Barbican pie

Tricholaema leucomelas - Acacia Pied Barbet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Lybiidés

  • Genre
    :

    Tricholaema

  • Espèce
    :

    leucomelas

Descripteur

Boddaert, 1783

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 23 à 45 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le barbican pie est un oiseau de petite taille, trapu et avec uniquement 3 couleurs : le blanc, le noir et le jaune. Les 2 sexes de la race nominale ont cependant un front rouge. Le sourcil est blanc-jaune, le menton noir, ainsi que la gorge et le haut de la poitrine. Les parties supérieures sont brun noirâtre avec des taches et des stries jaunes. Le croupion est jaune, contrastant avec les ailes qui sont brunes. Le ventre est blanchâtre, les flancs nuancés de jaune. Il ya généralement quelques taches noires sur le dessous. Le barbican pie se distingue du Barbican à diadème et du barbican du Miombo par la gorge et le haut de la poitrine noires. Il est différent du Barbion à front rouge (Pogoniulus pusillus) par sa plus grande taille. Les immatures sont comme leurs parents, mais plus ternes, avec des motifs plus vagues sur le plumage, una absence de tache rouge sur le front et pas de dentelure sur le bec.
La race centralis est plus noire, moins brune que la nominale et manquant souvent de taches sur le ventre. La race affinis a un dessous généralement plus blanc jaunâtre que centralis. Elle est plus tachetée et éventuellement plus striée que la race nominale.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Tricholaema leucomelas centralis (Angola to w Zimbabwe south to s Namibia and n South Africa)
  • Tricholaema leucomelas affinis (e Zimbabwe, sw Mozambique and ne South Africa)
  • Tricholaema leucomelas leucomelas (s South Africa)

Noms étrangers

  • Acacia Pied Barbet,
  • Barbudo Pío,
  • Barbaças-das-acácias,
  • Rotstirn-Bartvogel,
  • fokföldi bajszika,
  • Kaapse Baardvogel,
  • Barbetto bianconero,
  • Svartvit barbett,
  • Akasieskjeggfugl,
  • fuzáň akáciový,
  • vousák strakatý,
  • Akacieskægfugl,
  • pikikurkkuseppä,
  • Bonthoutkapper,
  • barbut de les acàcies,
  • głowaczek białolicy,
  • Пёстрая либия,
  • シロマユコゴシキドリ,
  • 斑拟鴷,
  • 斑擬啄木,

Voix chant et cris

Barbican pie
adulte

Les principales vocalisations sont des séries de "hoop" et de "nyah" qui sont pratiquement identiques à ceux des barbicans à diadème et à ceux des brabicans du Miombo (Tricholaema frontata). Les séries de "hoop" sont toutefois plus lentes que chez le premier et plus rapides que chez le second. Les membres d'un groupe crient sporadiquement pour garder le contact. Pas d'autres renseignements.

Habitat

Les barbicans pies fréquentent les zones boisées, y compris les acacias et les tecks du Zambèze (Baikiaea), surtout quand celles-ci sont clairsemées. On peut également les apercevoir dans les boisements qui bordent les cours d'eau, dans les broussailles, les jardins, les fermes, les parcs et même dans les cultures de plantes exotiques (acacias). Ces oiseaux vivent aussi dans les déserts et les parcs où il y a des arbres convenables et présentables pour la nidification. Les barbicans pies occupent les habitats qui vont du niveau de la mer, ou plus couramment de 400 mètres, jusqu'à 1 500 mètres d'altitude.
Les barbicans pies sont originaires d'Afrique Australe, dans les contrées qui jouxtent le tropique du Capricorne. 3 races sont officiellement reconnues : T. l. ventralis (Angola, extrême sud-ouest de la Zambie, Ouest-Zimbabwe, sud de la Namibie, nord de la province du Cap et ouest du Natal) - T. l. affinis (est du Zimbabwe, sud-ouest du Mozambique, province est du Cap, Lesotho et nord du Natal) - T. l. leucomelas, la race nominale (centre, sud et sud-ouest de la province du Cap). Les races nkatiensis (Botswana), zuluensis (Natal) et namaqua (ouest de l'Afrique du Sud) sont considérées comme non-valides et inclues respectivement dans les 3 autres.

Comportement traits de caractère

Les barbicans pies ont des territoires linéaires le long des cours d'eau des déserts, circulaires quand l'habitat est uniforme. Ceux-ci sont entretenus pendant toute l'année. Ils peuvent être agressifs les uns vis à vis des autres. Ces oiseaux ne sont pas très sociaux et on les trouve uniquement en solitaire, en couples ou en petits groupes familiaux. Ils se reposent seuls dans les cavités d'arbre, ou dans d'anciens nids abandonnés d'hirondelles ou de plocéides.
Ils ont très mobiles à l'intérieur de leur zone de prédilection pour trouver des fruits et des insectes : ils prospectent dans les branches et dans les feuillages, n'oubliant pas les arbres et les buissons isolés. Dans l'ensemble, ils sont assez discrets, excepté quand ils chantent.

Alimentation mode et régime

Les barbicans pies sont omnivores. Ils attrapent des fruits tels que que ceux des lantanas ou des salvadoracées, ils cueillent des graines dans les gousses des sophoras qui sont des plantes arborescentes. Occasionnellement, ils prélèvent du nectar. Ils semblent apprécier la graisse qu'ils trouvent dans les mangeoires artificielles. En plus des matières végétales, ils consomment également toutes sortes de sauterelles, des coléoptères, des guêpes et d'autres insectes. Les barbicans pies recherchent leur nourriture à tous les niveaux dans les buissons et dans les arbres, même ceux qui sont isolés. Ils sont capables de se pencher et de se pendre la tête à l'envers pour atteindre les fruits.

Reproduction nidification

La saison de nidification dure aussi longtemps que septembre-juin en Angola. Un peu plus à l'est et au sud, elle se déroule principalement en août et en septembre-janvier. Très au sud-ouest, elle a lieu en août-octobre. Il peut y avoir parfois de 2 à 4 nichées par saison. Les barbicans pies nichent strictement en couples. Les parades nuptiales comprennent des hérissements des plumes du front et de la gorge, des agitations de la tête et du corps côte à côte ainsi que des mouvements de queue. Les 2 adultes creusent ensemble la cavité nidificatrice dans un tronc ou une souche d'arbre. Cette dernière a 4 centimètres de diamètre et environ 16 de profondeur ou parfois plus. La base est garnie avec des copeaux de bois. Occasionnellement, de vieux nids abandonnés d'hirondelle sont utilisés.
La ponte comprend 1 à 4 œufs, en moyenne 2 à 9 œufs en Afrique du Sud. Ceux-ci sont couvés pendant 14 à 16 jours à tour de rôle par les deux parents. Les oisillons sont nourris par les 2 adultes qui gardent le nid propre et évacuent les matières fécales. La période de séjour au nid dure 32 à 35 jours. A partir du 6ème jour, les petits commencent à se nourrir seuls. Ils sont indépendants au bout de 2 mois.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbbok, cette espèce n'est pas globalement menacée. Cependant les effectifs et les densités ne sont pas connus. Cet oiseau est relativement commun dans certaines régions et peut-être même sur l'ensemble de son aire. La population est adaptable à un grand nombre d'habitats et elle a considérablement progressé dans le sud-ouest en raison de l'émergence de nouvelles cultures exotiques. Le barbican pie est très répandu dans certains grands parcs (Etosha, Krüger).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 30/05/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net