Colin de Gambel

Callipepla gambelii - Gambel's Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Callipepla

  • Espèce
    :

    gambelii

Descripteur

Gambel, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 27 cm
  • Envergure
    : 42 cm.
  • Poids
    : 156 à 200 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les cailles de Gambel présentent une silhouette trapue en forme de poire, avec des ailes rondes et des courtes pattes. Les deux sexes affichent un dessus gris ardoise, un dessous chamois, des flancs roussâtres grossièrement striés de blanc et de crème. Le mâle adulte possède une tête remarquable entre tous : calotte rousse soulignée par une fine barre frontale blanche, face et devant du cou noirs limités par une ligne circulaire qui passe sous la gorge, contourne les joues et vient mourir jusqu'à la pointe des yeux. Cette tête est surmontée par une plume hérissée noire, assez semblable à celle du Colin de Californie. Chez la femelle, la plume est moins proéminente et toutes ces marques distinctives sont absentes. On peut assister à de nombreuses variations de plumages à l'intérieur de son aire de distribution. Dans les zones plus fortement arrosées et qui reçoivent plus de précipitations, les oiseaux présentent une livrée plus sombre avec des couleurs plus vives. D'autre part, en limite d'aire, le colin de Gambel est connu pour hybrider avec le Colin écaillé et le Colin de Californie. Ce phénomène et les variations dans le plumage qu'il entraine, restent toutefois assez limités.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Callipepla gambelii gambelii (sw United States. s Nevada to Arizona. , nw Mexico)
  • Callipepla gambelii ignoscens (sw United States. s New Mexico, w Texas.)
  • Callipepla gambelii fulvipectus (nc Sonora to nw Sinaloa. nw Mexico.)
  • Callipepla gambelii stephensi (s Sonora. nw Mexico.)

Noms étrangers

  • Gambel's Quail,
  • Colín de Gambel,
  • Colim-de-elmo,
  • Helmwachtel,
  • Gambel-fogasfürj,
  • Helmkwartel,
  • Quaglia di Gambel,
  • Ökentofsvaktel,
  • Svartbukvaktel,
  • prepelka čelenková,
  • křepel přílbový,
  • Ørkentopvagtel,
  • aavikkotupsuviiriäinen,
  • colí de Gambel,
  • przepiór czubaty,
  • tuksneša paipala,
  • Шлемоносный хохлатый перепел,
  • ズアカカンムリウズラ,
  • 黑腹翎鹑,
  • 黑腹翎鶉,

Voix chant et cris

Les colins de Gambel émettent deux sortes de cris : 1) un cri de localisation 'Ka-KAA-Ka-ka' pour entrer en communication ou repérer un membre du groupe, 2) un cri d'alarme 'chip-chip-chip', utilisé en situation de danger.

Habitat

Les colins de Gambel fréquentent les broussailles et les arbustes épineux des déserts du sud-ouest de l'Amérique du Nord. Ils sont très souvent étroitement liés au mesquite (prosopis glandulosa) bien que cet arbuste ne soit pas absolument nécessaire à leur survie. La proximité des points d'eau (sources, vallées de rivière, zones de drainage) est très recherchée dans ce paysage inhospitalier. Cet habitat doit également être pourvu d'une forme quelconque de végétation et celà pour deux raisons principales : 1) les colins ont absolument besoin d'un couvert assez dense pour s'abriter des prédateurs ; 2) les arbres et les arbustes sont utilisés comme dortoirs et les oiseaux s'y perchent pour la nuit, à seulement quelques centimètres du sol. Les plantes les plus courantes trouvées sur son aire, sont les micocouliers du désert, mesquites, sumacs à petites feuilles, divers épineux ainsi que les acacias de Gregg et les chênes rabougris.
Toutefois, les paysages accidentés de collines, les plaines pourvues en végétation éparse, toute région qui affiche une pluviométrie un peu plus importante que celle des zones environnantes peuvent être considérés comme de bons lieux de résidence pour les populations de colins de Gambel. Ces derniers font également leur apparition dans les faubourgs des agglomérations. Les colins de Gambel sont endémiques de l'extrême sud-ouest de l'Amérique du Nord. Leur aire de distribution, réduite et compacte, est centralisée sur le territoire de l'état de l'Arizona. Des empiètements se produisent sur les états limitrophes : extrême sud de la Californie, du Nevada et de l'Utah, est du Colorado et du Texas. Les colins de Gambel sont également présent dans le nord du Mexique, sur les rives du Rio Grande et le long de la côte nord de l'océan Pacifique

