Courol vouroudriou

Leptosomus discolor - Cuckoo Roller

Systématique
  • Ordre
    :

    Leptosomiformes

  • Famille
    :

    Leptosomidés

  • Genre
    :

    Leptosomus

  • Espèce
    :

    discolor

Descripteur

Hermann, 1783

Biométrie
  • Taille
    : 50 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 219 à 240 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le courol vouroudriou ou coucou-rollier est caractérisé par sa tête massive, presque disproportionnée par rapport au reste du corps, son bec trapu, et ses longues ailes légèrement arrondies. Sa queue est modérément allongée et ses pattes sont très courtes. Contrairement aux vrais rolliers et aux rolliers terrestres chez lesquels les sexes sont assez semblables, les courols affichent un dimorphisme sexuel très prononcé. Chez les mâles, le dos et les couvertures alaires sont gris noirâtre avec un lustre brillant vert métallique et rouge-mauve. Les parties inférieures, la tête et la nuque sont gris cendré, contrastant avec le capuchon et le dos plus sombres. Les femelles adultes et les juvéniles présentent un dessus brun foncé, barré de noir et de roux sur le capuchon. Le dessous est roux pâle, fortement tacheté de noir. Le dessous de la queue est gris-olive. Le rebord de l'aile porte une barre roux-cannelle, particulièrement visible en vol.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Leptosomus discolor gracilis (Grand Comoro I.. Comoro Islands.)
  • Leptosomus discolor intermedius (Anjouan I.. Comoro Islands.)
  • Leptosomus discolor discolor (Mayotte I. and Mohéli. Comoro Islands. , Madagascar)

Noms étrangers

  • Cuckoo Roller,
  • Carraca Curol,
  • Rolieiro-courol,
  • Kurol,
  • kurol,
  • Koerol,
  • Curol,
  • Kurol,
  • Kurol,
  • kurol kukučí,
  • kurol madagaskarský,
  • Gøgeellekrage,
  • kuroli,
  • curol,
  • kurol (niebieskawy),
  • Курол,
  • オオブッポウソウ,
  • 鹃三宝鸟,
  • 鵑鴗,

Voix chant et cris

Silencieux quand il se nourrit et se repose, le couroul vouroudriou émet des 'drii-ou, drii-ou' sans discontinuer quand il vole.

Habitat

Le courol vouroudriou vit à Madagascar et dans l'archipel des Comores, où il forme une sous-espèce. Il fréquente les forêts et les zones boisées, surtout les lisières. Cet oiseau peut être rencontré du niveau de la mer jusqu'à 2000 mètres d'altitude. A Madagascar, il marque une certaine préférence pour les grands arbres feuillus possédant une couronne ou une cime assez fournie. Aux Comores, il occupe une plus grande variété d'habitats, se montrant apparemment plus tolérant et n'étant pas toujours dépendant des grands arbres.

Comportement traits de caractère

C'est un oiseau arboricole. Il vit en solitaire ou en couple pendant la saison de reproduction, en petits groupes le reste de l'année. Il est bruyant et tapageur en vol, discret quand il se repose dans la cime feuillue des arbres. Pendant la période de nidification, on l'aperçoit souvent seul et il adopte un comportement territorial agressif. A partir de l'automne, les courols se regroupent en bandes pouvant compter plus d'une douzaine d'individus, et au sein desquelles les mâles sont majoritaires. Lorsqu'il se repose ou qu'il se nourrit silencieusement à mi-hauteur dans les branches intérieures, il échappe souvent à l'attention, mais quand il est dans les airs, il est particulièrement évident, son vol ondulé étant accompagné de puissants sifflements.
Le vol : Les deux sexes présentent des larges ailes courtes qui rappellent des petits faucons. On les confond d'ailleurs parfois avec ces derniers, spécialement lorsqu'ils volent en cercle au-dessus de la canopée. Cependant contrairement aux rapaces, les courols ont un vol lent, souple et ondulant qui est constitué par une alternance de rapides battements d'ailes et de glissades.

Alimentation mode et régime

Le courol vouroudriou se nourrit de gros insectes et de petits reptiles, surtout des caméléons qu'il capture dans les feuillages. Dès qu'il s'est emparé d'une proie, il la frappe plusieurs fois violemment avant de l'avaler.

Reproduction nidification

C'est un oiseau monogame qui se reproduit principalement d'octobre à janvier, pendant la mousson d'été. La femelle dépose entre 2 et 4 oeufs blancs dans une cavité de tronc d'arbre ou dans une grosse branche creuse. Elle couve seule pendant une période d'environ 20 jours. Quand ils naissent, les petits sont recouverts de duvet. Les deux parents élèvent et nourrissent ensemble les jeunes qui prennent leur envol 30 jours après l'éclosion. Les courols doivent le surnom de coucou qui leur est parfois attribué à leur apparence physique qui rappelle un peu cet oiseau. Par contre, ils n'ont avec lui aucune parenté, ce ne sont nullement des oiseaux parasites et ils ne déposent pas leur ponte dans le nid de petits passereaux comme c'est le cas pour les cuculidés.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Commun et très répandu, cet oiseau n'est pas chassé. Aucune menace ne pèse sur son avenir.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 01/05/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net