Barbu de Franklin

Psilopogon franklinii - Golden-throated Barbet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Mégalaimidés

  • Genre
    :

    Psilopogon

  • Espèce
    :

    franklinii

Descripteur

Blyth, 1842

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 71 à 101 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce barbu trapu au plumage vert affiche souvent du bleu ou du violacé sur les couvertures alaires, du rouge sur le front et sur la nuque ainsi que du doré sur le capuchon et sur la gorge. Le mâle de la race nominale a un très épais sourcil noir et des couvertures auriculaires grisâtres. Le haut de la gorge présente un doré plus brillant, le bas de la gorge un doré plus pâle.
La femelle a moins de violet sur les ailes. Les immatures sont plus ternes que les adultes et présentent un ensemble plus vert. Les couleurs vives et la couleur noire sont plus estompées.
La race ramsayi a un front rouge plus étroit. Le jaune doré sur la gorge est plus pâle, les oreillons et l'arrière du sourcil sont striés de noir et de blanc. La race auricularis a la tache rouge sur la nuque plus petite, les oreillons sont lavés de violet, la gorge entière est jaune foncé. Une longue et fine ligne noire part de l'arrière du sourcil et se poursuit autour de la tête pour former une sorte de collier qui sépare le jaune de la gorge du vert de la poitrine.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Psilopogon franklinii franklinii (e Himalayas and ne India to s China and n Vietnam)
  • Psilopogon franklinii ramsayi (e and se Myanmar and nw Thailand)
  • Psilopogon franklinii trangensis (s Thailand)
  • Psilopogon franklinii minor (w Malaysia)

Noms étrangers

  • Golden-throated Barbet,
  • Barbudo de Franklin,
  • Goldkehl-Bartvogel,
  • Goudkeelbaardvogel,
  • Barbetto goladorata,
  • Guldstrupig barbett,
  • Gulstrupeskjeggfugl,
  • barbet zlatohrdlý,
  • vousák žlutohrdlý,
  • Guldstrubet Skægfugl,
  • kultakurkkuseppä,
  • barbut verd alablau,
  • pstrogłów złotobrody,
  • Золотистогорлый бородастик,
  • キンノドゴシキドリ,
  • 金喉拟鴷,
  • นกโพระดกคางเหลือง,
  • 金喉擬啄木,

Voix chant et cris

Le chant est variable et commence par un trille. Il peut continuer en étant constitué entièrement de trilles, ou alors le trille peut être suivi de "tuk" à la cadence d'une note par seconde, ces notes étant sporadiquement émaillées de trilles. Le chant est parfois terminé par des doubles ou triples "tu-KEE-ow" ou par des "too-ka-weel" variables, au rythme de 58 à 65 par minute. Chez les populations indiennes, népalaises et malaisiennes qui sont très semblables, la première note du triplet est si faible que, même à faible distance, seules les 2 dernières notes sont audibles.

Habitat

Les barbus de Franklin fréquentent les forêts de montagne, les boisements d'arbres à feuilles persistantes et les peuplements humides d'arbres à feuilles caduques. On les trouve souvent dans les ravins escarpés et profonds ainsi que sur les versants accidentés qui sont recouverts d'abondantes mousses et de fougères. Ces oiseaux vivent généralement entre 900 et 2 300 mètres. On les trouve rarement entre 600 et 800 mètres d'altitude, plus souvent au-dessus de 2 200 et jusqu'à 2 700 mètres. On peut habituellement les observer à des hauteurs supérieures aux barbus malais (M. oorti) et aux barbus à gorge bleue (M. asiatica)

Comportement traits de caractère

Les barbus de Franklin volent rapidement et ils se déplacent activement. Ils peuvent atterrir à mi-hauteur dans un arbre et dans ce cas là, ils sautillent de branche en branche pour finir le chemin et rejoindre le sommet de la canopée. Ces oiseaux sont relativement timides et on ne peut vraiment les observer que quand ils se nourrissent ou quand ils sont à découvert lorsqu'ils chantent. Les barbus de Franklin sont présumés sédentaires : pourtant, dans le nord de leur aire, les populations qui vivent en altitude effectuent sans doute des mouvements en direction des hauteurs plus modérées.

Alimentation mode et régime

Le barbu de Franklin est principalement frugivore. Il se nourrit spécialement de figues et de différentes baies comme ceux des ajoncs et des goyaviers. Les arthropodes et les insectes font occasionnellement partie du menu. C'est un oiseau très discret qui recherche sa nourriture à l'étage moyen et dans la canopée des arbres. Parfois, il descend dans le sous-bois. Il lui arrive de former de grands rassemblements pour visiter les arbres fruitiers.

Reproduction nidification

Dans la plupart des régions, la saison de nidification se déroule de mars à août. Cependant, elle a lieu de février à mai en Malaisie. Au cours de leurs chants et de leurs contrechants monotones, les interprètes pointent le bec vers le haut quand ils délivrent leurs vocalises. Le nid est creusé par les 2 partenaires dans un arbre mort, entre 2 et 6 mètres au-dessus du sol. Une souche vermoulue convient aussi parfaitement à l'affaire. Le site est souvent installé au-dessus d'un cours d'eau. Le diamètre de l'entrée du nid est inférieur à 5 cm. La partie introductive du tunnel est brève, elle est poursuivie pendant 25 cm par une galerie descendante qui aboutit à une chambre de ponte dont la largeur ne dépasse pas les 8 centimètres. La ponte comprend 2 à 5 œufs qui sont couvés par les 2 parents. Ces derniers nourrissent également les oisillons en commun. La durée d'incubation et la longueur du séjour au nid ne sont pas connues. La répartition du rôle des parents n'est pas clairement établie. Le mâle chante parfois à proximité de la cavité lorsque la femelle couve. Pas d'autres informations.

Distribution

Les barbus de Franklin sont originaires du sud-est du continent asiatique. Leur aire de distribution commence au centre de l'Himalaya, se poursuit vers l'est jusqu'au sud de la Chine et vers le sud jusqu'à la péninsule malaise et le sud du Vietnam. 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : M. f. franklinii, la race nominale (centre du Népal, sud-est du Tibet, le long des collines de l'Himalaya jusqu'au nord du Myanmar, sud de la Chine (Yunnan et Guangxi), Bangladesh, nord de la Thaïlande, nord du Laos et nord du Vietnam) - M. f. ramsayi (centre du Myanmar et nord-ouest de la Thaïlande, péninsule malaise) - M. f. auricularis (est du Laos et sud du Vietnam).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. Dans certaines parties de son aire très étendue, il est parfois commun. Les renseignements sur sa répartition sont toutefois peu nombreux. On sait cependant qu'il est local dans le nord-ouest de son territoire et qu'il est courant au Bhoutan. Sa présence n'est plus avérée au Bangladesh depuis quelques années, il est possible qu'il survive pourtant dans les collines de Chittagong. Il est commun dans le sud-est de l'Asie. Sa préférence pour les ravins profonds et densément boisés doit participer pour beaucoup à la bonne tenue de ses effectifs. Le barbu de Franklin est présent dans de nombreuses zones protégées, surtout en Thaïlande.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Barbu de FranklinFiche créée le 14/06/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net