Calao de Walden

Rhabdotorrhinus waldeni - Walden's Hornbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Bucérotiformes

  • Famille
    :

    Bucérotidés

  • Genre
    :

    Rhabdotorrhinus

  • Espèce
    :

    waldeni

Descripteur

Sharpe, 1877

Biométrie
  • Taille
    : 65 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau possède un bec rouge surmonté d'une excroissance cornée qu'il est convenu d'appeler casque. Le casque porte plusieurs encoches noirâtres qui lui donnent une apparence plissée. La mandibule inférieure porte également plusieurs petites cavités qui alternent avec des arêtes jaunâtres. Chez le mâle, la tête, le cou et la partie supérieure de la poitrine sont roux. La peau nue orbitale et la poche gulaire affichent une teinte orange. Les ailes et le dos sont noirs, avec des reflets vert bleuâtre. La queue présente une coloration beige ou chamois sombre avec une terminaison noire. La femelle ressemble au mâle. Elle s'en distingue cepandant par sa tête et son dessous noirs, ainsi que par son casque légèrement plus petit.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Walden's Hornbill,
  • Cálao Grande de Panay,
  • Waldenhornvogel,
  • vörösnyakú szarvascsőrű,
  • Waldens Jaarvogel,
  • Bucero beccorugoso,
  • Visayahornkorp,
  • Negroshornfugl,
  • zobákorožec hnedohlavý,
  • zoborožec žlutobradý,
  • Panayrynkenæb,
  • visayasinsarvinokka,
  • calau de Walden,
  • dzioborożec kasztanowogłowy,
  • Калао Валдена,
  • アカガシラサイチョウ,
  • 扭嘴犀鸟,
  • 皺嘴皺盔犀鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Les calaos de Walden habitent la canopée des forêts primaires denses, mais aussi les zones boisées dégradées et occasionnellement les arbres isolés de clairières. Ils sont probablement adaptés pour l'étage inférieur ou moyen de la végétation, vivant à des altitudes qui varient entre 400 et 1200 m sur Panay et entre 300 et 950 m sur Negros. Ils nichent en général dans les plus grands arbres. Les calaos de Walden sont exclusivement endémiques des Philippines où ils fréquentaient à l'origine trois îles du centre de l'archipel, Guimaras, Panay et Negros. En raison de la déforestation intensive, il est probablement éteint dans la première des îles et les populations restantes sont rares et fragmentées dans les deux autres îles restantes, ne dépassant vraisemblablement pas les 80 couples.

Comportement traits de caractère

C'est un oiseau sédentaire. Il peut cependant être erratique ou effectuer des mouvements altitudinaux pour rechercher sa nourriture. Son cri, court et puissant, est un trille caquetant 'au-au-au-auk' , répété régulièrement et rapidement.

Alimentation mode et régime

Les calaos de Walden se nourrissent dans les méliacées et les autres arbres fruitiers en petites bandes qui sont souvent des groupes familiaux. Ils s'appellent bruyamment les uns les autres lorsqu'ils ont trouvé un site de nourrissage intéressant ou lorsqu'un prédateur est susceptible de venir troubler leur quête. Leur régime est assez varié, il peut comprendre des souris ou des petits oisillons au nid, mais dans la nature, il est constitué surtout de figues et de fruits mous qu'ils trouvent dans les forêts pluviales primaires situées à basse et à moyenne altitude.

Reproduction nidification

A Panay, la saison de nidification commence très probablement au mois de mars. Le nid est situé dans la cavité d'un grand arbre, la plupart du temps de la famille des diptérocarpes. La ponte est constituée habituellement de deux et parfois de trois oeufs. L'éclosion se déroule entre mai et juillet. Comme chez la plupart des grands oiseaux, la durée du cycle reproductif est longue. Dès que la femelle est prête à pondre, le mâle apporte de la boue avec laquelle le couple confectionne un mur solide qui obstrue la quasi-totalité de l'ouverture du nid. La femelle reste à l'intérieur et couve les oeufs et les oisillons juqu'à ce que ce que les jeunes soient aptes à voler. Pendant tout ce temps,elle est totalement dépendante du ravitaillement que le mâle lui apporte.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les espèces qui se reproduisent aussi lentement supportent difficilement les effets conjugués de plusieurs facteurs défavorables et subissent de ce fait un déclin inexorable. La première menace qu'encoure la calao de Walden est constitué par la dégradation importante de son habitat. La déforestation intense est sans doute responsable de sa raréfaction dans les îles de Panay et Négros et de sa disparition à Guimaras où la suppression de zones boisées est quasi totale. Etant donné sa grande dépendance pour les fruits, il est probable que l'absence de ressources dans un habitat devenu très réduit soit responsable de son importante regression. La chasse, particulièrement sévère sur Panay, représente la seconde menace. Le fait que cet oiseau se regroupe à certains moments de l'année le rend particulièrement vulnérable, comme il semble que çà ait été le cas en 1997, où près de 40 oiseaux (pas forcément uniquement des calao de Walden) furent tués dans une seule et même journée. La capture d'oiseaux dans un but commercial constitue la troisième menace. Les calaos piégés sont vendus dans des mini-zoos locaux ou à des collectionneurs privés.
Les endroits où les calaos de Walden ont été localisés sont considérés comme des sites-clés qui bénéficient de mesures de protection.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Calao de WaldenFiche créée le 02/06/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net