Bambusicole de Fytch

Bambusicola fytchii - Mountain Bamboo Partridge

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Phasianidés

  • Genre
    :

    Bambusicola

  • Espèce
    :

    fytchii

Descripteur

Anderson, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 256 à 400 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le bec est différent : brun noirâtre chez les mâles, brun-corne foncé avec la pointe et la mandibule inférieure plus claires chez les femelles. Le mâle possède un puissant éperon tarsien alors que la femelle n'en a pas. Par ailleurs, les sexes sont identiques, y compris en ce qui concerne l'iris brun ou brun jaunâtre pâle et les pattes brun-olive. Chez le mâle adulte, le capuchon, la nuque et le haut du manteau sont brun-roux. Le sourcil est blanc chamoisé, souligné par un trait noir qui part en arrière de l'oeil. La gorge, la partie basse des couvertures auriculaires et l'avant du cou présentent une luxueuse teinte chamois largement mouchetée et striée de brun-roux aux abords de la poitrine. Les flancs blanchâtres sont audacieusement marqués de taches sombres en forme de coeur. La partie centrale du ventre et la zone anale sont chamois pur. Les parties supérieures sont brun-olive grisâtre, avec d'importantes marques noires et châtain sur le manteau, les scapulaires et les couvertures alaires. Le dos, le croupion et les couvertures sus-alaires portent des vermiculures grises. Les primaires et les secondaires affichent une couleur rousse. Les rectrices extérieures sont rousses barrées de brun, les plumes centrales de la queue sont barrées de chamois et de brun. La femelle est semblable au mâle, cependant le trait en arrière de l'oeil est roux et non pas noir. Les juvéniles se distinguent de la femelle par leur capuchon roux plus clair, leurs parties supérieures moins rousses et leur poitrine plus grise avec quelques barres sombres.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Bambusicola fytchii fytchii (Yunnan and w Sichuan. sc China. to Myanmar and n Vietnam)
  • Bambusicola fytchii hopkinsoni (ne India, Bangladesh, w Myanmar)

Noms étrangers

  • Mountain Bamboo Partridge,
  • Bambusícola Montana,
  • Perdiz-do-bambuzal-montesa,
  • Gelbbrauen-Bambushuhn,
  • hegyi bambusztyúk,
  • Bamboepatrijs,
  • Pernice del bambù montana,
  • Vitbrynad bambuhöna,
  • Burmabambushøne,
  • bambusiar horský,
  • kur skvrnitoboký,
  • Burmabambushøne,
  • bambupyy,
  • perdiu dels bambús de Fytch,
  • bambusówka górska,
  • bambusu irbe,
  • Бамбуковая куропатка,
  • ウンナンコジュケイ,
  • 棕胸竹鸡,
  • นกกระทาป่าไผ่,
  • 棕胸竹雞,

Voix chant et cris

Le bambusicole de Fytch lance un puissant jacassement à deux notes qui résonne puissamment et ressemble à celui du Francolin noir mais en moins aigu : 'chi-chirii chi-chirii, chirii, chirii chirii'. Il émet également un bavardage continu 'picheup picheup picheup'. Les femelles à ce qu'on dit produisent des croassements et des braillements discordants.

Habitat

Les bambusicoles de Fytch fréquentent une grande variété d'habitats ouverts et broussailleux à une altitude comprise entre 500 et 3000 mètres. Ces sites comprennent des prairies d'herbes hautes en zone humide, des parcelles de bambous, des zones de broussailles éparses, des régions boisées avec des chênes et des saules ainsi que des fourrés mixtes. On les trouve également près des villages, dans le voisinage des massifs de broussailles qui couvrent le flanc de collines qui ont été assez largement défrichées. Le bambusicole de Fytch vit dans le nord-est de l'Inde dans l'Assam au sud du Brahmapoutre, le Meghalaya, le Manipur, le Nagaland et l'est de l'Arunachal Pradesh. Son aire se poursuit en direction du sud jusqu'à l'est du Bengladesh et en direction du nord jusqu'au Sichouan et au Yunnan dans le sud-ouest de la Chine. On le trouve aussi dans le nord du Myanmar, le nord-ouest de la Thaïlande, et du nord du Laos jusqu'au Vietnam. Deux sous-espèces sont officiellement reconnues : Bambusicola fytchii hopkinsonii, qui vit surtout en Inde et au Bengladesh, Bammbusicola fytchii fytchii qui vit principalement en Chine et dans l'est et le nord du Vietnam. Les deux aires se chevauchent dans l'est du Myanmar.

Comportement traits de caractère

Les bambusicoles de Fytch vivent en groupes de 5 ou 6 individus qui composent vraisemblablement des groupes familiaux. Au petit matin et en soirée, ils émergent des buissons situés à proximité des villages pour rechercher leur nourriture dans les parcelles cultivées. En cas de danger, ils se tapissent d'abord au sol dans une position très raide puis ils jaillissent et volent sur une courte distance. Il se laissent alors tomber dans le couvert, le plus souvent dans les herbes mais parfois dans les arbres.

Alimentation mode et régime

Leur régime est mixte. Les bambusicoles se nourrisent de bourgeons, de racines, de graines, de semences cultivées ainsi que de baies. Ils consomment également une grande variété d'insectes, toujours à proximité de sources d'eau permanentes.

Reproduction nidification

Les formes de groupement ne sont pas très claires. On pense que cette espèce vit en petits groupes familiaux qui vivent ensemble pendant tout l'hiver et se dispersent au début du mois de mars. A cette époque, les mâles font preuve d'une grande activité vocale . Ils volent jusqu'à des perchoirs relativement élevés d'ou ils délivrent leurs chants avant de plonger vers le sol. La saison de reproduction commence habituellement à partir du mois d'avril en Chine et du mois de mai au Myanmar. Elle s'étend rarement au-delà du mois de juillet. Le nid est un grattage au sol effectué au milieu d'un massif de broussailles, de bambous ou d'une prairie. Il est garni d'herbes et de feuilles. La ponte comprend généralement entre 4 et 6 oeufs finement structurés, de couleur chamois ou chamois sombre et sans marques. L'incubation, qui dure 18 ou 19 jours, est assurée par la femelle seule. On pense toutefois que le mâle participe à l'éducation des jeunes.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 25/09/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net