Colin arlequin

Cyrtonyx montezumae - Montezuma Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Cyrtonyx

  • Espèce
    :

    montezumae

Descripteur

Vigors, 1830

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 176 à 195 g
Distribution

Distribution

Description identification

5 sous-espèces réparties en deux groupes géographiques : le groupe du Nord comprend la caille de Montezuma, race type (Cyrtonyx Montezumae), la caille de Mearns (C. M. Mearnsi) et la caille de Merriam ( Cyrtonyx Montezumae Merriami). Le groupe du Sud englobe la caille de Rowley (Cyrtonyx Montemumae Rowleyi) et la caille de Salle (C.M. Sallei)
Espèce similaire : la caille ocellée ( cyrtonyx ocellatus) est très semblable à la caille de montezuma, elle vit dans le sud du Mexique et au Honduras mais son aire de distribution ne chevauche pas celle de sa proche cousine.
Chez le mâle, la tête présente une face d'arlequin noire et blanche avec large croissant clair surmontant les yeux et couvrant également a gorge. Elle est couronnée par une crête broussailleuse couleur chamois. Le dos est brunâtre, recouvert par un enchevêtrement de rayures et de barres chamois clair, la poitrine est brun intense avec des points blancs. Les flancs et les parties inférieures sont couverts d'ocelles blanches et chamois. Celles du groupe nordique sont généralement plus larges ; leurs flancs sont plus sombres et la couleur blanche est dominante sur l'abdomen. En ce qui concerne le groupe du Sud, les taches sont plus réduites, les flancs sont bleu-gris et la couleur principale est le chamois. Les femelles ne possèdent pas de marques vives à la face et sont exemptes de mouchetures sur le flanc et sur le ventre. L'ensemble de leur plumage est rayé de fines touches de blanc et de chamois.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Cyrtonyx montezumae mearnsi (sw USA, n and Coahuila. n Mexico.)
  • Cyrtonyx montezumae montezumae (c Mexico)
  • Cyrtonyx montezumae rowleyi (Oaxaca. s Mexico.)
  • Cyrtonyx montezumae sallei (Michoacán, Guerrero. sw Mexico.)

Noms étrangers

  • Montezuma Quail,
  • Colín de Moctezuma,
  • Colim-de-montezuma,
  • Montezumawachtel,
  • pettyes fogasfürj,
  • Montezumakwartel,
  • Quaglia di Montezuma,
  • Montezumavaktel,
  • Aztekvaktel,
  • prepelka kráľovská,
  • křepel harlekýn,
  • Montezumavagtel,
  • montezumanviiriäinen,
  • colí de Moctezuma,
  • przepiór perlisty,
  • Montesumas paipala,
  • Плачущий перепел Монтезумы,
  • シロマダラウズラ,
  • 彩鹑,
  • 彩鶉,

Voix chant et cris

Habitat

Le colin arlequin aussi appelé caille de Montezuma est une espèce principalement mexicaine, couvrant pratiquement toute la partie occidentale du pays. La lisière nord de son aire de distribution s'étend à la partie méridionale de l'Arizona et du Nouveau-Mexique, où on peut la trouver dans de nombreuses chaînes de montagne. L'espèce fréquente également en petites populations clairesemées la partie la plus occidentale du Texas. Elle habite les verdoyantes régions boisées de chênes que l'on trouve à proximité des canyons de la Sierra Madre et du sud-ouest des Etats-Unis ou dans les zones semi-arides couvertes de broussailles clairsemées.

Comportement traits de caractère

Après la nidification et durant l'hiver, on rencontre la caille de Montezuma en petites bandes constituées principalement de groupes familiaux, alors que pendant la reproduction elle reste systématiquement en couples. Elle est sédentaire. On n'a constaté ni mouvements altitudinaux ni déplacements même locaux. Grâce à leur plumage mimétique, les cailles sont assez difficiles à apercevoir, même pour les chercheurs équipés de chiens spécialisés. Elles sont peu craintives et sont capables de rester immobiles jusqu'à la dernière seconde, explosant dans un vol vertical soudain si le visiteur s'approche de trop près.

Alimentation mode et régime

Les cailles de Montezuma ont de longues griffes dont ils se servent pour creuser et récupérer leur nourriture. Leur régime est assez largement constitué de glands, de tubercules, de joncs et de roseaux et comporte également des graines de nombreuses plantes. Au printemps, la caille complète son alimentation avec des sauterelles, des fourmis, des coléoptères et d'autres insectes.

Reproduction nidification

En Arizona, cet oiseau fait coïncider son cycle de reproduction avec le début de la mousson de printemps. Pour la plupart des cailles, la grande quantité de précipitations tend à créer de multiples sources de nourriture, d'abri et de sites de nidifications favorables. Les femelles bâtissent avec de l'herbe une construction complexe surmontée d'un dôme. L'architecture du nid est complétée par de longs brins qui pendent du sommet pour en masquer l'entrée. Le nid, construit au sol, contient généralement entre 10 et 12 oeufs, mais il peut en contenir jusqu'à 14. L'incubation dure de 25 à 26 jours. Les jeunes quittent le nid peu de temps après l'éclosion. Ils reçoivent l'aide et l'assistance, mais pas forcément la nourriture, de la part des deux parents.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/08/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net