Bécasseau variable

Calidris alpina - Dunlin

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Scolopacidés

  • Genre
    :

    Calidris

  • Espèce
    :

    alpina

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : 33 à 40 cm.
  • Poids
    : 40 à 50 g
Longévité

20 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Scolopacidés constituent, avec les Charadriidés, un groupe d'oiseaux appelés limicoles, c'est à dire littéralement "oiseaux de rivages". Les Scolopacidés sont majoritairement des oiseaux migrateurs de l'hémisphère nord, mais seul le continent antarctique en est dépourvu. Ce sont des ois... lire la suite

Description identification

C'est le plus commun des limicoles européens au point qu'il est pris comme référence pour l'identification des autres petits limicoles et plus particulièrement, les bécasseaux. En plumage nuptial, il a un dessus noir avec des liserés bruns. Sa poitrine est fortement striée et ses parties inférieures largement envahies par une vaste tache ventrale noire. En hiver, son plumage est caractérisé par un contraste saisissant entre le dessus gris et le dessous blanc. La poitrine demeure striée. Les juvéniles possèdent un dessus à liserés chamois, une poitrine largement rayée et quelques plumes noires à l'abdomen. En tout moment, il présente un long bec légèrement arqué et une posture voûtée très caractéristique. En vol, il est identifiable à sa barre alaire blanche et à sa queue blanche teintée de noir en son centre.

Indications subspécifiques 10 Sous-espèces

  • Calidris alpina arctica (ne Greenland)
  • Calidris alpina schinzii (se Greenland, Iceland, the British Isles to s Scandinavia and the Baltic)
  • Calidris alpina alpina (n Scandanavia to nw Siberia)
  • Calidris alpina centralis (nc to ne Siberia)
  • Calidris alpina sakhalina (e Russia to the Chukotsk Pen.)
  • Calidris alpina kistchinski (Sea of Okhotsk to Kuril Is. and Kamchatka)
  • Calidris alpina actites (Sakhalin I.. off se Russia.)
  • Calidris alpina arcticola (nw Alaska to nw Canada)
  • Calidris alpina pacifica (w and s Alaska)
  • Calidris alpina hudsonia (c Canada)

Noms étrangers

  • Dunlin,
  • Correlimos Común,
  • Pilrito-comum,
  • Alpenstrandläufer,
  • Havasi partfutó,
  • Bonte Strandloper,
  • Piovanello pancianera,
  • Kärrsnäppa,
  • Myrsnipe,
  • pobrežník čiernozobý,
  • jespák obecný,
  • Almindelig Ryle,
  • suosirri,
  • Bontstrandloper,
  • territ variant,
  • Lóuþræll,
  • biegus zmienny,
  • parastais šņibītis,
  • spremenljivi prodnik,
  • Чернозобик,
  • ハマシギ,
  • 黑腹滨鹬,
  • นกชายเลนท้องดำ,
  • 黑腹濱鷸,

Voix chant et cris

Habitat

Pendant la période de nidification, il fréquente la toundra circumpolaire, les landes d'altitude dans les régions au relief accidenté plus au sud, mais également les marais de plaine des régions tempérées. En hiver, il est présent en grandes bandes sur les côtes et dans les estuaires abrités, les vasières, les prés salés, les lagunes et les plages de sable, ainsi que sur les étangs d'eau douce et les marais de l'intérieur.

Comportement traits de caractère

En dehors de la période de nidification, le bécasseau variable possède un solide instinct grégaire. A cette période de l'année, les bandes rassemblées en quête de nourriture peuvent être constituées par quelques centaines, voir quelques milliers d'individus. Au printemps, on assiste à la formation des couples et les mâles commencent à marquer leur territoire en effectuant des vols de parade. Il grimpe d'abord rapidement à la verticale, puis effectue un vol stationnaire ou en 'montagnes russes' dans le vent. Cette manifestation est accompagnée par une production sonore assez tonitruante qui s'apparente à un hennissement roulant et prolongé.
Le vol : Vol soutenu, rapide et direct.

Alimentation mode et régime

En été, il se nourrit d'insectes dans les marécages et les landes. Le reste de l'année, il capture une grande variété de petits vers de mollusques. Il affectionne les rochers herbeux tout autant que la vase meuble qu'il sonde rapidement à petits coups de bec. En terrain plus ferme, il repère d'abord ses proies qu'il capture avec davantage de précision.

Reproduction nidification

La femelle pond 4 oeufs verts tachés de brun qu'elle dépose dans une cuvette grattée, habituellement bien dissimulée dans la végétation. L'incubation, qui dure 21 à 22 jours, est assurée par les deux partenaires. Les petits sont nidifuges et quittent rapidement le nid. Ils sont aptes à voler au bout de 19 à 21 jours.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin avec la participation de Maelle Bujaud et Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net