Bruant jaune

Emberiza citrinella - Yellowhammer

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    citrinella

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 24 à 30 g
Longévité

12 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Oiseau assez grand et allongé, avec une longue queue. Le mâle a la tête jaune, le dessous jaune-citron, le croupion roux, le manteau roux rayé et les flancs rayés. Le blanc de ses rectrices externes est très visible au vol. La femelle est beaucoup moins jaune, plus tachetée et rayée surtout à la tête. Confusion possible avec le Bruant zizi. Il a le croupion brun-olive. Le mâle a la gorge noire en été et la femelle est très semblable à celle du bruant jaune.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Emberiza citrinella caliginosa (w and n British Isles)
  • Emberiza citrinella citrinella (se England and w continental Europe to nw Russia and Poland south to the Balkans)
  • Emberiza citrinella erythrogenys (e Europe to sc Siberia)

Noms étrangers

  • Yellowhammer,
  • Escribano Cerillo,
  • Escrevedeira-amarela,
  • Goldammer,
  • Citromsármány,
  • Geelgors,
  • Zigolo giallo,
  • Gulsparv,
  • Gulspurv,
  • strnádka obyčajná,
  • strnad obecný,
  • Gulspurv,
  • keltasirkku,
  • verderola,
  • Gultittlingur,
  • trznadel (zwyczajny),
  • dzeltenā stērste,
  • rumeni strnad,
  • Обыкновенная овсянка,
  • キアオジ,
  • 黄鹀,
  • 黃鵐,

Voix chant et cris

Bruant jaune
♂ adulte nuptial

Chant monotone qu'il émet généralement perché : 6 notes aiguës suivies d'une note finale mélancolique : "tsi tsi tsi tsi tsi tsi - tiu". Cri métallique "tzit", ou des "tzit - "plus fluides.

Habitat

Régions découvertes, cultivées ou non, avec haies, buissons, bocages ou lisières de bois. Oiseaux typiques des lisières de forêt mais on les trouve aussi en rase campagne, notamment en hiver, lorsque des bandes errent dans les chaumes.

Comportement traits de caractère

Il est souvent perché sur les fils électriques. Dans les champs, il picore les graines en sautillant au sol, accroupi sur ses pattes.
Migrateur partiel. Le bruant jaune est répandu dans toute la France, sauf dans la région méditerranéenne où il est remplacé par le Bruant zizi.

Alimentation mode et régime

Nourriture composée de graines de plantes herbacées de céréales, de baies et d'insectes.

Reproduction nidification

Nid: la femelle édifie près du sol dans un fourré une coupe grossière d'herbes sèches, garnie de crins et d'herbes plus fines. Ponte: ponte d'avril à août. 2 à 5 oeufs blancs rosés couverts de vermiculures brunes ou brun violacé. 13 jours de couvaison. Les jeunes sont nourris par le couple et s'envolent au bout d'une douzaine de jours.

Distribution

Le bruant jaune est présent dans une grande majorité de l'Europe. Son aire de distribution s'étend des monts Cantabriques en Espagne jusqu'au lac Baïkal et aux sources de la Lena en Asie Centrale. En direction du nord, elle atteint le cercle polaire arctique en Scandinavie.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le bruant jaune est un oiseau commun dans une grande variété d'habitats ouverts tels que les broussailles, les haies et les terres cultivées. Néanmoins les modifications qui sont intervenues dans les pratiques agricoles ont entraîné son déclin dans un certain nombre de pays comme la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie et la Lettonie. En France, il est répandu un peu partout, excepté en Corse et dans le Midi.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net