Bruant auréole

Emberiza aureola - Yellow-breasted Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    aureola

Descripteur

Pallas, 1773

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : 22 à 24 cm.
  • Poids
    : 25 à 33 g
Distribution

Distribution

Description identification

Il possède approximativement la taille du Bruant des roseaux, cependant son bec est plus long avec un culmen plus droit et une mandibule de couleur chair. En tous plumages, le dessous est jaune ou jaune-chamois avec d'étroites stries sur les flancs. Le mâle nuptial présente une face noire, un dessus brun-roux qui contraste avec les parties inférieures jaunes. Une plage blanche en forme de croissant couvre la partie moyenne de l'aile, la poitrine est traversée par un étroit bandeau brun-roux. Les mâles de première année ont une petite plage alaire blanche tachée de foncé, une face noire parsemée de brun et de blanc, une bande pectorale étroite ou interrompue et chez certains, un dessous jaune pâle.
Les femelles d'été ont les ailes et les plumes des scapulaires très usées. Les raies dorsales rappellent beaucoup celles du Moineau domestique. Chez les femelles de premier hiver, la tête porte un large sourcil blanc beigeâtre pâle, un trait sourcilier sombre en arrière de l'oeil, des joues brun-jaune pâle encadrées de sombre. Les côtés de la calotte sont foncés. Le croupion brun-gris à vague nuance rousse est bien strié, les côtés de la queue blancs. Les sous-caudales blanchâtres.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Emberiza aureola aureola (n, e)
  • Emberiza aureola ornata (sc Siberia and ne Mongolia to se Siberia, Japan and ne China)

Noms étrangers

  • Yellow-breasted Bunting,
  • Escribano Aureolado,
  • Escrevedeira-de-barriga-amarela,
  • Weidenammer,
  • aranyos sármány,
  • Дубровник,
  • 黄胸鹀,
  • Wilgengors,
  • Zigolo dal collare,
  • Gyllensparv,
  • Sibirspurv,
  • trznadel złotawy,
  • strnádka obojková,
  • strnad obojkový,
  • Gulbrystet Værling,
  • kultasirkku,
  • ,
  • シマアオジ,

Voix chant et cris

Le mâle chante sur un petit buisson une phrase tintante et mélodieuse aux notes dominantes sonores et répétées par paires. Son cri d'alarme et de contact est un 'tsik' incisif. .

Habitat

La race type du bruant auréole habite le nord-est de l'Europe et une grande partie de la Sibérie. La sous-espèce arnata possède une aire qui s'étend du sud-est de la Sibérie jusqu'à la Mandchourie, Sakhaline, le Japon et la presqu'ile du Kamtchatka. Cet oiseau fréquente les buissons et les broussailles, souvent le long des cours d'eau, au bord des étangs et des zones marécageuses. Dans la région boréale, il accorde sa préférence aux terres inondables avec des bouquets de saules et de bouleaux qui alternent avec les hautes herbes. Ailleurs, il peut aussi fréquenter les prairies de montagne avec broussailles ou arbres clairsemés, les lisières de forêt et les pousses éparses de jeunes arbres. Pendant la période hivernale, les bruants auréoles fréquentent en larges bandes les zones cultivées, les champs de riz, les roselières et les prairies.

Comportement traits de caractère

Toutes les populations sont migratrices. A l'automne, les migrants partent vers l'Est, puis le Sud pour atteindre le sud-est de l'Asie. Certains se perdent en route et se retrouvent au nord-ouest de l'Europe. L'espèce est assez rare dans presque toute l'Europe hormis quelques erratiques. Cependant, dans certaines zones, comme les îles Shetlands, on l'observe chaque année.

Alimentation mode et régime

Le bruant auréole se nourrit de graines et d'insectes en été, prospectant surtout sur les hautes herbacées ou à leur base.

Reproduction nidification

La saison de nidification intervient de la mi-juin au début du mois de juillet en Finlande, au mois de juin dans la région de Moscou. Le couple se reproduit en petits groupes épars, les nids étants parfois très rapprochés. Ces derniers sont construits dans une touffe d'herbe ou dans des racines d'arbre en zone humide, ou sur le sol sec. Les matériaux utilisés sont trouvés sur place: herbes sèches, tiges, petites racines. La femelle pond 4 ou 5 oeufs lisses, brillants, de forme élliptique et de couleur grisâtre ou verdâtre avec des marques olive ou gris-violacé. L'incubation varie de 13 à 14 jours.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 16/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net