Corneille mantelée

Corvus cornix - Hooded Crow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Corvidés

  • Genre
    :

    Corvus

  • Espèce
    :

    cornix

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 54 cm
  • Envergure
    : 84 à 100 cm.
  • Poids
    : 450 à 600 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette corneille est parfois considérée comme une espèce à part (Corvus cornix), cependant une majorité d'ornithologues la traite encore comme une sous-espèce de la Corneille noire dont elle a la silhouette et la morphologie. La tête, le haut de la poitrine, les ailes, la queue et les tibias sont noirs, le reste du plumage est gris. Sous un mauvais éclairage, la différence de coloration n'est pas toujours évidente, en particulier chez la forme européenne où le gris est plus sombre. Un examen plus attentif permet de saisir certaines subtilités : le corps gris présente des teintes fauves, beiges ou rosâtres variables en fonction de la luminosité et des couleurs environnantes. De même, les ailes noires ont des reflets bleu-vert lustré. Des formes hybrides entre Corneille noire et corneille mantelée apparaissent dans l'étroite zone où les deux espèces sont en contact. Ces hybrides présentent un mélange variable des caractères de plumage des deux parents. Ils peuvent être confondus avec le corbeau familier (Corvus splendens) ou avec la forme pie du Choucas de Daourie. Cependant, la présence de tels oiseaux est très improbable dans leur zone de répartition.

Indications subspécifiques 4 Sous-espèces

  • Corvus cornix cornix (n and e Europe)
  • Corvus cornix sharpii (Balkans to w Siberia, c Asia and n Iran)
  • Corvus cornix pallescens (Turkey and Iraq to Egypt)
  • Corvus cornix capellanus (e Iraq to sw Iran)

Noms étrangers

  • Hooded Crow,
  • Corneja cenicienta,
  • Gralha-cinzenta,
  • Nebelkrähe,
  • Dolmányos varjú,
  • Серая ворона,
  • 冠小嘴乌鸦,
  • Bonte Kraai,
  • Cornacchia grigia,
  • Gråkråka,
  • Kråke,
  • wrona (zwyczajna),
  • vrana popolavá,
  • vrána šedá,
  • Gråkrage,
  • ,
  • ,
  • ズキンガラス,

Voix chant et cris

C'est un oiseau bruyant. Son répertoire n'est guère varié et est composé principalement de croassements rudes. Son cri le plus habituel est un croassement roulé et rauque répété à 3 ou 4 reprises "krra krra krra". Il existe des variantes individuelles sans le "r" roulé. La corneille mantelée se chamaille ou attaque les rapaces en émettant des "krrrr krrrr" sourds.

Habitat

Même si leur aire de répartition ne se superpose qu'en de rares endroits ou si leur cohabitation ne se fait qu'au cours de périodes restreintes à la faveur notamment des migrations hivernales, l'habitat de la corneille mantelée n'est pas très différent de celui de la Corneille noire car leurs besoins en matière d'alimentation et de nidification ne sont pas très fondamentalement éloignés. On la retrouve donc en lisière des forêts ou dans les clairières, dans les régions agricoles à paysages ouverts avec arbres épars et bosquets. Tout comme la Corneille noire, on l'observe également dans les parcs urbains, les landes d'altitude ou les falaises côtières. Elle n'est pas rare dans les vasières des estuaires et sur les rivages.

Comportement traits de caractère

C'est un migrateur partiel. Les populations du nord de l'Europe se déplacent vers les côtes occidentales et méridionales. Le mouvement s'effectue à partir de la fin septembre et le retour se déroule vers la mi-février ou le début mars. Plus au sud, les populations sont sédentaires ou de passage. Les corneilles mantelées vivent souvent en couples ou en petits groupes mais parfois se rassemblent en grand nombre quand les ressources alimentaires sont abondantes (décharges ou le long des côtes en hiver). En vol, elle a une allure et un comportement proche de celui de la Corneille noire : battements d'ailes amples et vol plané les ailes légèrement baissées.

Alimentation mode et régime

Deux grandes sources principales se dégagent : ordures et déchets en hiver, insectes en été. A la différence de la Corneille noire, elle mange moins d'œufs, tue moins de petits rongeurs ou de jeunes oisillons. Elle prospecte sur les plages à la recherche de cadavres et dans les prairies où la présence de bétail rend les sols riches en déjections. Elle consomme également quelques matières végétales : graines, noix, fruits, baies, têtes de pavot.

Reproduction nidification

Les couples restent unis pendant plusieurs années. Le nid est toujours isolé, sur un arbre ou dans un buisson bas. La corneille mantelée revient régulièrement dans son territoire et réoccupe souvent son ancien nid. Celui-ci est fait de branches sèches, rembourré de touffes d'herbes, de terre, avec une coupe interne de fines ramilles, de mousse et de poils. Les deux sexes participent à la construction. En avril et mai, la femelle pond 4 à 6 œufs. Elle couve seule, nourrie par le mâle. Les jeunes restent au nid 32 jours.

Distribution

La corneille mantelée est présente dans presque toute l'Europe, excepté le sud de la France et la péninsule Ibérique. Son aire de distribution se poursuit très loin à l'est jusqu'en Asie Centrale.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/07/2003 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net