Avocette élégante

Recurvirostra avosetta - Pied Avocet

Avocette élégante

Avocette élégante

Recurvirostra avosetta

(Linnaeus, 1758)


Ordre : Charadriiformes

Famille : Récurvirostridés  ;

Genre : Recurvirostra

Espèce : avosetta

Espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 45 cm
Envergure : 77 à 80 cm.
Poids : 250 à 400 g

Longévité : 25 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : Bontelsie (af), tenkozobec opačný (cs), Klyde (da), Säbelschnäbler (de), Pied Avocet (en), Avoceta Común (es), avosetti (fi), Gulipán (hu), Avocetta comune (it), ソリハシセイタカシギ (ja), Avosett (nb), Kluut (nl), szablodziób (zwyczajny) (pl), Alfaiate (pt), Шилоклювка (ru), šabliarka modronohá (sk), Skärfläcka (sv), 反嘴鹬 (zh)

Identification :
Avocette élégante Limicole assez grand et élégant au plumage noir et blanc. L'Avocette élégante a un long cou, son grand bec mince retroussé vers le haut est approprié à sa façon de se nourrir. Longues pattes bleu-gris pâle. La femelle a parfois l'œil légèrement cerclé de blanc. Pieds palmés. Sexes semblables.

Chant : Jappement nerveux et sonore. kluit ou klîp

Habitat : L'Avocette élégante niche dans les zones plates et ouvertes, on la trouve typiquement dans les lacs salins peu profonds, dans les lagunes, les réservoirs et les plages ainsi que les estuaires qui possèdent une faible végétation. En Afghanistan, on peut la voir jusqu'à 3 000 mètres d'altitude. En dehors de la saison de nidification, cet oiseau fréquente également les vasières dont Avocette élégante la surface est battue par les marées. De temps en temps, on peut l'observer dans les lacs d'eau douce, le long du cours des rivières. Parfois, pendant la saison hivernale, elle semble apprécier les champs cultivés, particulièrement aux Pays-Bas.

Distribution : L'Avocette élégante vit dans une grande partie de l'Europe, son territoire se poursuit dans l'ouest et le centre de l'Asie jusqu'au sud-est de la Sibérie ainsi que jusqu'en Mandchourie, dans le nord-est de la Chine. Cet échassier est local au Maghreb, en Afrique Orientale et dans la péninsule indienne. Il prend ses quartiers d'hiver à partir de l'ouest de l'Europe et de l'Afrique jusqu'au Moyen-Orient et le sous-continent indien. Les populations Avocette élégante qui parcourent les plus longues distances arrivent au Myanmar et en Asie du Sud-Est. Les déplacements migratoires commencent d'août jusqu'à octobre. En Automne, on peut apercevoir ces oiseaux dans leurs lieux de passage traditionnels, c'est à dire dans l'estuaire du Tage, au Portugal. Le retour s'effectue entre mars et mai. Les avocettes sont alors aperçues sur le banc d'Arguin en Mauritanie, elles semblent d'autant plus faciles à voir, malgré le bref temps de pause, que les rassemblements regroupent plusieurs milliers d'individus.

Comportements : Marche à grands pas gracieux et rapides. Pour se nourrir l'Avocette élégante remue latéralement la vase de son bec afin de faire remonter de petits invertébrés à la surface. Nage à l'occasion basculant son corps vers l'avant comme certains canards pour se nourrir.

Vol : Vol direct et rapide. Bat rapidement des ailes. Au vol les pattes dépassent la queue, le cou est légèrement tendu.

Nidification : L'avocette se livre à une parade nuptiale complexe, ordinairement en eau peu profonde. Le mâle toilette son plumage pendant que la femelle se penche en avant, étendant le cou de telle sorte que sa tête effleure la surface de Avocette élégante l'eau. Le mâle patauge ensuite de-ci, de-là devant elle, s'approche peu à peu, puis lui frôle la queue. Il étend enfin une aile au dessus du dos de la femelle et l'accouplement a lieu. Juste après, le couple court côte à côte sur quelques mètres. De nombreuses avocettes trouvent un partenaire avant même d'atteindre les sites de nidification en avril et mai. Le couple délimite un territoire qu'il défend avec soin. Il doit être situé près d'une bonne zone nourricière pour les jeunes. Il est généralement dans les herbes épaisses ou sur un banc de sable. En raison des disponibilités limitées, l'avocette niche souvent en colonies denses. Mâle et femelle se relaient pour ménager une Avocette élégante cuvette dans le sol. Ils y apportent ensuite une bonne quantité de végétaux morts. Après la ponte, les deux oiseaux partagent l'incubation des œufs durant 23 à 25 jours. Peu après l'éclosion, les trois ou quatre jeunes duveteux sont actifs et capables de se nourrir seuls. Chacun des adultes les guide vers l'eau de la zone de nourrissage en les stimulant par des cris et diverses postures. Les jeunes ont toutes leurs plumes entre 35 et 42 jours mais certains dépendent des adultes un peu plus longtemps.

Régime : L'avocette est surtout active à l'aube et au crépuscule mais elle peut également se nourrir au clair de lune. C'est un grand limicole aux longues pattes, Avocette élégante adapté au milieu aquatique. Elle fréquente les marais côtiers mais peut aussi se nourrir au bord des étangs, des prés inondés et des estuaires, souvent moins salins. Elle consomme surtout des insectes aquatiques, des vers et des petits crustacés vivant en eau saumâtre. L'avocette recherche sa nourriture dans l'eau, à l'aide de son bec incurvé et très sensible. Sa méthode est originale : elle entrouvre le bec et écume l'eau en surface. Pour cela, elle manœuvre le bec dans dans un va-et-vient latéral tout en filtrant les aliments. L'avocette peut aussi basculer comme un canard pour chercher sa nourriture en eau plus profonde. Jusqu'à ce que son bec soit nettement retroussé, le jeune se contente de picorer.

Protection / Menaces : L'espèce est menacée principalement par la destruction des habitats d'alimentation, de nidification et d'hivernage due à l'assèchement et à la transformation des lagunes saumâtres et des salines, les dérangements sur les lieux de nidification et le braconnage.
D'après le HBW Alive, cette espèce n'est pas menacée globalement. La population en Europe est estimée entre 30 et 55 000 couples nicheurs. Le Danemark, l'Espagne, la Turquie, la France (16 000 couples), le Portugal, la Grèce et l'Italie appartiennent également à la liste des pays dont les effectifs sont très nombreux. Après la réduction de son aire de distribution en Europe Occidentale au début du XXème, cette espèce n'a cessé de s'accroître depuis les années 1940, recolonisant l'Angleterre et la Suède et annexant la Belgique et la Norvège à sa zone de nidification. Les zones humides sont détériorées par l'usage des insecticides ; heureusement cette espèce est capable de s'adapter à des habitats ayant subi une baisse de qualité raisonnable. Comme 90% des migrateurs européens sont concentrés sur moins de 10 sites, une protection efficace de ces endroits est absolument essentielle.

Sources :

 

Autres liens :
Fiche de l'avocette élégante du site Pouyo et les oiseaux
D'après Buffon : L'AVOCETTE.
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante


Fiche créée le 12/01/2001 par Didier COLLIN


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 27/08/2016 04:25:00 - © 1996-2016 Oiseaux.net

CONTES ET LEGENDES DU RENARD

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante

Avocette élégante