Bergeronnette printanière

Motacilla flava - Western Yellow Wagtail

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Motacilla flava

(Linnaeus, 1758)


Ordre : Passériformes

Famille : Motacillidés  ;

Genre : Motacilla

Espèce : flava

Sous-espèces : 10 [+] [-]
Motacilla flava flava(widespread)
Motacilla flava lutea(sw Russia to nw and nc Kazakhstan)
Motacilla flava beema(sw Siberia and ne Kazakhstan to w Himalayas)
Motacilla flava pygmaea(Egypt)
Motacilla flava leucocephala(nw Mongolia, nw China and sc Siberia)
Motacilla flava thunbergi(n Europe to nw Siberia)
Motacilla flava flavissima(Britain and coastal Europe)
Motacilla flava cinereocapilla(Italy, Sicily, Corsica, Sardinia and Slovenia)
Motacilla flava iberiae(Iberian Pen., sw France and nw Africa)
Motacilla flava feldegg(the Balkans and Turkey to Iran and Afghanistan)

Chant :

Biométrie :

Taille : 16 cm
Envergure : 28 cm.
Poids : 23 g

Longévité : 8 ans

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : Geelkwikkie (af), konipas luční (cs), Gul Vipstjert (da), Wiesenschafstelze (de), Western Yellow Wagtail (en), Lavandera Boyera (es), keltavästäräkki (fi), Sárga billegető (hu), Cutrettola comune (it), ツメナガセキレイ (ja), Gulerle (nb), Gele Kwikstaart (nl), pliszka żółta (pl), Alvéola-amarela (pt), Жёлтая трясогузка (ru), trasochvost žltý (sk), Gulärla (sv), *黄鹡鸰 (zh)

Identification :
Bergeronnette printanière Elle est plus trapue et possède une queue plus courte que les autres bergeronnettes (hormis la bergeronnette citrine dont elle est très proche). En plumage nuptial, le mâle présente un dessous jaune vif et un dessus vert olive très caractéristique rendant peu probable la confusion avec les autres espèces. En plumage d'hiver, les deux adultes sont plus ternes et très variables. A cette époque, certains individus sont très délavés et peuvent être confondus avec la femelle et l'immature de la bergeronnette citrine qui peuvent être très similaires. La bergeronnette des ruisseaux a également un dessous très jaune mais la distinction s'avère plus aisée car sa silhouette est plus élancée, sa queue est plus longue, son dessus gris, ses couvertures Bergeronnette printanière sus-caudales jaunes et ses pattes pâles au lieu de noires. Sur l'immense territoire occupé par la bergeronnette printanière, se sont développées plus de vingt races géographiques chez lesquelles les mâles ne se différencient que par le dessin et la couleur de la tête, les femelles des différentes races n'ayant pratiquement pas de différence de couleurs.

La bergeronnette printanière d'Europe centrale, Motacilla flava flava (race type), a le dessus de la tête gris, bien séparé de l'entourage plus sombre des yeux par un sourcil blanc. La femelle, en général, est plus claire avec une gorge blanchâtre, un tête gris-jaune sans sourcil. Les jeunes sont brun-jaune avec des taches sombres sur la gorge, taches groupées en ligne transversales.

La bergeronnette printanière d'Asie Occidentale, Motacilla flava feldeggi, a la tête d'un beau noir. Elle niche d ans Bergeronnette printanière les Balkans.

La Bergeronnette printanière d'Europe du Nord ou Bergeronnette Boréale, Motacilla flava thunbergi, a le dessus de la tête gris foncé et l'entourage des yeux noir. Elle niche en Scandinavie et s'étend vers l'Est jusqu'au fleuve Obi.

La Bergeronnette printanière du sud de l'Europe, Motacilla flava cinereocapilla, a la tête grise et la gorge blanche. Elle niche principalement en Italie, dans les Apennins.

La race anglaise ou Bergeronnette flavéole, Motacilla Flava flavissima, a une tête jaune verdâtre avec des sourcils jaunes. Elle vit en Grande-Bretagne.

Chant : Son chant est assez élémentaire. Il est constitué Bergeronnette printanière de 2, parfois 1 ou 3, sons grinçants, dont le dernier est généralement un peu plus accentué. Il est fréquemment émis du sommet d'une plante dominante, d'un poteau etc. ... Elle émet des cris simples : un fin psit .

Habitat : La bergeronnette printanière hante les prés humides, les bords de marais, des étangs et des rivières mais elle niche également parfois dans les champs et les terrains vagues couverts de décombres. En dehors de la saison de nidification, elle fréquente à peu près tous les types de milieux herbeux ouverts ou à proximité de l'eau. La plupart hivernent au sud du Sahara.

Comportements : L'automne s'annonçant, la Bergeronnette printanière nous quitte dès la fin du mois d'Août ou au début du mois de Septembre. On la voit alors en grandes bandes, jointes à des bergeronnettes grises, qui Bergeronnette printanière passent la nuit dans les roseaux. Les Bergeronnettes européennes hivernent dans les pays méditerranéens, jusqu'en Afrique centrale. Les bergeronnettes asiatiques passent l'hiver en Asie du sud et en Inde. La bergeronnette printanière a un vol léger, plus rapide que celui des autres bergeronnettes, décrivant toujours des courbes douces.

Nidification : Ces oiseaux reviennent sur leurs lieux de nidification au mois d'Avril. Ils restent d'abord en petits groupes qui se séparent peu après en couples. Ces couples occupent alors un territoire peu étendu (en moyenne Bergeronnette printanière soixante mètres au tour du nid) et ils le défendent contre toute occupation par un autre congénère. La femelle bâtit, entre Mai et Juin, un nid toujours dissimulé au sol, parmi la végétation. Elle emploie comme matériaux de construction des tiges et des feuilles d'herbes et garnit l'intérieur du nid d'une bonne couche de poils et de crin. Elle y pond cinq à six oeufs finement tachetés de gris-brun, de telle sorte que l'on ne voit pas toujours la couleur de base, bien qu'ils apparaissent d'une teinte café au lait. La femelle les couve pendant treize jours. Les petites bergeronnettes quittent leur nid prématurément à l'âge de onze jours, alors qu'ils ne savent pas encore voler. Certains couples nichent une deuxième fois, en juillet.

Régime : La bergeronnette printanière a un régime presque exclusivement carnivore. Elle se nourrit d'abord d'insectes, de petits coléoptères et de leurs larves, de sauterelles, mais aussi d'araignées, de vers et de petits mollusques.

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière


Fiche créée le 07/11/2002 par Didier COLLIN avec la participation de Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 30/10/2014 04:37:41 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Les passereaux d'Europe, tome 1

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière