Bucorve d'Abyssinie

Bucorvus abyssinicus - Abyssinian Ground Hornbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Bucérotiformes

  • Famille
    :

    Bucorvidés

  • Genre
    :

    Bucorvus

  • Espèce
    :

    abyssinicus

Descripteur

Boddaert, 1783

Biométrie
  • Taille
    : 100 cm
  • Envergure
    : 122 à 183 cm.
  • Poids
    : 3000 à 4000 g
Longévité

40 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau qui a la taille d'un dindon, présente un plumage entièrement noir avec des primaires blanches bien visibles en vol. Le bec, long, noir et incurvé affiche une large tache rouge-orange à la base de la mandibule supérieure. Il est surmonté à la base du culmen par un casque courbe qui possède une ouverture béante sur le devant. Le casque porte sur le côté des encoches qui en suivent la courbure. La peau orbitale est bleu foncé. Chez les mâles adultes, la peau qui orne la gorge et la partie antérieure du cou présente la même teinte mais avec une bordure écarlate. Elle est terminée par une sorte de sac dilatable rouge dans la zone la plus basse. Chez les femelles, par contre, la peau gulaire est entièrement bleue. Les iris sont brun foncé. Les tarses très longilignes sont noirs ainsi que les pieds qui ont une large semelle. Les juvéniles présentent une livrée noir brunâtre, avec un casque très réduit et des caroncules grisâtres. Le bucorve d'Abyssinie se distingue du Bucorve du Sud par la forme de son casque et par sa taille en moyenne légèrement supérieure. Ce dernier présente en effet un casque totalement fermé devant. Les deux espèces ont des aires de distribution différentes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Abyssinian Ground Hornbill,
  • Cálao Terrestre Norteño,
  • Calau-da-abissínia,
  • Sudanhornrabe,
  • abesszin szarvasvarjú,
  • Noordelijke Hoornraaf,
  • Bucorvo settentrionale,
  • Nordlig markhornkorp,
  • Blåmaskehornravn,
  • krkavčiak prilbatý,
  • zoborožec havraní,
  • Abessinsk Hornravn,
  • kalkkunasarvekas,
  • calau terrestre septentrional,
  • dzioboróg abisyński,
  • Абиссинский рогатый ворон,
  • ジサイチョウ,
  • 地犀鸟,
  • 地犀鳥,

Voix chant et cris

Le bucorve d'Abyssinie émet un cri grave et retentissant assez semblable à celui du Bucorve du Sud. Il s'agit d'un 'w'rump-rah-rah-rah' délivré à des intervalles bien espacés.

Habitat

Cet oiseau est endémique de l'Afrique Subsaharienne, du sud de la Mauritanie, du Sénégal et de la Gambie jusqu'en Afrique Occidentale en passant par la Guinée Bissau et le Sierra Leone. Son aire de distribution se poursuit en direction de l'est à travers la Cameroun, le sud du Tchad, le sud-ouest et le sud du Soudan, le nord-est du Zaïre et l'Ethiopie. Sa limite la plus orientale se situe en Ouganda et dans le nord-ouest du Kenya. Le bucorve du nord fréquente une grande variété d'habitats, les zones boisées, les savanes et les steppes arides. Bien qu'étant surtout un oiseau des plaines, le bucorve d'Abyssinie apprécie également les zones montagneuses ou semi-montagneuses. En Ethiopie, on peut le trouver à des altitudes qui peuvent atteintre entre 1200 et 1500 mètres.En Ouganda, il est présent jusqu'à 2500 mètres.

Comportement traits de caractère

Les bucorves d'Abyssinie vivent en couples, en trio ou en quatuor quand ils sont accompagnés de jeunes oisillons. Ils peuvent même se regrouper par six lorsqu'ils recherchent de la nourriture. Malgré leur assez grande envergure, ils ne s'envolent que lorsqu'ils sont dérangés ou s'ils traversent une zone de hautes herbes. Ce sont des oiseaux timides et sauvages qui, au moindre danger, rejoignent les arbres les plus proches, choisissant ceux qui ont le feuillage le plus dense. Lorsqu'ils sont au sol, dans les herbes basses, ils sont quasiment impossibles à approcher. De loin, ils ressemblent beaucoup à des dindons. Les mâles ont l'habitude de soulever leur queue, de l'étaler et de la fermer exactement de la même façon. Bien qu'ils soient de bons marcheurs, les bucorves d'Abyssinie ont une allure maladroite et une apparence singulière quand ils s'en vont le long des chemins, piquant du bec vers le sol pour capturer quelque proie. Quand un serpent est repéré, trois ou quatres oiseaux unissent leurs efforts jusqu'à ce qu'ils viennent à bout du reptile. Si ce dernier fait de la résistance et les attaque, les bucorves jettent leurs ailes en avant, protégeant ainsi leur tête et leurs autres parties vulnérables.

Alimentation mode et régime

Les bucorves d'Abyssinie sont carnivores, consommant des petits organismes tels que des tortues, des lézards, des amphibiens, des mammifères, d'autres oiseaux, des insectes (coléoptères, locustes) et des arthropodes (scorpions, grandes araignées). Contrairement au Bucorve du Sud qui complète son régime avec un peu de matière végétales (graines, fruits), le bucorve d'Abyssinie se nourrit exclusivement de matière animale. Si l'occasion se présente, il se nourrit même de charogne qu'il trouve en marchant sur les chemins. Le bucorve d'Abyssinie trouve toute sa nourriture à terre.

Reproduction nidification

Les calaos terrestres ont besoin de grands arbres pour nicher mais contrairement aux autres espèces, ils utilisent des cavités ouvertes, des souches branlantes et les femelles ne sont pas emmurées pendant le cycle de reproduction. Au contraire, elles sortent du nid chaque jour pour lisser leurs plumes et évacuer leurs déjections. Ces reproducteurs peu prolixes n'atteignent la maturité sexuelle que vers l'âge de quatre ans. Les femelles pondent deux oeufs qu'elles couvent seules pendant environ un mois. Après que les oeufs aient éclos, il y a une compétition sévère entre les deux oisillons pour entrer en possession des aliments apportés par les deux parents. Après un nombre succint de jours, l'un des deux rejetons meurt par manque de nourriture. L'oisillon survivant continue à occuper le nid pendant une période supplémentaire de trois mois. Il continue à être alimenté par ses parents pendant encore plus de 9 mois

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 31/03/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net