Canard de Smith

Anas smithii - Cape Shoveler

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Anas

  • Espèce
    :

    smithii

Descripteur

Hartert, 1891

Biométrie
  • Taille
    : 53 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 688 à 830 g
Distribution

Distribution

Description identification

En plumage nuptial ou en plumage éclipse, les canards de Smith sont pratiquement identiques. Chez le mâle adulte, la tête et le cou sont jaunâtre terne avec de fines stries sombres qui sont surtout visibles sur le capuchon et sur la nuque. Le corps est presque entièrement brun noirâtre mais les plumes ont de larges bordures brun jaunâtre, ce qui donne à cette partie un aspect fortement écaillé. Le croupion et les sus-caudales noir verdâtre contrastent légèrement avec la queue brun foncé. Les scapulaires et les tertiaires sont bleuâtre brillant, les couvertures alaires bleu grisâtre. Une large extrémité blanche orne les grandes couvertures. Les primaires sont brun foncé, les secondaires bleu-vert métallique. Tous ces ornements sont très visibles lorsque l'oiseau est en vol avec les ailes déployées. Les couverture sous-alaires sont blanchâtres avec des taches brunes sur le bord de traîne. Les rémiges sont brun grisâtre.
Chez la femelle, le plumage est plus fade et moins bigarré mais les liserés clairs sont plus larges et l'aspect écaillé ressort plus nettement. La tête et le cou contrastent moins avec le reste du corps. Les scapulaires, le croupion et les sus-caudales forment un ensemble brun clair. La barre des grandes couvertures est plus étroite et plus grisâtre, ce qui la rend quasiment indistincte.
Le juvéniles ressemblent aux femelles mais ils paraissent encore plus écaillés. Les jeunes mâles se distinguent assez rapidement des jeunes femelles par la coloration de leurs ailes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Cape Shoveler,
  • Cuchara del Cabo,
  • Pato-trombeteiro do Cabo,
  • Kaplöffelente,
  • fokföldi kanalasréce,
  • Kaapse Slobeend,
  • Mestolone del Capo,
  • Kapskedand,
  • Kappskjeand,
  • kačica ploskozobka,
  • lžičák kapský,
  • Kapskeand,
  • kapinlapasorsa,
  • Kaapse Slopeend,
  • ànec cullerot sud-africà,
  • Spónönd,
  • płaskonos przylądkowy,
  • Kāpzemes platknābis,
  • kapska žličarica,
  • Капская широконоска,
  • ケープハシビロガモ,
  • 褐顶琵嘴鸭,
  • 褐頂琵嘴鴨,

Voix chant et cris

Canard de Smith
♂ adulte

Les canards de Smith ne sont pas très bruyants vocalement. Le mâle délivre un "rrar" isolé et puissant. La femelle produit une série de cancanements descendants et des cris isolés. Pendant la période nuptiale, le mâle fait entendre des "caouik" rudes et un caquètement abrupt. A cette époque de l'année, d'autres cris sont également émis.

Habitat

Les canards de Smith fréquentent les étendues d'eau douce peu profondes ainsi que les habitats saumâtres. On les trouve généralement sur les lacs, dans les marécages et dans les régions qui sont temporairement envahies par les eaux. Ils se nourrissent dans les eaux riches en plancton comme les stations d'épuration, mais ils tolèrent également les habitats salins tels que les lagunes, les estuaires battus par les marées et les marais salants. Par contre, ils évitent les lacs avec de grandes profondeurs, les rivières au débit rapide, les petits barrages servant à l'irrigation des terres agricoles et les réservoirs. Ces derniers sont toutefois utilisés comme refuges temporaires.

Comportement traits de caractère

Canard de Smith
adulte

Les canards de Smith sont généralement assez grégaires. On les trouve en couples ou en petites bandes mais il peut y avoir des rassemblements de plusieurs centaines d'individus après la mue. Quand ils se nourrissent, ils ont un comportement assez semblable à celui des souchets des autres continents. Ils barbotent, marchent et nagent, balayant latéralement la surface de l'eau avec leur bec et immergeant parfois la tête et le cou. Ils basculent rarement le corps en avant. Bien qu'ils s'associent parfois avec d'autres espèces d'anatidés, ils restent la plupart du temps à l'écart.
Les canards de Smith ont un vol rapide. Grâce à leurs battements précipités, ils n'ont aucune peine à décoller de l'eau. Leurs déplacements saisonniers sont peu connus. Ils sont probablement associés à la saison sèche. Pendant la migration, ces oiseaux parcourent parfois plus de 1000 kilomètres.

Alimentation mode et régime

Les canards de Smith se nourrissent principalement de petits invertébrés aquatiques (insectes, mollusques et crustacés). Ils consomment également des amphibiens (têtards de grenouilles du genre Xenopus). Les matières végétales sont également consommées, notamment les graines et les tiges des plantes aquatiques. Les canards de Smith recherchent leur nourriture surtout en barbotant. Ils utilisent parfois des techniques coopératives.

Reproduction nidification

La nidification se déroule à tous les mois de l'année, mais principalement d'août à décembre. La formation des couples a lieu juste après la mue post-nuptiale. Les nids sont placés à terre, souvent à faible distance les uns des autres dans la végétation basse toujours à proximité de l'eau. Ils sont fabriqués avec des tiges de roseaux et des herbes, l'intérieur de la coupe est garni avec des plumes. La ponte comprend 5 à 12 œufs qui sont couvés pendant 27 à 28 jours. Quand ils naissent, les oisillons ont un duvet brun, sur le dessus et un duvet jaune pâle sur le dessous. L'envol intervient environ 8 semaines après l'éclosion.

Distribution

Les canards de Smith sont originaires du sud du continent africain. Leur aire de distribution couvre la quasi-totalité de l'Afrique du Sud et se poursuit vers le nord jusqu'en Namibie et au Botswana. Quelques rares populations vivent aussi en Angola et au Zimbabwe. En Afrique du Sud, cet oiseau est très répandu dans la province du Cap, dans l'Etat Libre d'Orange et au Transvaal. Il est plus rare au Natal et au Zoulouland. Les canards de Smith sont également connus sous le nom vernaculaire de souchet du Cap.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les canards de Smith sont localement communs. Aucune estimation de leurs effectifs n'a jamais été effectuée mais ceux-ci semblent stables en l'absence de véritables menaces sur l'ensemble de leur aire de distribution. Le seul danger qu'ils doivent endurer est la réduction de l'habitat qui leur convient. Cette espèce est classée comme "de moindre préoccupation".

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/06/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net