Dendrocygne fauve

Dendrocygna bicolor - Fulvous Whistling Duck

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygna bicolor

((Vieillot, 1816))


Ordre : Ansériformes

Famille : Anatidés  ;

Genre : Dendrocygna

Espèce : bicolor

espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 53 cm
Envergure : 85 à 93 cm.
Poids : 590 à 1000 g

Longévité : 20 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : Fluiteend (af), husička dvoubarvá (cs), Okkertræand (da), Gelbbrust-Pfeifgans (de), Fulvous Whistling Duck (en), Suirirí Bicolor (es), ruskoviheltäjäsorsa (fi), sujtásos fütyülőlúd (hu), Dendrocigna fulva (it), アカリュウキュウガモ (ja), Brunplystreand (nb), Rosse Fluiteend (nl), drzewica dwubarwna (pl), Pato-assobiador-arruivado (pt), Рыжая древесная утка (ru), stromárka hrdzavá (sk), Brun visseland (sv), 茶色树鸭 (zh)

Identification :
Dendrocygne fauve Le Dendrocygne fauve ne peut se confondre avec une autre espèce de dendrocygne et encore moins avec une autre espèce d'anatidés. Seul le Dendrocygne siffleur peut se confondre au stade juvénile avec notre espèce. Il n'existe pas de dimorphisme sexuel. L'aspect général de l'adulte est brun rougeâtre avec un dos plus foncé. La tête est orange, le menton et la gorge sont légèrement blancs, striés de noir formant un large collier, la calotte est d'un roux plus intense et un trait marron descend le long de la nuque en s'élargissant vers le bas. La poitrine est beige orangé et le ventre tend à foncer légèrement tout en conservant les mêmes tons. Le bas-ventre et les sous-caudales sont blancs légèrement teintés de beige. Les plumes des flancs sont Dendrocygne fauve blanches, semblables à des flammèches longues et pointues remontant vers les parties supérieures. Le bout des rectrices et les parties supérieures sont marrons. Des franges rousses sur l'extrémité des petites et moyennes couvertures se mélangent aux tons foncés du dessus. Ces franges tendent à disparaître sur le bout des régimes primaires noirâtres. Le croupion est également foncé. Debout et de dos un croissant blanc-beige pâle formé par les sus-caudales apparaît, au milieu le croupion et la queue sont noirâtres. Le dessous de l'aile est noirâtre. Le bec est gris bleuté, l'onglet est noir. L'iris est brun foncé, l'œil possède un léger cercle orbital bleu-gris. Les pattes longues sont gris foncé.
La femelle est semblable au mâle en plus terne. La seule différence plus ou Dendrocygne fauve moins visible, lorsque les deux individus du couple sont ensemble, concerne la ligne marron derrière la nuque qui remonte jusqu'à la calotte chez la femelle mais est interrompue sur la nuque chez le mâle.
Le poussin, nidifuge, est marron sur le corps et sur la tête. Les joues sont blanc jaunâtre avec un trait marron horizontal au milieu. Le menton et la gorge sont blancs.

Chant : Comme tous les dendrocygnes, il est plutôt locace et bruyant surtout en groupe. Les sons sont surtout des sifflements. Les cris les plus fréquents sont bi ou trisyllabiques. "pi-wiiou", "pit-pit-wiiu", "pit-wiii". Il peut aussi émettre des "kep-kep-kep" répétés lors des querelles. Chez la femelle, les dernières notes sont plus courtes et résonnent moins. Ces nettes différences acoustiques entre les deux sexes permettent de différencier mâles et femelles. La nuit, les sifflements de l'espèce sont provoqués par le battement de ses ailes.

Habitat : Le Dendrocygne fauve recherche les zones humides en eaux douces ou saumâtres ainsi Dendrocygne fauve que des marais en eaux peu profondes. Ces zones humides comprennent les lacs d'eau douce, les cours d'eau lents, les prairies inondées, les marécages, et volontiers les rizières. Dans tous ces habitats ce sont les végétations denses et pourvues d'herbes hautes qu'il recherche pour assurer sa protection lors des nidifications et des mues. Espèce plutôt montagneuse (jusqu'à 4 000 mètres au Pérou), on la rencontre vers 300 mètres au Venezuela.

Distribution : Le Dendrocygne fauve est le seul de son espèce à posséder une zone de répartition aussi grande. En effet, il se rencontre sur les 4 continents du globe. En Asie, il est présent au Pakistan, en Inde, au Népal, au Bangladesh et en Birmanie. Les effectifs sont de plus ou moins 50 000 individus. Présent sur tout le continent africain à Dendrocygne fauve partir du Sahel, on a dénombré en 2014 170 000 à 390 000 individus. Dans cette partie du monde, il évite les zones boisées des côtes atlantiques et trop arides. Une population est connue pour être sédentaire à Madagascar. Enfin, il est présent sur tout le continent américain. Des individus sont signalés au Maroc et en Espagne sans que l'on puisse les comptabiliser parmi les visiteurs naturels en raison du nombre d'échappés de captivité même s'il y a été relevé des cas de nidifications ponctuels.

