Capucin nonnette

Lonchura cucullata - Bronze Mannikin

Capucin nonnette
♂ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Estrildidés

  • Genre
    :

    Lonchura

  • Espèce
    :

    cucullata

Descripteur

Swainson, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 9 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 10 à 12 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont identiques. La zone qui va du front jusqu'au capuchon, la nuque, la face, les côtés du cou et le menton sont noirs à noir brunâtre. La couleur noire s'étend jusqu'au milieu de la poitrine, formant une sorte de bavette. La plupart des oiseaux ont un lustre ou un reflet pourpre sur la face et les côtés du cou, certains individus affichant même un vernis noir sur le sommet de la calotte. Le manteau, le dos et les scapulaires sont bruns, avec des nuances grises ou chamois- gris en plumage usé. Les plumes externes des scapulaires portent une marque vert-bouteille qui est à peine perceptible. Le croupion et les couvertures sus-caudales sont largement barrés de noir et de blanc. La queue courte et arrondie, présente une teinte brun-noir. Les petites, moyennes et grandes couvertures alaires sont brun sombre, presque brun- chocolat, avec des extrémités et une bordure plus pâle ; l'alula, les couvertures primaires et les plumes de vol affichent une couleur noire, toutes terminées de brun mais de façon plus évidente sur la partie intérieure des secondaires. Les tertiaires sont brun chaud. En dessous de la poitrine, les parties inférieures sont entièrement blanches. Le bas de la poitrine est bordé d'un brun ou d'un brun foncé formant de larges croissants qui s'étendent jusque sur les côtés des flancs. La partie centrale des flancs est noire avec des reflets vert foncé. Les couvertures sous-caudales blanches sont finement barrées de brun noirâtre. Le bec, trapu et large à la base, présente une mandibule supérieure noire qui contraste avec la mandibule inférieure grise ou bleu grisâtre. Les pattes et les pieds sont noirs ou noir grisâtre.

Contrairement aux astrilds, adultes et jeunes ont un plumage différent. Les juvéniles sont entièrement pâles ou brun-chamois terne avec une tête et une face brun sombre ainsi qu'un menton, une gorge et une poitrine gris-brun chamoisé. Le manteau, le dos et le scapulaires sont bruns, les plumes de vol brun foncé. Le croupion, les couvertures sus-alaires et la queue possèdent la même couleur que les adultes, bien que le croupion soit plus pâle. Le dessous est chamois avec une teinte plus brune sur les côtés de la poitrine et sur les flancs. Le bec est corne grisâtre.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Lonchura cucullata cucullata (Senegal and Gambia to s Sudan, Uganda and w Kenya, Bioko I.)
  • Lonchura cucullata scutata (Ethiopia and e Kenya to se South Africa and e Angola, Comoro Is.)

Noms étrangers

  • Bronze Mannikin,
  • Capuchino bronceado,
  • Freirinha-bronzeada,
  • Kleinelsterchen,
  • kis szarkapinty,
  • Gewoon Ekstertje,
  • Munia bronzea,
  • Mindre skatfink,
  • Bronsemannikin,
  • mníška malá,
  • stračka malá,
  • Skadefinke,
  • pronssimanikki,
  • Gewone Fret,
  • maniquí bronzat,
  • mniszka srokata,
  • Бронзовокрылая амадина,
  • ハゴロモシッポウ,
  • 铜色文鸟,
  • 古銅色文鳥,

Voix chant et cris

Le capucin nonnette émet des 'tsek' ou des 'chik, chik, chikka' bourdonnants et poussifs. Son chant est constitué par une série de notes fuyantes 'chi-chu, che-ri-hit' qu'il répète fréquemment.

