Calao charbonnier

Anthracoceros malayanus - Black Hornbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Bucérotiformes

  • Famille
    :

    Bucérotidés

  • Genre
    :

    Anthracoceros

  • Espèce
    :

    malayanus

Descripteur

Raffles, 1822

Biométrie
  • Taille
    : 65 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1050 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce calao de grande à moyenne taille affiche une couleur majoritairement noire. Ses longues rectrices centrales noires sont parfois terminées de blanc. Ses rectrices extérieures sont blanches à partir de la moitié de leur longueur. Un large sourcil blanc ou gris clair, se poursuivant jusqu'à la nuque, surmonte le globe oculaire chez 85% des individus. Il est gris sombre ou absent chez les 15% restants. Le mâle adulte possède un bec et un casque jaune pâle, ce dernier formant une lame très acérée. La peau nue orbitale et la tache gulaire sont bleu-noir. L'iris est rouge foncé. La femelle est plus petite, avec un bec et un casque noirs plus modestes. La peau orbitale présente une couleur chair jaunâtre à rose. La peau gulaire est jaune-chamois. Les yeux sont plus pâles que chez le mâle. Les juvéniles sont relativement petits, avec un bec verdâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black Hornbill,
  • Cálao Malayo,
  • Malaienhornvogel,
  • maláj szarvascsőrű,
  • Zwarte Neushoornvogel,
  • Bucero nero,
  • Malajhornkorp,
  • Malayhornfugl,
  • zobákorožec čierny,
  • zoborožec malajský,
  • Sort Næsehornsfugl,
  • mustasarvinokka,
  • calau becfalcat cellut,
  • dzioborożec białodzioby,
  • Чёрная птица-носорог,
  • Kangkareng hitam,
  • クロサイチョウ,
  • 黑斑犀鸟,
  • นกเงือกดำ,
  • 黑腹斑犀鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Le calao charbonnier fréquente les forêts de plaine pourvues d'arbres à feuilles persistantes, le plus souvent en-dessous de 200 mètres d'altitude. On le trouve également dans les forêts-galeries voisines, les zones boisées marécageuses qui subissent l'influence des marées et les forêts secondaires parvenues à un bon stade de régénération. Le calao charbonnier est endémique du sud-est asiatique. Son aire de distribution couvre la péninsule malaise, Sumatra y compris Bangka et Belitung, ainsi que Bornéo.

Comportement traits de caractère

Apparemment, le calao charbonnier est sédentaire et adopte un comportement territorial. Il forme assez rarement des bandes. Lorsque celles-ci existent, elles peuvent atteindre une trentaine d'individus et sont composées surtout d'immatures. Le calao charbonnier recherche sa nourriture dans l'étage moyen et inférieur de la végétation. Il prospecte également dans les enchevêtrements touffus. C'est un visiteur très matinal des arbres fruitiers. Il utilise son bec pour fendre l'enveloppe des fruits et pour décoller l'écorce des branches ou des troncs. Il capture les chauves-souris qui sortent des grottes à la tombée de la nuit et il les donne en nourriture à ses jeunes.

Alimentation mode et régime

Les calaos charbonniers se nourrissent principalement de fruits riches en lipides. Ils consomment moins de figues que la plupart des autres calaos végétariens et leur menu comporte au moins 17 variétés de plantes. Ils ingurgitent également des petits animaux, y compris des insectes, des chauves-souris et des oeufs d'autres espèces d'oiseaux. La part végétale de leur menu constitue environ 80% du total, le reste, soit 20%, est formé par des proies animales.

Reproduction nidification

On sait vraiment peu de choses sur la reproduction de ce calao. Il n'y a pas de saison de nidification bien définie, car cet oiseau dépose ses oeufs en janvier-février, en avril, en août et en novembre-décembre. Le nid est placé dans la cavité naturelle d'un arbre ou dans un ancien nid de pic. En captivité, la ponte contient 2 ou 3 oeufs qui sont couvés pendant environ 30 jours. Les jeunes naissent nus et présentent un peau jaune rosâtre pendant toute la durée du séjour au nid. Le mâle ravitaille la femelle et les oisillons pendant tout le temps que dure le cycle de reproduction. C'est dire que, contrairement aux calaos du genre tockus, la femelle reste enfermée avec les oisillons jusqu'à leur envol. Les jeunes quittent le nid au bout d'environ 50 jours après l'éclosion. Chaque adulte prend alors en charge l'alimentation et l'éducation d'un jeune différent. Le mâle ne commence à émettre des cris rauques et pénétrants qu'après la période de nidification.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas vraiment en danger. Toutefois, actuellement, selon les critères de l'IUCN, elle est considérée comme presque menacée. Sa densité est assez variable mais, dans certaines régions, elle est est répandue à localement commune. Comme elle vit surtout dans les plaines, elle est assez sensible à la modification et à la destruction de son habitat.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/02/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net