Comportement traits de caractère

Les cailles de Gambel sont d'excellents coureurs et ne prennent leur envol qu'en cas de danger, ou pour franchir un obstacle tel que les routes ou pour aller se percher pour la nuit dans les dortoirs communs. Elles n'adoptent pas de comportement territorial et leur densité dépend étroitement du succès des nichées qui est variable en fonction des rigueurs du climat de l'année. Ces oiseaux sont grégaires. Les compagnies sont formées généralement de 2 adultes et d'un nombre variable de jeunes allant jusqu'à 16. Chaque compagnie possède son territoire particulier mais elle ne le défend pas . Toute compagnie peut voyager et se nourrir sur le territoire d'une autre sans que celà n'occasionne de conflit.

Alimentation mode et régime

Les colins de Gambel se nourrissent deux fois par jour, généralement dans la matinée et tard dans l'après-midi. 90% de leur alimentation provient des plantes. Une grande variété de graines et de feuilles est ingérée durant toute l'année. Plantes à fleurs, herbacées, pousses de jeunes arbustes et même parfois fruits et baies de cactus à certains moments de l'année constituent la majeure partie de son menu. Une faible quantité d'insectes vient compléter sa diète pendant la période de reproduction au printemps et au début de l'été.
Les colins se nourrissent en groupes. La communication entre les différents membres de la compagnie s'effectue par cris. Au moment les plus torrides de la journée, ils se reposent dans une aire ombragée mais si les conditions sont plus fraîches et plus clémentes, ces oiseaux peuvent rester actifs et prospecter de plus longs moments. Les besoins en eau ne sont pas très importants compte tenu du fait que cet oiseau tire une grande partie de son hydratation de la nourriture même. Les colins préfèrent donc ne pas s'exposer et ne se rendent aux différents points d'eau que lorsque celà est nécessaire.

Reproduction nidification

Les cailles de Gambel sont en principe monogames, cependant il peut arriver qu'une femelle âgée laisse les petits à la charge du mâle pour courir une nouvelle idylle avec un autre père. La formation des couples commence en mars. Pour conquérir une partenaire, les mâles offrent des petits morceaux de nourriture. Des études ont démontré que cette technique de séduction appelée en anglais 'tidbitting' (littéralement 'morceau de choix') était la plus courante et celle qui remportait le plus de succès. Les femelles sélectionnent le site de nidification, en général au sol. Les nids sont de préférence bien cachés, sous un buisson, un rocher, ou dans un endroit protégé. Les colins peuvent parfois bâtir un nid dans un arbre à une hauteur comprise entre 2 et 10 mètres si toutefois ce dernier est pourvu d'une plate-forme convenable. Le nid est en forme de boule et mesure environ 4 cm de profondeur et entre 30 et 60 cm de circonférence.
Les oeufs, généralement au nombre de 10 ou de 12, sont blanchâtres, lisses et très souvent marqués de points bruns. Au cours des années de grande sécheresse, les pontes sont moindres. La femelle couve pendant une période de 22 ou 23 jours. Le mâle peut assumer la succession si elle meurt ou se trouve en situation d'incapacité. Les deux parents s'occupent de l'éducation des jeunes. Ceux-ci sont capables de courir à proximité du nid et de se nourrir seuls peu de temps après l'éclosion.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 27/08/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net