Autour blanc

Accipiter novaehollandiae - Grey Goshawk

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Accipiter

  • Espèce
    :

    novaehollandiae

Descripteur

Gmelin, JF, 1788

Biométrie
  • Taille
    : 55 cm
  • Envergure
    : 71 à 110 cm.
  • Poids
    : 238 à 990 g
Distribution

Distribution

Description identification

Autour blanc
adulte

Les autours blancs sont de grands rapaces à la silhouette trapue, au bec épais, aux pattes et aux serres puissantes. La pointe arrondie de leurs courtes ailes couvre à peine la base de la queue dont la terminaison est carrée. On peut observer ces oiseaux sous deux morphes différents : la forme grise et la forme blanche.
Chez les adultes de forme grise, la tête et les parties supérieures varient du gris clair au gris-ardoise. Les parties inférieures sont entièrement blanches, hormis une fine barre grise sur la poitrine. Le dessus des ailes est gris avec de fines terminaisons sombres au niveau des rémiges. Le dessous des ailes est blanc. La queue est grise dessus, blanche dessous avec une barre grise. Les adultes de forme blanche sont entièrement blancs, excepté les terminaisons des primaires qui sont parfois nuancées de gris. Dans les 2 formes, les iris sont rouge foncé et les pattes sont jaunes ainsi que les serres.
Les juvéniles de forme grise sont assez semblables à leurs parents, mais ils sont légèrement teintés de brun sur le cou et ils présentent des barres plus grossières en forme de "V" sur la poitrine. Les juvéniles de forme blanche sont identiques aux adultes, avec cependant quelques soupçons de barres noires sur la zone pectorale.
La forme blanche est pratiquement égémonique en Tasmanie et prédominante à Victoria et dans le nord-ouest de l'Australie. La forme grise est plus courante dans le Queensland et les Nouvelles-Galles du Sud. Les deux formes sont à peu près à égalité dans le Territoire du Nord. Elles s'hybrident en toute liberté.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Grey Goshawk,
  • Azor Variable,
  • Açor-variável,
  • Grauhabicht,
  • gyíkászhéja,
  • Grijze Havik,
  • Astore grigio,
  • Australisk gråhök,
  • Askehauk,
  • jastrab menlivý,
  • jestřáb proměnlivý,
  • Lys Duehøg,
  • naamiokanahaukka,
  • astor gris,
  • krogulec australijski,
  • Светлый ястреб,
  • カワリオオタカ,
  • 灰鹰,
  • 灰鷹,

Voix chant et cris

En dehors de la saison de reproduction, les autours blancs sont généralement silencieux. Comme les autres rapaces du genre Accipiter, ils émettent toutes sortes de cris bavards, à la fois lents et rapides mais leur cri le plus caractéristique est une série de sifflements doux, sonnants et montants que l'on peut retranscrire de la façon suivante : "kuwit kuwit" ou "koooer kloooer". Ils sont produits au rythme d'un par seconde. Le cri de l'autour blanc est imité par le Drongo à crinière (Dicrurus hottentotus).

Habitat

Dans l'est et le sud-est de l'Australie, la nidification se déroule exclusivement dans les forêts humides de grands arbres avec un sous-bois luxuriant, tandis que dans le nord, elle a lieu plutôt dans les zones plus clairsemées, les forêts riveraines et les petits ravins où l'on pratique l'abattage. Dans cette dernière région, les autours blancs fréquentent également la lisière des mangroves. Dans le sud de la Tasmanie, on les retrouve plus couramment dans les forêts composées de petits arbres rabougris. Les immatures et les non-nicheurs vivent parfois dans des zones boisées plus ouvertes ou dans des habitats qui sont modérément affectés par l'exploitation forestière. Occasionnellement, ils errent à la périphérie des villes. Les autours blancs possèdent un habitat qui s'étend du niveau de la mer jusqu'à 1500 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les autours blancs vivent en solitaires et en couples. Au cours des parades nuptiales, ils volent en effectuant des cercles à une très grande hauteur dans le ciel. Dans ce cas, leurs battements ont une telle amplitude que les ailes semblent se toucher au-dessus et en dessous du corps. Les mâles qui sont placés au-dessus des femelles ont les serres tendues et présentées en avant. En dehors de la saison de nidification, quand il se déplacent, les autours blancs ont un vol rapide mais avec des battements moins profonds et plus laborieux que ceux des autours australiens (Accipiter fasciatus).

Alimentation mode et régime

Les autours blancs chassent principalement des oiseaux. Ils capturent également des mammifères de plus petite taille, des serpents, des lézards, des grenouilles et des grands insectes. Ils consomment occasionnellement des charognes et des crabes d'eau douce. Leurs proies les plus fréquentes sont les pigeons, les perroquets, les volailles et aussi les jeunes mégapodes. Selon certaines observations réalisées en Tasmanie, les mâles capturent des espèces de plus petite taille comme les passereaux insectivores alors que les femelles sont capables de s'emparer de cracticidés du genre Strepera et même de hérons. Les 2 sexes capturent des lapins. Les autours blancs chassent probablement à l'affût à partir d'un perchoir bien dissimulé. Dès qu'une victime passe à leur portée, ils jaillissent et se laissent glisser rapidement, la saisissant en vol. Ces oiseaux sont également capables d'arracher des proies qui sont situées à terre ou dans les feuillages.

Reproduction nidification

Dans le sud-est de l'Australie, la saison de nidification se déroule de septembre à février alors que dans le nord, elle a lieu de mai à novembre et parfois même jusqu'à décembre. Le nid a une forme plate, il est construit avec des morceaux de bois. il mesure 50 à 60 cm de largeur et environ 35 cm de profondeur. L'intérieur est garni avec des feuilles vertes. Il est placé entre 9 et 35 mètres au-dessus du sol sur la branche latérale ou sur la fourche principale d'un grand eucalyptus ou d'un autre arbre de grande taille. La ponte comprend habituellement 3 œufs qui sont couvés pendant une période qui dure entre 31 et 34 jours. La femelle accomplit le plus gros de la tâche et son partenaire ne la relaie que lorsqu'elle a besoin de s'absenter pour se nourrir. Les jeunes autours quittent le nid entre 30 et 42 jours après l'éclosion, mais ils doivent attendre environ 5 semaines supplémentaires avant d'être totalement indépendants.

Distribution

Les autours blancs sont endémiques du continent australien. Leur aire de distribution s'étend le long du littoral dans le Territoire du Nord, dans l'est et le sud-est (Queensland, Nouvelles-Galles-du-Sud, Victoria). On les trouve également dans les îles qui bordent la côte et dans l'ouest de la Tasmanie. Ces oiseaux sont majoritairement sédentaires, mais les jeunes et les non-nicheurs errent autour du golfe de Carpentaria et dans l'est de la Tasmanie.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après Birdlife, la population globale est estimée entre 10 000 et 100 000 adultes qui sont répartis sur une superficie de plus de 2 500 000 kilomètres carrés. Les effectifs semblent être en léger déclin en raison de la destruction de l'habitat et de la persécution par les humains. La répartition est assez irrégulière. Rare dans le sud et dans le nord-ouest de son aire de distribution, cet oiseau est abondant en Tasmanie et assez commun partout ailleurs, bien qu'avec une densité assez basse. D'après l'IUCN , cette espèce ne pose pas de problème majeur.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 06/04/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net