Habitat

Le capucin nonnette est l'un des petits granivores les plus répandus et les plus communs de toute l'Afrique des savanes, du niveau de la mer jusqu'à 2150 mètres d'altitude, mais plus couramment au-dessous de 1500 mètres. Il fréquente les zones boisées ouvertes ou semi-ouvertes avec des buissons, la lisière des terres cultivées, la bordure des étangs et des zones marécageuses. On le trouve en grand nombre dans les jardins et à leurs abords, près des villages et des peuplements humains. Il suit la progression des zones déffrichées et s'installe assez régulièrement dans les zones agricoles nouvellement mises en culture. Dans certaines parties de son aire de distribution, notamment dans les rizières et dans les champs de céréales d'Afrique Occidentale, il est considéré comme un véritable fléau. Le capucin nonnette est endémique de l'Afrique au sud du Sahara. D'ouest en est, son aire s'étend de la Gambie et du Sénégal jusqu'au Soudan, puis en se dirigeant vers le sud, en Ethiopie, au Kenya, en Tanzanie, dans l'ensemble de l'Afrique Orientale et Australe à l'exception de la Somalie, du sud de l'Angola, de la Namibie, du Botswana et de la partie occidentale de l'Afrique du Sud. Le capucin nonnette est représenté sur le continent sous la forme de deux sous-espèces. Lonchura cucullata cuccullata, la race type, vit en Afrique Occidentale et grossièrement au nord d'une ligne qui traverse le Kenya. Lonchura c. scutata vit en Afrique Orientale et Australe au sud de cette même ligne. L'espèce vit dans certaines îles en bordure du continent telles que Tomé et Principe, Pemba, Mafia Island, Zanzibar et les Comores.

Comportement traits de caractère

Ce sont des oiseaux très grégaires qui vivent en groupes ou en bandes qui semblent dominées par un mâle. Ces rassemblements mixtes sont souvent composés d'astrilds et d'autres espèces de capucins. Ils accomplissent de nombreuses tâches en commun. Par exemple, toute la bande s'implique dans la construction du nid qui sert de reposoir. Cette construction spécifique est continuellement en travaux, étant démantelée et reconstruite chaque jour. Les contacts corporels entre les membres de la bande sont très fréquents pendant les périodes de repos ou lorsqu'ils sont perchés. Un comportement typique consiste à se rassembler en groupes serrés, les uns contre les autres, sur des hautes tiges de graminées ou des branches d'arbustes bas et de se livrer à une toilette mutuelle. Sa queue et ses ailes courtes, son corps plutôt rond donnent à son vol une impression de fragilité et d'incertitude quant à la direction. Ces oiseaux sont assez sociables. Ils se laissent facilement approcher et ils ne prennent souvent leur envol qu'au dernier moment. Si la crainte les fait fuir, leur trajet est court et ils se posent toujours à proximité.

Alimentation mode et régime

Les capucins nonnettes s'alimentent principalement des graines de graminées et sont observés à l'étage inférieur de la végétation ou à même le sol, dans tout milieu ouvert. Lorsqu'ls recherchent leur nourriture, ils grimpent souvent sur les tiges, tête à l'envers. Dans certains régions, ils consomment une grande quantité de riz et de graines cultivées. Ils ingurgitent également des termites et des fourmis volantes qu'ils capturent en vol ainsi qu'une grande variété d'insectes. Il leur arrive de s'alimenter du nectar de certaines fleurs et de filaments prélevés sur certaines algues vertes.

Reproduction nidification

La reproduction peut intervenir à tout moment de l'année.Cependant, la période où l'activité est la plus intense se situe de novembre à janvier dans le sud, progressivement plus tard au fur et à mesure que l'on remonte vers le nord. Les oiseaux passent de longs moments à construire les nids qui servent à deux usages : certains servent à la reproduction et d'autres sont utilisés uniquement comme dortoir commun. Les capucins nonnettes sont très prolifiques et élèvent plusieurs couvées par saison. Le nid dont l'usage est réservé à la reproduction est une structure en herbe surmontée d'un dôme. La femelle y dépose 4 à 8 oeufs.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/06/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net