Cormoran de Brandt

Phalacrocorax penicillatus - Brandt's Cormorant

Systématique
  • Ordre
    :

    Suliformes

  • Famille
    :

    Phalacrocoracidés

  • Genre
    :

    Phalacrocorax

  • Espèce
    :

    penicillatus

Descripteur

von Brandt, JF, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 89 cm
  • Envergure
    : 108 cm.
  • Poids
    : 1400 à 2700 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les cormorans de Brandt sont grands et possèdent un long bec mince. Les adultes sont d'un noir uni, alors que les juvéniles allient un mélange de chamois-brun et de noir. Les oiseaux de tout âge et de toute phase présentent des taches pâles aux joues. Pendant la période nuptiale, les adultes affichent une large tache bleue à la base du bec, juste en avant des joues claires. De tous les cormorans, c'est sûrement l'une des espèces qui possède la queue la plus brève. Les sexes sont quasiment identiques, le mâle étant légèrement plus grand.

Les jeunes et les immatures sont noir brunâtre, avec du marron clair aux parties inférieures, d'une teinte plus pâle au niveau pectoral où il forme un V pâle dans la zone de transition entre le cou et la poitrine.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Brandt's Cormorant,
  • Cormorán Sargento,
  • Biguá-sargento,
  • Pinselscharbe,
  • kaliforniai kárókatona,
  • Brandts Aalscholver,
  • Cormorano di Brandt,
  • Blåstrupig skarv,
  • Blåhakeskarv,
  • kormorán krátkochvostý,
  • kormorán západní,
  • Vestkystskarv,
  • tyrskymerimetso,
  • corb marí de Brandt,
  • kormoran modrogardły,
  • Branta ūdenis,
  • Баклан Брандта,
  • アオノドヒメウ,
  • 加州鸬鹚,
  • 阿拉斯加鸕鷀,

Habitat

Pendant la saison de reproduction, il niche le long des côtes de l'océan Pacifique, du sud de l'Alaska jusqu'à la Baja californienne. Pendant la saison hivernale, sa répartition n'est guère différente, car il est globalement sédentaire. Peut-être peut-on dire qu'à cette période, les populations sont plus denses de la Colombie Britannique jusqu'à la limite nord du Mexique.Fréquentant presque exclusivement les eaux salées ou saumâtres, les cormorans de Brandt vivent sur les côtes rocheuses, plus particulièrement dans des zones recouvertes par des lits de varech, et en plein océan. On les trouve également dans des larges baies, occasionnellement dans des estuaires ou des lagunes costières. Les colonies nicheuses se situent typiquement dans des pentes à faible déclivité, sur la façade venteuse des îles, ou sur la corniche de falaises escarpées.

Comportement traits de caractère

Sociables en toutes saisons, les cormorans de Brandt volent souvent en longues files, à faible hauteur au dessus de l'océan. Ils se perchent et se nourissent ensemble loin des côtes en grandes bandes pélagiques composées également d'autres espèces marines. Ils recherchent parfois leur alimentation en compagnie de lions de mer. Ils capturent la plupart de leurs proies sous l'eau, plongent souvent à plus de 150 pieds.

Alimentation mode et régime

Une grande variété de poissons compose le régime du cormoran de Brandt. Les crevettes et d'autres crustacés en font également partie. Ce cormoran pêche sous l'eau, à tous les niveaux, mais la plupart des prises interviennent en des endroits pas très éloignés du fond. Dans la majeure partie de son aire de distribution, le cormoran de Brandt dépend de la richesse de son approvisionnement en nourriture directement lié aux fluctuations du courant de Californie. En hiver, lorsque les effets du courant diminuent, les populations se redéploient le long des côtes, s'installant dans les zones où les ressources sont disponibles.

Reproduction nidification

Comme la plupart des autres cormorans, le cormoran de Brandt niche en colonies. Le mâle essaie d'attirer une femelle à lui puis choisit l'emplacement du nid. Une fois appariés, les deux partenaires se chargent ensemble de la construction, sur un sol généralement couvert d'algues. Le mâle recueille les matériaux en pleine mer, les ramène à l'endroit adéquat en les laissant tomber, la femelle s'occupe de leur agencement et de l'architecture du nid. Le couple peut réutiliser le nid pendant plusieures années consécutives, y apportant de nouveaux matériaux à chaque nidification. Le femelle pond généralement quatre oeufs qui sont incubés par les deux parents. Ces derniers s'occupent en commun du nourrissage des jeunes. Dans un premier temps, les nouveaux nés sont alimentés exclusivement de morceaux de poissons réingurgités.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 30/09/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net