Chevalier aboyeur

Tringa nebularia - Common Greenshank

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Scolopacidés

  • Genre
    :

    Tringa

  • Espèce
    :

    nebularia

Descripteur

(Gunnerus, 1767)

Biométrie
  • Taille
    : 35 cm
  • Envergure
    : 68 à 70 cm.
  • Poids
    : 140 à 270 g
Longévité

12 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Limicole ventru de taille moyenne de la famille des bécassins (anciennement limnodromes). C'est l'un des plus grands chevaliers observables en Europe. Ses principaux traits de reconnaissance sont ses ailes assez sombres, sans barre blanche transversale, la tache blanche du croupion qui se termine en triangle sur le dos ainsi que son bec gris légèrement retroussé. D'autre part, le dessus est gris rayé de brun-noir, le dessous blanc rayé de brun foncé sur le haut de la poitrine. Les ailes sont brunes, gris-brun et blanc aux couvertures sous-alaires. Enfin, la queue est blanche barrée de brun-noir, les pattes vert-olive clair. En plumage hivernal, le dos est plus pâle, les dessins sont moins apparents.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Common Greenshank,
  • Archibebe Claro,
  • Perna-verde-comum,
  • Grünschenkel,
  • Szürke cankó,
  • Большой улит,
  • 青脚鹬,
  • Groenpootruiter,
  • Pantana eurasiatica,
  • Gluttsnäppa,
  • Gluttsnipe,
  • kwokacz,
  • kalužiak sivý,
  • vodouš šedý,
  • Hvidklire,
  • valkoviklo,
  • Groenpootruiter,
  • アオアシシギ,

Voix chant et cris

Habitat

Ce limicole, assez commun localement, a deux habitats bien distincts : dans son aire de nidification située au nord de l'Europe, il fréquente les landes dégagées ou partiellement boisées, ou les zones sèches non loin de tourbières. Le reste de l'année, dans son aire d'hivernage, il affectionne les vasières, les mangroves, les marais salants, les récifs coralliens, les plages de sable, les plans d'eau douce et les lagunes.

Comportement traits de caractère

Il a une activité diurne et nocturne. Le chevalier aboyeur est solitaire en dehors de la période de reproduction, mais de petits groupes se forment le long des côtes, notamment où la nourriture abonde. Cet oiseau vit toujours près de l'eau, qu'il s'agisse des eaux salées des estuaires envasés et des côtes ou des eaux douces des lacs. C'est un oiseau migrateur. Les départs s'échelonnent en deux groupes : les adultes, fin juin-début juillet, et les juvéniles dans une période assez longue qui s'étale de juillet à octobre. Ils quittent la Scandinavie, la Russie, la Sibérie et le nord de l'Ecosse pour hiverner sur les côtes d'Europe Occidentale, de Méditerranée ou d'Afrique. Les chevaliers aboyeurs ne regagnent le nord de l'Europe qu'en mars-avril.

Alimentation mode et régime

Matin et soir, le chevalier aboyeur parcourt les eaux peu profondes ou se nourrit sur les rives. En eau douce, il marche lentement et capture ses proies grâce à son long bec légèrement incurvé. C'est un carnivore exclusif. Son menu principal est constitué de petits invertébrés aquatiques (insectes, crustacés, mollusques, vers). Cependant, il se nourrit également de petits poissons et de petits batraciens.

Reproduction nidification

Chez les chevaliers aboyeurs, les couples sont stables. Le nid est placé à terre, dans un creux garni d'herbes et de feuilles. La ponte est constituée généralement de 4 œufs chamois-crème ou vert-olive marqués de brun-roux foncé d'une taille approximative de 50 mm. Les deux parents se relaient pour couver les œufs et se nourrir, mais la femelle passe en général plus de temps sur le nid que le mâle. L'incubation dure entre 23 et 26 jours. Les poussins en duvet sont prêts à quitter le nid en quelques heures seulement. Ils sont conduits au bord de l'eau par les parents qui restent ensuite avec eux pendant une période variant de 25 à 31 jours jusqu'à ce qu'ils soient totalement emplumés et capables de se nourrir seuls.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/07/2003 par Didier Collin avec la participation de Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net