Calao à huppe blanche

Horizocerus albocristatus - White-crested Hornbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Bucérotiformes

  • Famille
    :

    Bucérotidés

  • Genre
    :

    Horizocerus

  • Espèce
    :

    albocristatus

Descripteur

Cassin, 1848

Biométrie
  • Taille
    : 70 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 204 à 399 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le calao à huppe blanche d'Afrique, comprenant trois sous-espèces, est de tous les calaos africains, le plus aisé à reconnaître. Il est caractérisé par son bec sans protubérance et une huppe blanche dont l'extrémité des plumes se termine par de petites taches noires. Pour la forme type, tropicranus a. albocristatus, le reste du plumage, les ailes et la queue inclus, sont noirs et brillants. La queue, très longue est fortement étagée, avec l'extrémité de toutes les rectrices blanche. Le bec atteignant 7 cm est généralement noir avec une tache variable pâle à la base. La peau entourant l'oeil est dénudée et de couleur bleue. Se distinguant de l'espèce type, le tropicranus a. cassini possède des couvertures alaires tachetées de blanc alors que le tropicranus a. macrourus présente un cou écaillé gris.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Horizocerus albocristatus albocristatus (Guinea to Ivory Coast)
  • Horizocerus albocristatus macrourus (Ivory Coast to Benin)
  • Horizocerus albocristatus cassini (Nigeria to n Angola and w Uganda)

Noms étrangers

  • White-crested Hornbill,
  • Cálao Colilargo,
  • Calau-de-crista-branca,
  • Weißschopf-Hornvogel,
  • parókás tokó,
  • Witkuiftok,
  • Bucero crestabianca,
  • Långstjärtad toko,
  • Langhaletoko,
  • toko bielochochlatý,
  • zoborožec bělovlasatý,
  • Hvidtoppet Toko,
  • valkotöyhtötoko,
  • calau de cresta blanca occidental,
  • toko białoczuby,
  • Африканский белохохлый калао,
  • シラガサイチョウ,
  • 白冠弯嘴犀鸟,
  • 白冠犀鳥,

Voix chant et cris

Le cri commence comme une trompette nasillarde qui croît en tonalité jusqu'à devenir une sorte d'aboiement explosif et aigu 'errrrrrrrrrr-yow' qui peut alors être répété et finir de façon stridente.

Habitat

Ces oiseaux forestiers vivent dans les galeries des grandes forêts équatoriales jusque vers 800 mètres d'altitude, ne s'eloignant jamais de la couverture végétale. Ils sont endémiques de l'ouest et du centre de l'Afrique. Leur aire de distribution s'étend en deux morceaux bien distincts : de la Guinée jusqu'au Ghana, puis du sud du Nigéria jusqu'au nord de l'Angola et l'ouest de l'Ouganda en passant par le Cameroun, le Gabon, le Congo et la plus grande partie de l'ex-Zaïre.

Comportement traits de caractère

Les calaos à huppe blanche vivent en couples ou en groupes familiaux.En dépit de leur très longue queue, ils grimpent avec agilité à travers les basses branches des arbres et lorsqu'ils volent, ils semblent flotter dans les airs avec aisance. Ils suivent fréquemment les hordes de cercopithèques. Il en va de même à l'égard de certains grands écureuils des forêts équatoriales. Ce genre d'association s'explique par l'intérêt que présentent les fruits et les insectes que ces espèces arboricoles font tomber ou dérangent sur leur passage et dont les calaos se saisissent alors pour s'alimenter.

Alimentation mode et régime

Les calaos à huppe blanche d'Afrique se nourrissent principalement d'insectes et suivent également les colonies de fourmis légionnaires qu'ils capturent avec adresse. La part de la matière animale représente 85% de son régime, les 15% restants étant composés de fruits mûrs et de matière végétale.

Reproduction nidification

Comme les autres espèces de calaos, la femelle s'enferme dans un trou d'arbre, fabriquant une cloison avec de la boue et des matières fécales et ne laissant qu'une petite ouverture par laquelle le mâle peut la ravitailler dès que les oeufs ont éclos. Pendant sa réclusion, elle perd toutes ses plumes dont elle se sert pour la litière du nid. La ponte peut comprendre jusqu'à 6 oeufs dont l'incubation dure environ 25 jours. Tant que les oisillons sont jeunes et n'ont pas acquis suffisamment de plumage, la femelle reste en leur compagnie au fond de la cavité. Plus tard, elle quitte le nid pour aider le mâle à nourrir la famille. Les petits se réemprisonnent eux-mêmes en utilisant un mélange de fientes et de restes alimentaires.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Calao à huppe blancheFiche créée le 23/03/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net