Bec-croisé perroquet

Loxia pytyopsittacus - Parrot Crossbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Loxia

  • Espèce
    :

    pytyopsittacus

Descripteur

von Borkhausen, 1793

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : 30 à 33 cm.
  • Poids
    : 48 à 61 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à une alimentation granivore, mais non exclusive. Ils occupent des milieux souvent dominés par les l... lire la suite

Description identification

Ce fringillidé trapu au bec imposant est assez similaire aux becs-croisés des sapins et d'Ecosse et donc souvent difficile à identifier bien qu'en proportion sa tête soit plus grosse et son cou plus renflé de profil. Le meilleur critère de discrimination est constitué par le bec plus grand et plus épais, avec deux mandibules de taille presque égale. Le culmen est nettement plus arqué de sorte que le bout du bec est plus obtus. Le dessous de la mandibule inférieure est incurvé en forme de 'S' et très épais dans sa partie médiane comme chez les perroquets.
Les mâles adultes présentent une tête, un dessous et un croupion rouge-brique, certains avec une nuance d'orange-jaune et de vert grisâtre non liée à l'âge. Ailes brunes, queue très longue. La femelle affiche un dessous vert-gris ou vert-jaunâtre terne sans stries. Le croupion, souvent plus pâle, est à dominante jaune. Le dos et les côtés de la tête sont brunâtres, les ailes et la queue gris-brun foncé. Les juvéniles sont gris, fortement striés dessous. Quelques stries peuvent subsister pendant le premier hiver.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Parrot Crossbill,
  • Piquituerto lorito,
  • Cruza-bico-papagaio,
  • Kiefernkreuzschnabel,
  • Nagy keresztcsőrű,
  • Клёст-сосновик,
  • 鹦交嘴雀,
  • Grote Kruisbek,
  • Crociere delle pinete,
  • Större korsnäbb,
  • Furukorsnebb,
  • krzyżodziób sosnowy,
  • krivonos sosnový,
  • křivka velká,
  • Stor Korsnæb,
  • isokäpylintu,
  • ,
  • ハシブトイスカ,

Voix chant et cris

Son cri de contact est très semblable à celui du bec-croisé des sapins, mais en moyenne plus grave et plus dur, assez retentissant et avec une consonne initiale plus dure 'tuypp-tuypp-tuypp' ou 'kop-kop'. Le chant est un mélange de trilles et de gazouillements doux reprenant certains éléments du cri, favorisant l'identification. Certains motifs sont rapidement répétés à plusieurs reprises.

Habitat

Les bec-croisés perroquets vivent dans le nord-est de l'Europe (Scandinavie, Pays Baltes, Finlande, nord-est de la Russie). Son aire se superpose en grande partie avec celle du bec-croisé bifascié. Ils fréquentent les forêts de pins peu touffus ou celles de conifères avec une forte proportion de pins. Par contre, il est assez rare dans les forêts mixtes de conifères et de feuillus.

Comportement traits de caractère

En temps de ressources alimentaires abondantes, c'est un oiseau sédentaire. Si les graines viennent ponctuellement à manquer, il se transforme en migrateur partiel, errant en quête de nourriture, seul ou en nombre, jusqu'au sud de la Baltique. Ce n'est qu'en cas de disette ou de mauvaise année dans la production des graines qu'il se livre à de véritables invasions périodiques et arrive en grand nombre en Europe Centrale et Occidentale. Dans ces conditions, il peut se retrouver en plaine dans des endroits qu'il n'a pas l'habitude de fréquenter. Ce mouvement migratoire, assez rare et épisodique, lié à l'insuffisance de ressources alimentaires, est également observé chez le bec croisé des sapins et le bec-croisé bifascié. Les dernières irruptions de cet oiseau en Europe Occidentale datent de 1962-63, 1982-83 et 1990.

Alimentation mode et régime

Ce bec-croisée se nourrit dans la canopée et l'étage élevé de la végétation, extrayant les graines d'un cône de pin sylvestre ou d'épicéa avec ses pattes et avec son bec. Il choisit en général les graines les plus dures. Les écailles au sol et les enveloppes vides au pied des arbres trahissent sa présence. Il capture également des insectes en été.

Reproduction nidification

Le nid est perché à une grande hauteur dans un conifère à la lisière de la forêt. La femelle y dépose trois ou quatre oeufs qui sont couvés tôt au printemps pendant une période qui varie de 14 à 16 jours. Les jeunes prennent leur envol 21 à 23 jours après l'éclosion.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 17/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net