Baza de Jerdon

Aviceda jerdoni - Jerdon's Baza

Systématique
  • Ordre
    :

    Accipitriformes

  • Famille
    :

    Accipitridés

  • Genre
    :

    Aviceda

  • Espèce
    :

    jerdoni

Descripteur

Blyth, 1842

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : 117 cm.
  • Poids
    : 350 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce rapace brunâtre de taille moyenne possède une longue huppe sombre dont les plumes ont des terminaisons blanchâtres. Ses longues ailes rondes en forme de pagaies lui procure un vol lent et régulier. Chez le mâle, les parties supérieures sont entièrement brun foncé. Le cou, la tête, la gorge et le haut de la poitrine sont brun clair. Le reste du dessous est blanc avec des bandes transversales cannelle régulièrement espacées. Le dessous de la queue porte deux larges barres brun noirâtre. Le bec est jaune avec une pointe noire. Les pattes et les pieds sont jaunes. La femelle est semblable à son partenaire en ce qui concerne la taille et le plumage, cependant il lui manque les taches grises sur la tête et sur le dessus. Les juvéniles ressemblent aux femelles mais ils ont une tête plus sombre et une poitrine striée. Ils possèdent une bande supplémentaire plus étroite sur la queue.
Les 5 sous-espèces se distinguent par l'intensité de coloration de leur plumage. La race des Célèbes est sombre avec de nombreux motifs décoratifs, celle de Ceylan est relativement pâle avec des ornements peu marqués.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Aviceda jerdoni jerdoni (n India to s China, Myanmar and Indochina, Sumatra)
  • Aviceda jerdoni ceylonensis (sw India and Sri Lanka)
  • Aviceda jerdoni borneensis (Borneo)
  • Aviceda jerdoni magnirostris (Philippines)
  • Aviceda jerdoni celebensis (Sulawesi, Banggai and Sula Is.)

Noms étrangers

  • Jerdon's Baza,
  • Baza Oriental,
  • Baza-parda,
  • Hinduweih,
  • Jerdon-kakukkhéja,
  • Jerdons Koekoekswouw,
  • Baza di Jerdon,
  • Indonesisk gökfalk,
  • Brunbaza,
  • kochláč jarabý,
  • luňákovec Jerdonův,
  • Stor Baza,
  • isotöyhtöhaukka,
  • baza de Jerdon,
  • czubak brunatny,
  • Азиатская база,
  • Baza jerdon,
  • チャイロカッコウハヤブサ,
  • 褐冠鹃隼,
  • เหยี่ยวกิ้งก่าสีน้ำตาล,
  • 褐冠鵑隼,

Voix chant et cris

Le cri de contact est un "tjip-tchip" faible et doux qui peut être répété à de multiples reprises. Pendant l'incubation, les adultes se passent le relais en délivrant des "pee-ow" qui augmentent progressivement en intensité.

Habitat

Le baza de Jerdon fréquente de nombreuses sortes de zones boisées, des forêts humides de feuillus jusqu'aux forêts tropicales d'arbres à feuilles permanentes. On le trouve aussi à la lisière des bois et dans les clairières, dans les collines situées entre 200 et 1100 mètres d'altitude. Il est parfois présent le long de bras morts de certaines rivières ou près des berges de petits affluents. Ce rapace marque en général une nette préférence pour les forêts pluviales, ce qui ne l'empêche pas dans certaines régions, comme c'est le cas à Sumatra, d'être assidu dans les forêts de marécages. A Sulawesi, il est assez courant dans les prairies de montagne. Pour installer son nid, le baza de Jerdon a besoin de forêts pourvues de grands arbres.

