Caurale soleil

Eurypyga helias - Sunbittern

Systématique
  • Ordre
    :

    Eurypygiformes

  • Famille
    :

    Eurypygidés

  • Genre
    :

    Eurypyga

  • Espèce
    :

    helias

Descripteur

Pallas, 1781

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 180 à 220 g
Longévité

15 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le caurale soleil est un oiseau de taille moyenne dont l'aspect est intermédiaire entre celui d'un râle et celui d'un héron. Il possède un long cou et un long bec ainsi qu'un plumage assez joliment dessiné. Son corps est trapu et sa tête paraît proportionnellement petite en comparaison. Chez les adultes, la tête est presque entièrement noire, avec une large rayure blanche en dessous et au-dessus de l'œil. Le cou, la poitrine et les épaules sont bruns avec des vermiculures, contrastant avec la gorge, le ventre et les sous-caudales qui sont chamois clair ou blancs.
La taille, la coloration et la décoration du plumage sont assez semblables entre mâles, femelles et même juvéniles. Lorsqu'il déploie des ailes, le caurale soleil dévoile de magnifiques panneaux châtain et orange au niveau des primaires ainsi qu'une série de superbes ocelles blancs. Ces panneaux sont bordés à la limite inférieure par une large bande noire. Quand il étale sa queue en éventail, on peut nettement apercevoir une double bande châtain-orange bordée de noir.
Les iris sont rouge-rubis. La mandibule supérieure est noire contrastant avec la mandibule inférieure jaune orangé. Les pattes et les doigts sont également jaune orangé.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Eurypyga helias major (Guatemala to w Ecuador)
  • Eurypyga helias meridionalis (sc Peru)
  • Eurypyga helias helias (Colombia to the Guianas south though Amazonian Brazil to e Bolivia)

Noms étrangers

  • Sunbittern,
  • Tigana,
  • Pavãozinho-do-pará,
  • Sonnenralle,
  • guvatgém,
  • Zonneral,
  • Tarabuso del sole,
  • Solrall,
  • Solrikse,
  • pachriašteľ nádherný,
  • slunatec nádherný,
  • Solrikse,
  • aurinkokurki,
  • ocell sol,
  • słonecznica,
  • Солнечная цапля,
  • ジャノメドリ,
  • 日鳽,
  • 日鳽,

Voix chant et cris

Le caurale soleil possède un répertoire de cris adapté à toutes les situations. Son chant est un sifflement aigu et sonnant qui est délivré principalement le matin. Son cri d'alarme est un "hak hak hak hak" formé de plusieurs notes sonores qui sont efficaces pour prévenir ses congénères du danger.

Habitat

Son habitat est quelque peu différent selon les régions. En Amérique Centrale et dans le bassin amazonien, le caurale soleil fréquente les contrées densément boisées, le long des cours d'eau limpides et des rivières. Dans les llanos du Venezuela et dans le Pantanal du sud du Brésil, il s'aventure plus dans les espaces ouverts, s'installant volontiers à la lisière des forêts et en bordure des lacs asséchés, mais se réservant toujours la possibilité de se réfugier à l'ombre ou sous le couvert très proche. Le caurale soleil vit à des altitudes qui varient de 100 à 1200 mètres, rarement plus.

Comportement traits de caractère

Les caurales soleil ne sont pas toujours très faciles à observer car dans certaines régions, ils fréquentent les sous-bois épais. Ils marchent silencieusement le long des rives, d'une allure très caractéristique, pataugeant dans l'eau peu profonde et marchant de façon déterminée, la tête étant maintenue à la parallèle du sol. Leur plumage cryptique, proche de la couleur ambiante de la forêt, les rend à peine perceptibles. Les caurales soleil pêchent à la manière des hérons : ils traquent leurs proies avec le cou et le bec tendus à l'horizontale puis ils donnent un brusque coup vers l'avant pour transpercer leur victime.

Ces oiseaux effectuent une magnifique parade frontale dont le but n'est pas de séduire une partenaire mais plutôt de défendre un territoire ou de menacer un intrus. Elle est accompagnée d'un sifflement et d'un léger fléchissement. Au cours de cette parade, les caurales soleil étendent leurs ailes et déploient leur queue pour exhiber leurs superbes panneaux châtain et surtout les deux énormes ocelles blancs qui semblent avoir un effet dissuasif ou intimidant. D'autres parades sont également répertoriées, notamment des parades aériennes juste avant que la période de reproduction ne commence.
Les caurales soleil sont sédentaires mais ils peuvent effectuer de courtes migrations si le niveau des eaux n'est plus à leur convenance.

Alimentation mode et régime

Dans leur miliieu naturel, les caurales soleil recherchent leur nourriture en solitaire ou en couples. Ils inspectent les vasières, les rives des lacs, les rochers et les cascades en marchant lentement. Leur menu est composé de poissons, d'amphibiens, de crustacés et d'insectes aquatiques. Leur vision binoculaire leur permet de repérer plus facilement les proies.

Reproduction nidification

Les caurales soleil commencent à se reproduire à la saison des pluies, soit de mars à mai selon les régions. Ils construisent leur nid dans un arbre ou dans un buisson, à une hauteur qui varie de 3 à 6 mètres au-dessus du sol. Il arrive également, mais très rarement que celui-ci soit placé à terre. Le nid est fabriqué principalement avec des branches et divers matériaux d'origine végétale en état de décomposition. La coupe peu profonde reçoit généralement 2 à 3 oeufs, de couleur brun clair ou chamois avec de nombreuses petites taches sombres. Les deux parents couvent à tour de rôle et l'éclosion intervient au bout de 27 ou 28 jours. Ils se relaient également pour assurer la protection des poussins et ils ne laissent jamais le nid sans surveillance durant les deux premières semaines qui suivent la naissance des jeunes. Passé ce délai, les petits son laissés seuls pendant quelques heures, le temps que les adultes chassent et rapportent des proies pour les alimenter.

Distribution

Le caurale soleil est un oiseau tropical du continent américain. Son aire de distribution couvre une partie importante de l'Amérique Centrale et de l'Amérique du Sud, du Guatemala jusqu'au Pantanal du sud du Brésil et du Paraguay. Compte-tenu de la vaste superficie de son territoire, on reconnaît généralement 3 sous-espèces : E.h. helias, la race nominale, (bassin amazonien) - E.h. major (de l'Amérique Centrale jusqu'à l'Equateur) - E.h. meridionalis (centre du Pérou).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les caurales soleil ne sont pas globalement en danger. Toutefois, dans de nombreuses parties de leur aire de distribution, ils semblent en déclin à cause de la dégradation ou de la destruction de leur habitat. Les chiffres de la population mondiale ne sont pas connus avec précision. D'après l'IUCN, les effectifs varient de 500 000 à 5 millions d'individus repartis sur une superficie d'un peu plus de 8 millions de kilomètre carrés.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 18/09/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net