Colombar à queue pointue

Treron oxyurus - Sumatran Green Pigeon

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Treron

  • Espèce
    :

    oxyurus

Descripteur

Temminck, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 34 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte des Colombars à queue pointue, la cire et les lores sont partiellement déplumés ou nus. Parfois, ils sont recouverts de bleu-gris. La région vert foncé qui va du front jusqu'à la nuque, se fond dans le gris-vert pâle du cou. Le manteau et les épaules sont vert foncé. Les petites couvertures sont variablement infusées de gris. La bordure extérieure des grandes couvertures est noirâtre avec un lustre vert. Les tertiaires vert foncé ont des filets intérieurs couleur ardoise.
Les secondaires noires ont quelques liserés au niveau de la terminaison. Le bas du dos et le dessus de la queue sont vert foncé, avec une fine bande grise sur le bout des rectrices. Les secondaires noires ont quelques liserés à l'extrémité des rectrices. Le bas du dos et les dessus de la queue sont vert foncé, avec une fine bande grise sur le bout des rectrices.
Le bas du dos et le dessus de la queue sont vert foncé, tout comme la majorité des parties supérieures. Les parties inférieures se distinguent par de nombreuses originalités : menton, gorge et poitrine sont olive brillant. Le bas-ventre est recouvert de plumes jaune éclatant. Les plumes les plus larges ont une tache sur le centre, formant ainsi des pointillés ou des vaguelettes vertes, un peu comme chez le Colombar à large queue (T. apicula).
Chez la femelle, le plumage est assez semblable à celui du mâle. Toutefois, il n'y a pas de bleu-gris sur le pourtour de l'œil. La teinte orange sur la poitrine est à peine visible. Le dessous de la queue est plus jaunâtre avec un soupçon de roux.
Les juvéniles sont pareils à la femelle. Les sous-caudales ont un terminaison plus ou moins rousse.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sumatran Green Pigeon,
  • Vinago de Sumatra,
  • Gelbbauch-Grüntaube,
  • szumátrai zöldgalamb,
  • Sumatraanse Papegaaiduif,
  • Piccione verde di Sumatra,
  • Sumatragrönduva,
  • Nålhalegrønndue,
  • trerón sumatranský,
  • holub žlutořitý,
  • Sumatrapapegøjedue,
  • sumatranpuikkokyyhky,
  • colom verdós de Sumatra,
  • treron sumatrzański,
  • Суматранский зелёный голубь,
  • Punai salung,
  • キバラハリオアオバト,
  • 黄腹针尾绿鸠,
  • 黃腹針尾綠鳩,

Voix chant et cris

D'après Gibbs et Barnes, les Colombars à queue pointue lancent une série tantôt tranquille, tantôt profonde et sonnante. Celui-ci ne semble pas être transcrit comme un cri d'avertissement. D'après Ripley et Ali, on peut entendre des sortes de roucoulements "coo-wok, coo-cooa".

Habitat

Les colombars vivent dans les forêts primaires et secondaires pourvues d'arbres à feuilles permanentes. À Sumatra, les habitats se situent à une altitude qui varie de 350 à 1 800 mètres. Dans la grande île de Java, ils peuvent grimper jusqu'à 3 000 mètres. Cet oiseau est originaire de Sumatra et de Java, dans les seules grandes île de la Sonde, en Indonésie.
À Sumatra, on peut surtout les apercevoir dans les contrées boisées sur les collines et sur les montagnes. À Java, on ne les rencontre que dans l'ouest et l'extrême ouest. Dans cette dernière, il ne vont pas plus à l'est que Papandayan.

Comportement traits de caractère

Les Colombars à queue pointue vivent généralement en couples qui se forment de façon temporaire. Toutefois, il leur arrive parfois de s'assembler en petites bandes ou de naviguer en solitaire.
Ces pigeons verts s'éloignent rarement de leurs habitats forestiers et ils se maintiennent à une hauteur respectable dans la canopée. Leur vol est rapide et direct, ils s'intègrent dans les déplacements courts dont le but principal est de recueillir de la nourriture.
Pendant la saison de nidification, on ignore si le Colombar à queue pointue se livre ou non à des parades nuptiales. On ne dispose d'aucune description des rituels qui ont été effectués.

Alimentationmode et régime

Les Colombars à queue pointue se nourrissent principalement de fruits, en particulier des figues. Quand ils se restaurent, ils se déplacent habituellement en bandes.

Reproduction nidification

La période des couvées a lieu en janvier à Sumatra et dans l'ouest de Java, au mois de juin.
La construction du nid s'effectue habituellement de bon matin. Les oiseaux transportent des brindilles et les déposent dans la canopée d'un arbre broussailleux, entre 7 et 11 mètres au-dessus du sol.
Cox ne fournit pas de renseignements supplémentaires en raison de la faible accessibilité du site qui abrite le lieu de ponte. La couvée contient généralement 2 œufs bleus déposés sur la surface d'une plate-forme de brindilles dont le pourtour est dépourvu de toute garniture. La construction est dissimulée dans un trou, dans la fissure d'une falaise ou d'un bâtiment abandonné.
Il n'y a aucune information sur les mœurs reproductives et sur la durée de séjour au nid des oisillons.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Avant le tsunami d'Aceh qui a eu lieu en 2004, les Colombars à queue pointue étaient considérés comme communs localement. On n'a pas encore évalué les effets du typhon. Actuellement, cette espèce est considérée comme éparpillée ou localement rare à Java. La plupart des organisations ornithologiques la classe comme presque menacée (NT).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Colombar à queue pointueFiche créée le 20/02/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-03-02 09:25:54 © 1996-2019 Oiseaux.net