Cama brune

Chamaea fasciata - Wrentit

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sylviidés

  • Genre
    :

    Chamaea

  • Espèce
    :

    fasciata

Descripteur

Gambel, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 13 à 16 g
Longévité

12 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Les Camas brunes sont des petits passereaux avec une large tête ronde, des courtes ailes arrondies, ce qui leur donne une allure générale grassouillette, rebondie et charnue. Elles ont de longues pattes et une longue queue qu'elles maintiennent en l'air sous différents angles à distance du corps. Leur bec est bref et légèrement courbé.
Comme leur nom anglais l'indique bien (wrentit), ces petits oiseaux ont un apparence extérieure qui rappelle à la fois celle des troglodytes (wrens) et des mésanges (tits).
Les Camas brunes sont presque entièrement gris brunâtre, avec une quantité plus ou moins importante de stries rose pâle sur le ventre. La zone qui couvre le pourtour de l'œil est distinctement blanche et cernée par un anneau orbital sombre. Les 2 partenaires sont semblables. Les juvéniles ne diffèrent guère des adultes.
Les différentes races se distinguent par le contraste existant entre le dessus et les parties inférieures :
Chez la race phaea, le dos est plus brun et plus foncé. Chez la race rufula, le plumage est plus pâle que chez la précédente, le dessus est d'un brun plus riche et plus clair, le dessous est cannelle nuancé de couleur vin, les flancs sont lavés de roux. Chez la race magra, le dessus brun sombre contraste avec les flancs rose-brun clair. Chez henshawi, le dessus grisâtre est mis en valeur par les parties inférieures chamoisées.
Les Camas brunes sont souvent confondues avec les Mésanges à longue queue (Aegithalidae).

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Chamaea fasciata fasciata (wc California. w USA.)
  • Chamaea fasciata phaea (w Oregon. w USA.)
  • Chamaea fasciata margra (sc Oregon. w USA.)
  • Chamaea fasciata rufula (nw California. w USA.)
  • Chamaea fasciata henshawi (s California. w USA. and nw Mexico)

Noms étrangers

  • Wrentit,
  • Camea,
  • Chaparraltimalie,
  • ökörszem-cinege,
  • Winterkoningmees,
  • Cinciascricciolo,
  • Messmyg,
  • Chaparralfugl,
  • kamea pásikavá,
  • cistovníček pobřežní,
  • Gærdesmuttemejse,
  • kaliforniantimali,
  • timalí americà,
  • puzik,
  • krūmāju tarkšķis,
  • Американская тимелия,
  • ミソサザイモドキ,
  • 鹪雀莺,
  • 鷦雀,

Voix chant et cris

Cama brune
adulte

Les mâles et les femelles chantent à toutes les heures de la journée. Ils s'expriment à toutes les saisons de l'année en restant cachés au plus profond des buissons où ils ne sont repérés que par leur voix. Cependant, leurs vocalises sont plus nettes et atteignent leur paroxysme entre mars et juin. Le chant dure environ 4 secondes, la plus grande partie est composé de "yip-yip" et se termine par des trilles roulés "tr-tr-tr-r-r-r". Il se déroule au rythme de quatre séquences par heure. La femelle produit un chant assez similaire, mais il ne se finit pas par un trille. Les 2 partenaires se répondent les uns aux autres quand ils sont séparés. D'autres cris sont utilisés dans le cadre des déplacements ou dans des affrontements. Des vrombissements d'ailes servent à détourner les intrus du nid.

Habitat

Les Camas brunes vivent dans les zones broussailleuses côtières et dans le chaparral qui longe le littoral ouest de l'Amérique du Nord. Le chaparral est une sorte de maquis que l'on trouve particulièrement en Californie et au nord-ouest du Mexique. Cet écosystème est constitué de buissons et de broussailles de chênes, de genévriers et de rhamnacées.
Ils fréquentent également les jardins et les parcs qui sont pourvus d'arbrisseaux à la banlieue des villes.
Dans les endroits éloignés des côtes, ces petits passereaux apprécient les fourrés proches des ruisseaux, les chênaies, les parcelles mixtes constituées d'arbres à feuilles permanentes et les broussailles épaisses telles que les lilas de Californie, les manzanitas, les mûres et les plantes à coyote (Baccharis pilularis).

