Colin à longue queue

Dendrortyx macroura - Long-tailed Wood Partridge

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Dendrortyx

  • Espèce
    :

    macroura

Descripteur

Jardine Selby, 1828

Biométrie
  • Taille
    : 37 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 374 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ces colins ont une silhouette plus affinée que la plupart de leur congénères en raison de leur longue queue composée de 12 rectrices. Iris jaunâtre, bec rouge relativement puissant, pattes et pieds variant de l'orange terne au rouge vif, sont les autres éléments qui permettent son identification.
Les adultes des deux sexes présentent le front, les joues , la gorge et la nuque d'un noir profond. Le dessus de la tête porte une crête rayée de chamois brun foncé. La face est rayée de blanc au-dessus et en-dessous de l'oeil. L'ensemble du plumage affiche une teinte châtain et gris, avec un dessous gris-bleu moucheté et strié de roux sur la poitrine et sur les flancs, avec des nuances graduellement plus pâles sur la partie inférieure du ventre. La zone anale est gris terne, les sous-caudales sont bordées de blanchâtre. Le manteau, la partie supérieure du dos, les couvertures alaires sont châtain avec de larges bordures grises. Le croupion et les rectrices sont brunâtres avec d'épaisses barres gris-pâle. Les primaires sont brunes avec des franges pâles.
Les juvéniles ressemblent assez largement aux adultes, mais avec des marque brunes sur le dessous. Leur dessus est moins chamoisé , leurs primaires plus effilochées et pointues

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Dendrortyx macroura macroura (ec Mexico)
  • Dendrortyx macroura griseipectus (c Mexico)
  • Dendrortyx macroura diversus (nw Jalisco. wc Mexico.)
  • Dendrortyx macroura striatus (wc Mexico)
  • Dendrortyx macroura inesperatus (sc Mexico)
  • Dendrortyx macroura oaxacae (w Oaxaca. sc Mexico.)

Noms étrangers

  • Long-tailed Wood Partridge,
  • Colín Rabudo,
  • Colim-de-rabo-longo,
  • Langschwanzwachtel,
  • hosszúfarkú fogasfürj,
  • Mexicaanse Bospatrijs,
  • Pernice boschereccia codalunga,
  • Långstjärtad skogshöna,
  • Svartstrupeskogvaktel,
  • prepelka dlhochvostá,
  • křepel dlouhoocasý,
  • Langhalet Skovvagtel,
  • mustakurkkupyy,
  • colí cuallarg,
  • przepiór czarnogardły,
  • Длиннохвостая лесная куропатка,
  • ヒガシオナガウズラ,
  • 长尾林鹑,
  • 長尾樹鶉,

Voix chant et cris

Habitat

Les colins à longue queue fréquentent les forêts montagneuses entre 1200 et 3700 mètres d'altitude. Leur habitat est constitué de forêts proches de la limite des neiges, de zones boisées mixtes de pins et de chênes, de peuplements d'arbres à feuilles persistantes, et occasionnellement de zones plus arides à la limite inférieure des forêts de pins. Dans tous les cas, ils apprécient les sous-bois denses. Ces oiseaux sont endémiques du centre et du sud du Mexique. Leur aire est morcelée en quatre zones réduites. Ils occupent le versant pacifique de Jalisco à Oaxaca, la chaine centrale de Colima à Vera Cruz et le versant atlantique de Vera Cruz à Oaxaca.

Comportement traits de caractère

Les colins à longue queue sont sédentaires. Ils vivent en solitaire ou en couple pendant la période de reproduction, et en petits groupes le reste de l'année. Les bandes se disloquent au début de la période de nidification mais on n'a pas de renseignements précis quant à leur taille de leurs effectifs. Ces oiseaux courent en direction du couvert, la queue dressée, au moindre signe de danger. Ce sont des oiseaux discrets et furtifs qui se déplacent rapidement au sein de la végétation dense. Ils prennent rarement leur envol, mais quand ils le font, c'est toujours avec des vrombissements d'ailes. Les colins à longue queue se perchent en bandes ou en couples dans les arbres ou les arbustes de grande taille

Alimentation mode et régime

Les colins à longue queue se nourrissent de graines légumineuses, de boutons de fleurs, de petits fruits qu'ils récoltent sur leurs perchoirs arboricoles. Ils grattent également la litière de feuilles sur le sol des forêts à la recherche d'insectes et de petits invertébrés.

Reproduction nidification

On possède peu de données, et aucune information sur le rôle des sexes, sur la période d'incubation et sur le délai d'envol des jeunes après l'éclosion. Cependant , les renseignements recueillis lors de la découverte de quatre nids permettent d'estimer la période de reproduction de la mi-avril à la fin du mois de juin. Toujours en fonction de cette même source, les nids sont situés à terre, à proximité d'affleurements rocheux, au pied des arbustes ou dissimulés sous les branches d'un arbre tombé. La femelle pond quatre à six oeufs blanchâtres légèrement tachetés de brun. Cependant, il ne faut pas être aussi restrictif en ce qui concerne la saison de nidification. D'aucuns estiment qu'elle peut s'étendre de février à juillet si l'on prend en compte les cris qui sont plus fréquents à cette saison. Selon d'autres sources, elle peut également se dérouler d'avril à décembre, des jeunes à l'envol ayant été remarqués aussi bien en mai qu'aux environs de Noël.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/09/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net