aracari

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Pteroglossus

  • Espèce
    :

    aracari

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 46 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 177 à 309 g
Distribution

Distribution

Description identification

L'Araçari grigri possède une tête noire avec des couvertures auriculaires châtain foncé proches du noir. Les parties supérieures sont vert sombre, du manteau jusqu'à l'extrémité des rectrices. Cette unité de coloration est rompue par la large zone rouge écarlate du croupion. En ce qui concerne le dessous, la gorge est noire. Le reste des parties inférieures jusqu'aux sous-caudales présente une belle teinte jaune scindée en deux parties à peu près équivalentes par une épaisse bande subpectorale rouge.

Le bec affiche la même tonalité d'ensemble que la tête : mandibule entièrement noire, maxillaire blanc-ivoire avec une fine bande noire sur la tranche supérieure.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Pteroglossus aracari atricollis (e Venezuela, the Guianas and n Brazil)
  • Pteroglossus aracari aracari (ne, e and se Brazil)
  • Pteroglossus aracari wiedii (se Brazil)

Noms étrangers

  • Black-necked Aracari,
  • Arasarí Cuellinegro,
  • Araçari-de-bico-branco,
  • Schwarzkehlarassari,
  • feketenyakú arasszári,
  • Zwartnekarassari,
  • Aracari collonero,
  • Svarthalsad aracari,
  • Rødbeltetukan,
  • arasari čiernohrdlý,
  • arassari černokrký,
  • Sorthalset Arasari,
  • punavyöarakari,
  • aracari collnegre,
  • arasari czarnoszyi,
  • Черногорлый арасари,
  • アカオビチュウハシ,
  • 黑颈簇舌巨嘴鸟,
  • 黑頸阿拉卡鴷,

Voix chant et cris

Les Araçaris grigri émettent des séries irrégulières de "tsee-eet" ou de "sneet". Ils produisent également des "bdd-dddit" qu'ils obtiennent grâce à des claquements de bec.

Habitat

Dans la zone tropicale, cette espèce occupe quatre types d'habitats principaux : les forêts pluviales situées à basse altitude, les zones boisées ouvertes, les forêts-galeries à l'intérieur des savanes ainsi que les plantations d'arbres fruitiers. L'aire de distribution de l'Araçari grigri est située au nord du continent sud-américain, de l'est du Venezuela au nord-est du Brésil en passant par les Guyanes. Il existe deux zones disjointes : une, extrêmement réduite sur la côte ouest atlantique, et l'autre, située à l'extrême sud-est du Brésil, à la limite de l'Uruguay et du Paraguay.

Comportement traits de caractère

En dehors de la période de reproduction, les Araçaris grigri dorment en groupes. Ils passent une grande partie de leur temps dans des activités que l'on pourrait qualifier de "relaxantes", comme le jeu, le repos ou le lissage de plumes. On peut trouver une explication simple à l'importance de ce type d'activité : le temps de digestion étant particulièrement long chez les araçaris, parfois plus d'une heure et demi pour un simple morceau de fruit, il doit se concentrer sur une autre forme de comportement avant de pouvoir se remettre à s'alimenter.
Les Araçaris grigri sont considérés comme sédentaires. D'après Herculano Alvaranga, à la saison des fruits, ces oiseaux procèdent à de cours mouvements migratoires. À cette époque de l'année, ils disparaissent de certaines régions comme celle de Sao Paulo.

Alimentation mode et régime

L' Araçari grigri passent la majorité de son temps à chercher de la nourriture dans la canopée, soit en couples, soit en petites bandes pouvant varier de 6 à 30 individus. Mais il peut également descendre à l'étage moyen de la végétation. Son régime est composé principalement de fruits, encore que les insectes constituent une part non négligeable, surtout pendant la période de reproduction. Il est connu pour se cramponner aux branches et pour se suspendre de haut en bas afin d'atteindre les fruits, faisant preuve de qualités d'acrobate.

Reproduction nidification

La saison de nidification intervient approximativement de février à août. Alors qu'en captivité, cette espèce d'araçari utilise des rondins déjà apprêtés ou des nichoirs, dans la nature, elle s'approprie vraisemblablement d'anciens nids de pics qu'elle restaure selon ses goûts et ses convenances. Ces derniers sont généralement installés dans des grands arbres, à une hauteur variant de 7 à 12 mètres du sol. La femelle y dépose de 2 à 4 œufs blancs que les deux partenaires incubent pendant une période qui avoisine les 16 jours. Le mâle ravitaille la femelle pendant qu'elle couve. Les deux parents alimentent les poussins, souvent en régurgitant et en expectorant la nourriture. L'envol des jeunes s'effectue aux alentours de 40 jours, date à laquelle ils intègrent la bande avec le statut d'immature ou de "non-reproducteur".

Distribution

On reconnait officiellement 3 sous-espèces :
P. a. atricollis - est du Venezuela et les 3 Guyanes, nord du Brésil, vers le sud jusqu'au grand fleuve (jusqu'au Rio Negro).
P. a. aracari, race nominale - population morcelée au nord-centre, est, sud-est du Brésil : sud du fleuve Amazone, à partir du Rio Madeira jusqu'au Maranhão, le Mato Grosso et Goiás, Est-Pernambuco et Est-Alagoas, également Minas Gerais et Espírito Santo.
P. a. wiedii, Araçari du Prince Maximilien - Sud-Goiás, Sud-Minas Gerais et Espírito Santo, vers le sud vers Paraná et est de Santa Catarina.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 04/07/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net