Comportements : Largement répandu dans le monde, le Dendrocygne fauve reste un migrateur local et est capable d'effectuer de longues distances tant qu'il ne trouve pas d'habitat favorable. La population de Madagascar, connue pour être sédentaire, peut migrer vers l'Afrique de l'Est et l'Afrique Dendrocygne fauve de l'Ouest, ce phénomène étant surtout lié à la pluviométrie. La population nord-américaine du golf du Mexique, elle, hiverne dans le sud du pays. En dehors des périodes de nidification, il se déplace en petits groupes dispersés. Quelque soit la zone géographique, la mue a lieu après la nidification. Les plumes des ailes sont toutes remplacées en même temps, ce qui rend les oiseaux incapables de voler. Ils se réfugient au milieu des herbes, en petits groupes, par centaines ou par milliers. La mue des plumes du corps se produit tout au long de l'année. L'espèce est très active de jour comme de nuit. La recherche de nourriture a lieu durant les deux premières heures suivant le lever du jour, puis deux heures avant le coucher souvent avec d'autres espèces de dendrocygnes. Il marche parfaitement sans se dandiner.

Vol : Le vol du Dendrocygne fauve est bas avec des battements d'ailes lents. Aucune réelle organisation n'est visible lors des vols en groupes, c'est au contraire très désordonné.

Nidification : La période de nidification est très étroitement liée aux périodes de pluies et de disponibilité des zones humides. Cependant, les populations du nord du Zambèze, fleuve en Afrique Australe, se reproduisent lorsque les précipitations sont plus faibles alors que celles du sud se reproduisent en saison humide. Le Dendrocygne fauve se reproduit par couples ou en petits groupes. Il est fidèle à vie. La parade nuptiale reste assez courte. Il est question pour le couple de se mouiller la tête avant l'accouplement, et ensuite d'effectuer Dendrocygne fauve une danse rapide où les deux adultes élèvent leur corps au dessus de la surface en foulant l'eau. Sur le continent américain les migrateurs arrivent sur les zones de nidification entre février et avril. Les pontes débutent début avril et s'étalent jusqu'à début juillet, plus rarement jusqu'à fin août. En Amérique du Sud et en Afrique du Sud la période de nidification s'étend de décembre à février. Au Nigeria, ce sera de juillet à décembre. En Inde, cela correspond à la mousson, de juin à octobre avec un pic en juillet-août. Le nid est construit à partir de divers matériaux végétaux formant un monticule flottant sur l'eau bien à l'abri dans la végétation dense. La femelle pond une dizaine d'œufs blanchâtres au rythme d'un œuf toutes les 24 à 36 heures et commence avant même Dendrocygne fauve que la construction du nid soit achevée, ce qui entraîne quelques pertes. Certains nids peuvent contenir plus de 20 œufs dans les cas où d'autres femelles viendraient pondre dans le nid. Les deux adultes couvent se relayant au moins une fois par jour. Le mâle attache beaucoup d'importance à cette tâche. L'incubation dure 24 à 29 jours. Les jeunes restent avec les adultes pendant les 9 premières semaines, période à la fin de laquelle ils sont en capacité de voler. Ils sont sexuellement matures à l'âge d'un an. En Inde, le Dendrocygne fauve peut se mêler aux Dendrocygnes siffleurs largement plus nombreux et niche plus facilement dans le creux des arbres ou les vieux nids de rapaces ou de corbeaux.

Régime : Le Dendrocygne fauve est une espèce végétarienne. Il se nourrit de jour comme de nuit de graines aquatiques, de fruits, de bulbes, de bourgeons, et de certaines parties des graminées et des joncs ce qui ne l'empêche pas d'attraper parfois quelques insectes. Mais ce qu'il apprécie surtout, ce sont les grains de riz. Malheureusement pour les paysans, il s'en nourrit directement dans les rizières et provoque de nombreux dégâts. Il recherche sa nourriture au milieu de la végétation en nageant et fouillant autour de lui. Il peut, si besoin, plonger jusqu'à 1 mètre de profondeur.

Protection / Menaces : Plusieurs menaces pèsent sur le Dendrocygne fauve. D'abord naturelles sur les jeunes. Ils sont en effet, la proie de nombreux mammifères, oiseaux et reptiles. L'espèce est ensuite fortement persécutée et chassée par l'homme dans les zones où il cultive le riz. Il est également exposé aux nombreux pesticides utilisés dans ces rizières. D'autres chasses, comme le braconnage pour la médecine traditionnelle au Nigeria ou la chasse pour la consommation locale au Malawi, font chuter les effectifs des populations. Les collisions avec les lignes électriques ne sont pas non plus rares. La modification de son habitat en Inde ou en Afrique affecte ses populations. Enfin, il est très sensible au botulisme aviaire. Outre cette baisse de la population mondiale, elle n'est pas assez rapide pour placer l'espèce comme vulnérable. L'UICN l'a placée comme peu préoccupante et c'est une des espèces faisant partie de l'AEWA (Agreement on the Conservation of African-Eurasian Migratory - Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie).

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve


Fiche créée le 06/10/2016 par Nathalie SANTA.MARIA


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 02/12/2016 04:29:11 - © 1996-2016 Oiseaux.net

Le guide Ornitho : Le guide le plus complet des oiseaux d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient : 900 espèces

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve

Dendrocygne fauve