Comportement traits de caractère

Les Camas brunes recherchent leur nourriture en glanant dans les parties lignées des plantes. Elles accordent moins d'intérêt aux feuilles, aux pétioles des fleurs et aux fruits. Elles procèdent à de vagues vols stationnaires. Elles adhèrent moins souvent aux phrygmacées en mimules et pratiquent moins fréquemment le gobage des mouches.
On les trouve régulièrement en solitaire,en couple ou en groupes familiaux. Les individus ne sont pas très éloignés les uns des autres quand ils se désaltèrent près des mares à eau stagnante. Elles s'humidifient plus souvent en se collant à la surface des plantes qui ont recueilli des gouttes de précipitation.
De manière générale, elles ne sont pas très dépendantes de l'eau. Les Camas brunes vivent à des altitudes qui varient du niveau de la mer à 2 300 mètres. Elles sont sédentaires.

Alimentation mode et régime

Les Camas brunes consomment surtout des insectes et des invertébrés (chenilles de lépidoptères, coléoptères, punaises, fourmis, des petites guêpes, des coccoïdes (insectes du genre Chlorella), mais également des araignées et des mille-pattes). Ces petits passereaux ingèrent aussi des fruits et des graines, les sureaux (sambucus), les symphorines, les mûres, les lauriers et les sumacs remplissant le contenu de leur armoire à pharmacie ou constituant des réserves pour l'hiver. Les matières végétales, bien que ne formant que 46% du menu, jouent un rôle important pendant la saison hivernale.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule de mars à juin. Le début de période des nids dépend généralement des conditions climatiques, la fin de la saison tient compte des données hygrométriques et des autres composantes de la météorologie. Compte-tenu de ces dernières, 20% des couples sont capables de mener à terme plus d'une couvée. Le première couvée est précoce, ceci est dû principalement au fait que les partenaires s'apparient rapidement, conservent leurs liens conjugaux pendant toute la vie, et sont très conservateurs en ce qui concerne les lieux de nidification, et ce pendant de nombreuses années consécutives.
Les Camas brunes nichent en couples isolés, ce qui ne les empêche pas parfois de construire des nids où elles se reproduisent à 4 mètres de distance les unes des autres. Habituellement en 6 ou 7 jours, elles modèlent une coupe profonde et compacte avec des fibres, de l'écorce, liés entre eux par de la toile d'araignée et des tiges végétales. L'édifice est placé entre 30 centimètres et 1 mètre 50 au-dessus du sol. La ponte contient 2 ou 4 œufs de couleur bleu verdâtre, qui sont couvés par les 2 parents pendant 14 à 15 jours et demi. Les oisillons séjournent dans la coupe entre 11 et 19 jours et restent au sein de la cellule familiale pendant en moyenne 30 jours (possible jusqu'à 41 jours).
Dans les habitats qui longent les cours d'eau, la hauteur du nid peut égaler 3 mètres 50 et le territoire peut dépasser la superficie de 2 hectares. Après l'envol, le juvénile choisit un chaperon en compagnie duquel il reste jusqu'à l'âge de 11 mois et qui s'occupe de son éducation.
Les nids de camas sont parasités par des Vachers à tête brune. Ces derniers subissent la prédation des Geais de Californie et de divers serpents du genre Thamnophis ou Pituophis. Les couples battissent alors 5 ou 6 nids de moindre qualité qui servent de leurre pour les prédateurs. Les jeunes atteignent la maturité sexuelle à l'âge d'un an. Leur espérance de vie va jusqu'à 3 ans et 3 mois après le baguage. Les mâles vivent plus longtemps que les femelles.

Distribution

5 sous-espèces existantes de l'état de Washington jusqu'à la Baja :
C. f. phaea - extrême ouest des États-Unis de l'ouest de l'Oregon vers le sud en suivant les côtes humides jusqu'en Californie.
C. f. margra - intérieur du sud de l'Oregon.
C. f. rufula - nord-ouest de la Californie, de l'Oregon jusqu'à la baie de San Francisco.
C. f. fasciata - centre de la Californie du comté de Monterey jusqu'au comté de San Luis Obispo.
C. f. henshawi - sud de la Californie, extrême nord-ouest du Mexique (nord-ouest de la Baja californienne).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Camas brunes ne sont pas globalement menacées. Elles sont abondantes sur les versants broussailleux des montagnes, en particulier le long du littoral et dans les étendues de chaparral. Sur leur aire de distribution, il est probable qu'elles progressent en direction de l'est et du nord-est grâce à la déforestation et aux restructurations que cette dernière entraîne. Les populations bénéficient également des précipitations d'hiver et du très bon taux de réussite dans les nichées du printemps. Par contre, la réduction des parcelles de chaparral entraîne le déclin de certaines populations et même leur extinction locale dans les secteurs urbains.
Les basses altitudes et l'interdiction de l'agriculture par écobuage favorise la diversité des habitats et une certaine augmentation des sites de reproduction.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cama bruneFiche créée le 08/12/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net