Calao tarictic

Penelopides panini - Visayan Hornbill

Calao tarictic
Systématique
  • Ordre
    :

    Bucérotiformes

  • Famille
    :

    Bucérotidés

  • Genre
    :

    Penelopides

  • Espèce
    :

    panini

Descripteur

Boddaert, 1783

Biométrie
  • Taille
    : 45 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 486 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte, la tête est très caractéristique : calotte hirsute, qui se prolonge par le cou et le haut de la poitrine blanc chamoisé, joues, couvertures oriculaires et gorge noir teinté de reflets verts. Le bec allongé et légèrement incurvé est rouge foncé avec des stries jaunes disposées à intervalles réguliers à partir de la base sur les deux maxillaires. Il est surmonté d'un petit casque rouge uni. Le manteau, le dos et les couvertures alaires sont noirs avec des reflets métalliques verts. Ils contrastent harmonieusement avec la poitrine blanche, l'abdomen et les culottes roussâtres. La queue est blanc chamoisé sur le dessus et le dessous, avec une extrémité noire dans le dernier tiers. Les pattes et les pieds affichent une couleur brun noirâtre et l'iris est rouge.
Chez le tarictic, le dimorphisme sexuel est flagrant. La femelle est presque entièrement noire. Le casque est plus modeste, le nombre de stries sur les mandibules est plus réduit (3 en haut, 2 en bas). La peau nue autour des yeux est bleuâtre et le fond du bec est noir.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Penelopides panini panini (Masbate, Panay, Sicogon, Pan de Azucar, Guimaras and Negros. c Philippines.)
  • Penelopides panini ticaensis (Ticao I.. nc Philippines.)

Noms étrangers

  • Visayan Hornbill,
  • Cálao Chico de Panay,
  • Tariktikhornvogel,
  • tariktik szarvascsőrű,
  • Panay-neushoornvogel,
  • Bucero delle Visayas,
  • Visayahornskata,
  • Visayhornfugl,
  • zobákorožec tariktik,
  • zoborožec rýhozobý,
  • Panayhornfugl,
  • filippiiniensarvinokka,
  • calau de les illes Visayes,
  • dzioborożec maskowy,
  • Рыжехвостый калао-пенелопидес,
  • カオグロサイチョウ,
  • 棕尾犀鸟,
  • 棕尾斑嘴犀鳥,

Habitat

Les calaos tarictics sont endémiques des Philippines. Leur aire de distribution est très réduite (moins de 50 000 km carrés) et morcelée. Ils vivent uniquement dans les îles de Guimaras, Masbate, Panay et Negros ainsi que dans les îlots de Sicogon et Pan de Azucar, situés au sud-est.Ces oiseaux fréquentent principalement les forêts primaires diptérocarpes d'arbres à feuilles persistantes, mais ils s'égarent parfois dans les forêts de montagne, les peuplements secondaires, et les arbres fruitiers isolés avoisinants; Ils s'installent plutôt dans les étages bas de la canopée, recherchant même occasionnellement leur nourriture à terre. A l'intérieur des forêts, le tarictic est un habitué des lisières et des clairières, délaissant les couverts denses. La densité de calaos est plus importante en-dessous de 1050-1100 mètres d'altitude. Cependant, au dire des chasseurs, cette espèce a tendance à se déplacer de plus en plus jusqu'à 1500 mètres, peut-être en réponse à la déforestation et à l'abattage qui deviennent relativement importants dans les basses terres.

Comportement traits de caractère

Le calaos tarictics se nourrissent en groupes ne dépassant pas généralement la douzaine d'individus. Ce sont des rassemblements bruyants et les oiseaux produisent des incessantes notes qui sonnent comme ' ta-ric-tic' 'ta-ric-tic'. Dès que quelques oiseaux quittent le groupe, ils sont remplacés par un nombre égal de congénères qui prennent la relève dans l'arbre commun. Le manège peut durer pendant toute la journée. Pendant leurs repas, les tarictics utilisent leurs longs becs un peu semblables à ceux des toucans. Ils leur permettent de saisir les fruits avec habilité mais aussi d'extraire les coléoptères et les larves d'insectes contenues dans l'écorce des troncs.

Alimentation mode et régime

C'est principalement un végétarien. 70% de son régime sont constitués de fruits et de baies et l'espèce visite assez communément les figuiers. Les 30 % restants composent la partie animale de son menu . Ils sont particulièrement importants pendant la période de nidification. Le tarictic se nourrit d'insectes, surtout des coléoptères mais les lézards et les vers de terre sont également les bienvenus. De nombreux spécialistes affirment qu'il est également myrmécophage et qu'il capture des fourmis volantes .

Reproduction nidification

A la saison de nidification, la femelle pond deux ou trois oeufs dans une cavité d'arbre. Au moment de la ponte, elle s'enferme dans cet espace restreint et le mâle l'aide à obturer l'entrée avec des matériaux divers tels que de la boue, des aliments et des matières fécales agglomérés avec de la salive. Ils ne laissent qu'une petite ouverture par laquelle le mâle peut ravitailler la femelle et la nichée. Le mélange consolidé est dur comme de la brique et protège efficacement la famille contre les prédateurs. L'incubation dure entre 28 et 31 jours et il faut encore 50 et 65 jours après l'éclosion pour que les oisillons cassent la paroi et se libèrent enfin du nid. L'ensemble du cycle de nidification est estimé environ à 95 jours. A cette date, les jeunes sont suffisamment développés et aptes à se défendre par eux-mêmes.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Calao taricticFiche créée le 29/08/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net