Comportement traits de caractère

Le baza de Jerdon vit habituellement en solitaire, parfois en couple. La plupart du temps, il se perche sur de très hautes branches juste en-dessous de la canopée. Il choisit des feuillages bien épais de façon à rester bien dissimulé. Ses perchoirs sont souvent situés en bordure de forêts primaires. Cet oiseau plane très rarement au-dessus de la cime des arbres, il préfère se déplacer ou éventuellement chasser au niveau de l'étage supérieur de la végétation. Son vol est assez lent et paresseux. Le baza de Jerdon chasse à l'affût. Dès qu'il aperçoit une proie potentielle, il effectue une courte excursion qui le conduit le plus souvent à terre. Une fois qu'il l'a capturée, il retourne sur une branche pour la consommer, choisissant chaque fois un nouveau perchoir.
Sur l'ensemble de l'aire de distribution, les différentes races sont majoritairement sédentaires. Toutefois, certaines populations de l'est de l'Inde, du Yunnan et du nord de la Birmanie, probablement des juvéniles, après la dispersion familiale, migrent vers le sud de la Thaïlande, la péninsule malaise et Singapour où on ne les trouve que pendant la période hivernale.

Alimentation mode et régime

Le baza de Jerdon est surtout insectivore, mais il consomme également des lézards et des grenouilles. L'observation d'un nid dans une réserve au Bengale Occidental a permis de déterminer avec plus de précision la composition du menu. Les jeunes bazas de Jerdon reçoivent principalement des insectes, en particulier des larves qui constituent environ 60% du régime. Les papillons nocturnes de la famille des notodontidés forment l'apport principal. Les grenouilles constituent à peu près 13% de la diète. Les reptiles (environ 25%) compose le reste du menu. Les agames à gorge rouge (Calotes versicolor) sont une proie de choix, mais on peut noter également des petits serpents ratiers à ventre jaune du genre Boiga.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule d'avril à juin dans le nord-est de l'Inde, de février à avril dans le sud-ouest (Kérala) et de novembre à mai au Sri Lanka. Le nid, petit, compact, est situé sur une fourche ou sur la canopée d'un grand arbre, entre 7 et 20 mètres au-dessus du sol. A Sumatra, en 2003 et 2006, on a même trouvé un nid à 35 mètres de hauteur sur le bord d'une route principale. La coupe assez profonde est garnie de feuilles vertes. Avant la construction du nid et l'accouplement, le couple effectue des parades aériennes impressionnantes au cours desquelles les deux partenaires planent de concert, accomplissent des vols ondoyants et lancent de puissants cris.
La ponte comprend habituellement 2 ou 3 œufs de couleur blanche et sans marques. Les deux parents unissent leurs efforts pour couver et nourrir les jeunes. L'incubation dure entre 32 et 35 jours. La première semaine qui suit l'éclosion, ils déchiquètent les proies avant de les donner aux petits. Passé ce cap, ces derniers les avalent en entier. Au bout de 4 semaines passés au nid, les oisillons marquent des signes d'impatience et commencent à agiter les ailes. L'envol a lieu lorsque les jeunes atteignent l'âge d'environ 42 jours. Ceux-ci restent à proximité de leur lieu de naissance et restent dépendants de leurs parents pendant encore quelques temps.

Distribution

Le baza de Jerdon est une espèce asiatique et il occupe un large quart sud-est de ce continent. Son aire de distribution s'étend du Kerala et du Timul Nadu dans le sud-ouest de l'Inde jusqu'aux Célèbes et à Sulu, à l'est de l'archipel indonésien. 5 sous-espèces sont officiellement reconnues : A.j. ceylonensis (sud-ouest de l'Inde et Sri Lanka) - A.j. jerdoni (nord-est de l'Inde, Birmanie, sud de la Chine, Thaïlande, certaines parties de l'Indochine, nord de la péninsule malaise, mouvements vers le sud et Singapour en hiver) - A.j. borneensis (Bornéo) - A.j. magnirostris (Philippines) - A.j. celebensis (Sulawesi, Banggai et Sula).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien qu'elle soit rare à relativement peu commune, l'espèce n'est pas globalement menacée. Le baza de Jerdon est cependant très sensible à la déforestation et il ne fréquente que des forêts primaires ou des habitats faiblement perturbés. Toutefois, ses effectifs sont peut-être sous-estimés dans la mesure où il est extrêmement discret et cherche toujours à s'effacer. De récents rapports qui le signalent au Vietnam et au Laos semblent aller dans ce sens. Même s'il paraît très rare aux Philippines, il semble assez répandu à Kalimantan, la partie indonésienne de Bornéo. Classé par l'IUCN comme de préoccupation mineure (LC).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 16/05/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net