Chevêchette naine

Glaucidium gnoma - Mountain Pygmy Owl

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Glaucidium

  • Espèce
    :

    gnoma

Descripteur

Wagler, 1832

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 48 à 54 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les femelles sont généralement plus grandes et plus lourdes que les mâles. Les adultes ont un disque facial brun clair ou roux. Le sourcil blanchâtre qui le surmonte est plutôt étroit. Le capuchon est recouvert de fines mouchetures blanches ou chamois clair. La nuque affiche deux larges taches brunes ou noirâtres bordées de chamois clair sur le dessus et de chamois-cannelle clair sur le dessous. Les parties supérieures sont brun grisâtre ou brun foncé. Le manteau et le dos sont tapissés de petites taches blanches. Les filets extérieurs des scapulaires sont partiellement maculés de taches blanchâtres ou chamois-cannelle. Les rémiges sont barrées de clair et de foncé. La queue est brune à roussâtre avec 5 ou 6 fines barres claires. Le dessous affiche un blanc uniforme de la gorge jusqu'au bas de la poitrine. Les côtés de la partie supérieure de la poitrine et les flancs sont mouchetés de roux et de blanc. Le reste des parties inférieures portent des stries sombres. L'iris est jaune, la cire gris jaunâtre. Le bec est jaune-corne, les orteils jaune grisâtre.
Les juvéniles ont un capuchon gris sans tache, contrastant nettement avec le manteau et le dos.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Mountain Pygmy Owl,
  • Mochuelo Gnomo,
  • Coruja-anã-do-norte,
  • Gnomenkauz,
  • hegyi törpekuvik,
  • Noordamerikaanse Dwerguil,
  • Civettina montana,
  • Bergsparvuggla,
  • Gnomugle,
  • kuvičok vtáčiar,
  • kulíšek americký,
  • Pygmæspurveugle,
  • lännenvarpuspöllö,
  • mussolet de muntanya,
  • sóweczka dwuplamista,
  • kalnu apodziņš,
  • Воробьиный сыч-гном,
  • ロッキースズメフクロウ,
  • 山鸺鹠,
  • 山鵂鶹,

Voix chant et cris

Les mâles émettent une suite de notes rapides, chacune d'entre elles étant nettement détachée des autres et produisant des motifs irréguliers : "guiouguiou-guiouguiou-guiouguiou-guiou-guiou-guiouguiou-guiou". Le chant commence souvent de façon hésitante. Les oisillons produisent des petits gazouillements pour réclamer leur pitance.

Habitat

Les chevêchettes naines apprécient tout particulièrement les forêts mixtes de pins et de chênes ou éventuellement les mélanges de pins et d'arbres à feuilles permanentes dans les régions humides et montagneuses. On les trouve à des altitudes qui varient de 1500 à 3500 mètres.

Comportement traits de caractère

Les chevêchettes naines sont partiellement diurnes, mais leur activité principale se déroule du crépuscule jusqu'à l'aube. On peut également les entendre chanter pendant les nuits de pleine lune. Elles peuvent être attirées par des enregistrements ou des imitations de leur propre voix. Quand elles sont actives en plein jour, elles sont souvent harcelées par des petites espèces de passereaux. Les chevêchettes sont des oiseaux territoriaux et sédentaires. Elles occupent le même site années après années et elles fréquentent le même partenaire.

Alimentation mode et régime

Les chevêchettes naines se nourrissent surtout d'insectes, en particulier des orthoptères et des coléoptères. Néanmoins, elles ingurgitent également des petits mammifères, des oiseaux et des reptiles.

Reproduction nidification

On connaît peu de choses sur leurs moeurs reproductives mais elles sont probablement similaires à celles des autres chouettes naines d'Amérique. Les cavités d'arbre, en particulier celles creusées par les pics, sont utilisées pour la nidification. La ponte comprend de 2 à 4 oeufs blancs qui sont déposés directement sur le fond du nid. Dès que le dernier oeuf a été déposé, la femelle commence à couver. Le mâle ne participe pas à l 'incubation mais il ravitaille sa partenaire au nid. Comme c'est le cas pour la plupart des chevêchettes, les oeufs éclosent simultanément. Les parents ne procèdent pas au nettoyage du nid. Apparemment, ce comportement n'est pratiquée que par les chevêchettes européennes.

Distribution

Les chevêchettes naines sont originaires d'Amérique Centrale. Leur aire de distribution couvre les zones fortement accidentées du nord et du centre du Mexique, de Chihuahua, Coahuila, Nuevo Leon et Tamaulipas jusqu'à l'état de Oaxaca. La limite la plus nordique de leur aire se situe vraisemblablement aux Etats Unis, à l'extrême sud de l'Arizona et du Nouveau-Mexique. Dans ce dernier secteur géographique, son territoire est commun avec celui de la chevêchette des Rocheuses (Glaucidium californicum), mais elle s'en distingue assez facilement par la qualité de sa voix.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

On ne possède pas de données précises concernant les effectifs et leur répartition. Apparemment, les populations sont localement communes mais pas rares. Cette espèce est menacée par la destruction de forêts, mais elle n'est pas considérée comme étant en danger.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 22/12/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net