Chouette leptogramme

Strix leptogrammica - Brown Wood Owl

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Strix

  • Espèce
    :

    leptogrammica

Descripteur

Temminck, 1832

Biométrie
  • Taille
    : 55 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 800 à 1100 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les chouettes leptogrammes ont de grands disques faciaux fauves ou brun-roux, avec une zone noirâtre sur le pourtour de l'oeil et une étroite bordure sombre bien visible sur la partie extérieure du disque. Le sourcil est blanc chamoisé ou chamois-orange clair. La tête brun noirâtre avec une nuance rousse est nettement séparée du reste du manteau par un large collier roux ou chamois-cannelle. Le manteau et le dos sont châtain-brun avec des barres brun sombre ou noirâtres. Les primaires sont barrées de châtain et de brun foncé. Les secondaires et les couvertures alaires fauves sont barrées de brun. La queue porte des rayures similaires et présente une extrémité blanche. La gorge affiche une étroite zone horizontale blanche qui contraste avec les côtés du cou. Le haut de la poitrine est traversé par une bande rousse ou châtain-brun et il est barré de brun foncé ou de noir. Le reste des parties inférieures est chamois-crème avec des barres plutôt nombreuses. La base des pieds est emplumée, les 2 phalanges terminales sont nues. Les yeux sont brun foncé, la cire gris bleuâtre. Le bec est corne verdâtre, plus bleuâtre à la base. Les orteils et les serres sont couleur plomb.

Les juvéniles ont un disque facial chamois bordé de noir. Le capuchon et le manteau sont roux très pâle ou chamois-ocre, avec de légères barres roussâtres. Les ailes sont chamois rougeâtre avec des bandes roux foncé. La queue est couleur crème. Le dessous est chamois-ocre très clair avec de vagues barres rousses. Les oisillons ont un duvet chamois-roux uni et ils acquièrent progressivement les barres de leur plumage pendant leur période juvénile.

Indications subspécifiques 14 Sous-espèces

  • Strix leptogrammica ticehursti (se China, n Indochina)
  • Strix leptogrammica caligata (Taiwan, Hainan)
  • Strix leptogrammica laotiana (s Laos, c Vietnam)
  • Strix leptogrammica newarensis (n India, Nepal, Bangladesh)
  • Strix leptogrammica indranee (c and s India)
  • Strix leptogrammica ochrogenys (Sri Lanka)
  • Strix leptogrammica maingayi (Malay Pen.)
  • Strix leptogrammica myrtha (Sumatra)
  • Strix leptogrammica nyctiphasma (Banyak I.. off w Sumatra.)
  • Strix leptogrammica niasensis (Nias I.. off w Sumatra.)
  • Strix leptogrammica chaseni (Belitung I.. off se Sumatra.)
  • Strix leptogrammica leptogrammica (c and s Borneo)
  • Strix leptogrammica vaga (n Borneo)
  • Strix leptogrammica bartelsi (Java)

Noms étrangers

  • Brown Wood Owl,
  • Cárabo Oriental,
  • Coruja-de-madeira-marrom,
  • Malaienkauz,
  • maláj erdeibagoly,
  • Bruine Bosuil,
  • Allocco bruno,
  • Vitbrynad uggla,
  • Brunlinjeugle,
  • sova hnedá,
  • puštík hnědý,
  • Brun Natugle,
  • ruskopöllö,
  • gamarús bru,
  • puszczyk brunatny,
  • rakstainā pūce,
  • Малайская неясыть,
  • Kukuk beluk,
  • オオフクロウ,
  • 褐林鸮,
  • นกเค้าป่าสีน้ำตาล,
  • 褐林鴞,

Voix chant et cris

Chouette leptogramme
♂ adulte

Le chant est un hululement simple suivi d'une note qui vibre : "who whoowwwwwhooh". La première note ne dure que quelques dixièmes de seconde. La phrase entière, inférieure à une seconde, est répétée à intervalles réguliers après une pause assez longue. Le répertoire comprend également une grande variété de cris perçants et de petits rires étouffés, tous aussi étranges que mystérieux, ainsi qu'un claquement de bec. De plus, cette chouette produit un grand nombre de notes quand elle est agitée ou excitée, en particulier des "huh huh huh" et des "wow wow" courts et aboyants. Les oisillons réclament leur pitance en émettant des "eeeerrrr" qui sont tremblotants sur la fin.

Habitat

Les chouettes leptogrammes fréquentent les forêts denses tropicales, le long des zones côtières. On les trouve exclusivement dans les plaines et dans les régions de collines basses. Dans les îles de la Sonde, elles occupent les forêts primaires de plaine. Elle vivent à des altitudes comprises entre le niveau de la mer et 500 mètres.

Comportement traits de caractère

Les chouettes leptogrammes ont une activité strictement nocturne et elles sont relativement timides. Elles passent toute la journée camouflées dans l'ombre des feuillages et elles choisissent généralement des arbres de grande hauteur. Si elles sont visitées par un intrus, elle tentent de passer inaperçues. Pour cela, elles adoptent une attitude immobile et figée, tentant de ressembler à une souche de bois tout en continuant à observer leur visiteur à travers leurs yeux mi-clos. Si leur stratégie échoue, elles se résolvent alors à quitter leur cachette, et elles s'envolent en naviguant habilement entre les troncs des arbres. Les chouettes leptogrammes sont particulièrement vocales lorsque les nuits sont éclairées par la lune. Pendant la période de reproduction, elles sont plutôt bruyantes.

Alimentation mode et régime

Les chouettes leptogrammes chassent principalement les petits mammifères tels que les rats, les souris et les musaraignes, mais ils attrapent également des petits oiseaux et des reptiles. Les poissons ont été répertoriés comme faisant également partie du menu.

Reproduction nidification

Dans le sud de l'Inde, la saison de reproduction se déroule janvier à mars. Sur Belitung, au large de Sumatra, elle semble intervenir un peu plus tard dans l'année, des jeunes n'ayant pas fini leur croissance ayant été observés vers la mi-juin. Le nid est situé ou dans une cavité naturelle ou dans un creux à la fourche d'un arbre. Selon certains renseignements, il peut être également installé sur une petite tablette à l'intérieur de la façade d'une falaise, mais l'information demande confirmation. La ponte comprend habituellement 2 oeufs. Aucun renseignement concernant la durée d'incubation, le séjour au nid, la date d'envol et le soin parental.

Distribution

Les chouettes leptogrammes sont endémiques de l'Asie. Leur aire de distribution couvre le subcontinent indien, le sud-est du continent asiatique et les îles de la Sonde. 5 sous-espèces sont officiellement répertoriées : S.l. leptogrammica, la race nominale, (sud et centre de Bornéo) - S.l. vaga (nord de Bornéo) - S.l. maingayi (sud de la Birmanie, péninsule thaïlandaise et péninsule malaise) - S.l. indranee (centre et sud de l'Inde, dans les collines des Ghats de l'Est et de l'Ouest) - S.l. myrtha (Sumatra et quelques petites îles au large de Sumatra).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cet oiseau a une répartition très inégale. Dans aucune région il n'est commun, toutefois dans certains pays, au Sri Lanka notamment, ses effectifs semblent localement importants. En raison de sa nature très secrète, il est difficile de faire un inventaire des populations. D'après l'IUCN, l'espèce n'est pas menacée et, à notre connaissance, aucune mesure particulière n'est prise pour assurer sa protection.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 20/12/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net