Bruant chingolo

Zonotrichia capensis - Rufous-collared Sparrow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Zonotrichia

  • Espèce
    :

    capensis

Descripteur

Statius Müller, PL, 1776

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 20 à 25 g
Distribution

Distribution

Description identification

C'est un passereau de taille moyenne, un peu plus petit que nos bruants européens ou qu'un Moineau domestique. 25 à 29 sous-espèces ont été répertoriées, elles se différencient essentiellement par la taille des individus et un plumage plus ou moins foncé, mais globalement les motifs sont les mêmes. Une révision de cette liste de sous-espèces serait probablement nécessaire.
Le bruant chingolo a la tête grise rayée de bandes latérales noires : la plus visible borde la calotte, une deuxième se trouve au niveau de l'œil et la troisième plus fine sous la joue. Les plumes du sommet de la tête sont souvent dressées en une sorte de cône. La gorge est blanche, la nuque et les côtés du cou sont roux. Deux taches noires latérales prolongent la partie rousse sur le devant et séparent la gorge blanche de la poitrine chamois clair. Le dos et les ailes sont striés de roux et de noir. On peut distinguer deux fines barres alaires blanches. Les plumes de la queue sont sombres avec un liseré brun. Le bec est conique et de couleur grise, les yeux sont brun-roux, les pattes sont rose grisé. Mâle et femelle sont similaires. Les juvéniles ont le plumage plus terne, les marques de la tête sont brunes au lieu de noires, et le dessous est fortement strié.

Indications subspécifiques 28 Sous-espèces

  • Zonotrichia capensis septentrionalis (s Mexico to El Salvador and Honduras)
  • Zonotrichia capensis antillarum (Dominican Republic)
  • Zonotrichia capensis costaricensis (Costa Rica to Colombia, Venezuela and Ecuador)
  • Zonotrichia capensis insularis (Netherlands Antilles)
  • Zonotrichia capensis venezuelae (n and c Venezuela)
  • Zonotrichia capensis inaccessibilis (Cerro de la Neblina. s Venezuela.)
  • Zonotrichia capensis perezchinchillorum (Cerro Marahuaca. s Venezuela.)
  • Zonotrichia capensis roraimae (c Colombia, s and e Venezuela, w Guyana and n Brazil)
  • Zonotrichia capensis macconnelli (Mt. Roraima. se Venezuela.)
  • Zonotrichia capensis capensis (ne French Guiana)
  • Zonotrichia capensis bonnetiana (s Colombia)
  • Zonotrichia capensis tocantinsi (ec Brazil south of the Amazon)
  • Zonotrichia capensis novaesi (Serra dos Carajás. e Brazil.)
  • Zonotrichia capensis matutina (ne and c Brazil to e Bolivia)
  • Zonotrichia capensis subtorquata (sc and se Brazil, e Paraguay, ne Argentina and Uruguay)
  • Zonotrichia capensis illescasensis (Cerro Illescas. nw Peru.)
  • Zonotrichia capensis markli (lowlands of nw Peru)
  • Zonotrichia capensis huancabambae (n and c Peru)
  • Zonotrichia capensis peruviensis (w Peru)
  • Zonotrichia capensis pulacayensis (c Peru to c Bolivia and nw Argentina)
  • Zonotrichia capensis carabayae (e slope of the Andes from c Peru to c Bolivia)
  • Zonotrichia capensis antofagastae (n Chile)
  • Zonotrichia capensis arenalensis (nw Argentina)
  • Zonotrichia capensis sanborni (high Andes of Chile and w Argentina)
  • Zonotrichia capensis hypoleuca (s and e Bolivia, n Argentina)
  • Zonotrichia capensis choraules (wc Argentina)
  • Zonotrichia capensis chilensis (c Chile and sc Argentina)
  • Zonotrichia capensis australis (s Chile and s Argentina)

Noms étrangers

  • Rufous-collared Sparrow,
  • Chingolo,
  • Tico-tico,
  • Morgenammer,
  • Morgan-verébsármány,
  • Roodkraaggors,
  • Passero collorossiccio,
  • Morgonsparv,
  • Rustkragespurv,
  • strnádlik golierikatý,
  • strnadec ranní,
  • Morgenværling,
  • eteläamerikansirkku,
  • sit de clatell roig,
  • pasówka obrożna,
  • Рыжегрудая зонотрихия,
  • アカエリシトド,
  • 红领带鹀,
  • 紅領帶鵐,

Voix chant et cris

Bruant chingolo
adulte

Le chant est très variable, et semble divisé en dialectes régionaux. Il est cependant reconnaissable à son motif général et à sa tonalité : des sifflements forts, ou doux et plaintifs, généralement suivis de trilles, du genre "swee TEW-CHEW". Dans certaines régions, souvent arides, comme le nord-ouest de l'Argentine, il n'y a presque jamais de trille, alors que dans d'autres régions (tropicales par exemple) les chants sont très variés et chaque individu a son répertoire. Des études semblent montrer une corrélation entre la variabilité du chant et le type de végétation (maquis, prairie, végétation tropicale, etc...) : plus le milieu est uniforme, plus le chant est standardisé.
Le mâle chante généralement depuis un perchoir dominant son secteur (sommet d'un rocher, d'un buisson). Il peut chanter à n'importe quel moment de la journée sauf lorsqu'il fait trop chaud.

Habitat

Le bruant chingolo préfère les milieux ouverts (jardins, champs cultivés, maquis, prairie). En zone tropicale on le trouve plutôt en altitude (600 à 4 000 m) mais dans les régions tempérées on l'observe dès le niveau de la mer. Il s'adapte très bien au milieu urbain, c'est un des oiseaux les plus communs dans les villes et villages d'Amérique du Sud.

Comportement traits de caractère

Le bruant chingolo vit surtout au sol, mais jamais très loin du couvert végétal. On peut le voir en couple, et hors saison de reproduction, en grands groupes, parfois avec d'autres espèces. Il est peu farouche et vit facilement près de l'homme.

Alimentation mode et régime

Ce passereau se nourrit de graines, de fruits, d'insectes et d'araignées, essentiellement au sol, mais on peut aussi le voir consommer des baies dans des arbustes et se nourrir aux mangeoires.

Reproduction nidification

Suivant les régions, les conditions climatiques et les ressources disponibles, la reproduction a lieu durant une période déterminée, ou presque toute l'année. Par exemple, au nord-ouest de l'Argentine les nids sont construits à partir d'octobre jusqu'à décembre (début de la saison humide), alors qu'au Costa Rica la saison de reproduction s'étend de février à août avec en général 2 couvées. Le nid est une coupe d'herbes et de fibres végétales, construite au sol ou bas dans la végétation. La femelle pond de 2 à 5 œufs qu'elle couve pendant 12 à 14 jours. Les jeunes sont nourris par les 2 parents et restent au nid environ 2 semaines.

Distribution

Son aire de distribution est très vaste, elle recouvre une partie de l'Amérique Centrale et toute l'Amérique du Sud, du sud du Mexique jusqu'à la Terre de Feu, à l'exception de la majeure partie de la forêt amazonienne.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est commune et son aire de distribution est très vaste. Elle n'est pas menacée à l'heure actuelle.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/09/2015 par Régine Le Courtois Nivart © 1996-2017 Oiseaux.net